Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête – Olivia Zeitline : roman de développement personnel, une bonne idée ?

IMG_20170526_095153_361Je remercie NetGalley et les éditions Solar pour cette belle lecture.

Des romans de développement personnel… vous en aviez déjà entendu parlé ? Je dois avouer que c’est assez récent. En tout cas, moi je ne vois passer ce terme que depuis peu de temps. On connaît tous les livres de développement personnel plus ou moins utiles selon notre implication et notre motivation, au titre plus alambiqué les uns que les autres. J’avoue que si certains retenaient mon attention, je passais devant sans vraiment m’arrêter. Et puis il y a eu cette idée de passer par une histoire simple, un personnage qui évolue pour faire passer ces même messages. Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête d’Olivia Zeitline en est un bel exemple et c’est une expérience que je retenterai avec un réel plaisir. Mais en vrai, ça donne quoi un roman de développement personnel ?

Résumé : Un soir, une phrase étrange au ton mélodique, comme un air de musique, résonne dans la tête de Charlotte. Peur ou prémonition ?
Après un burn-out, Charlotte, une jeune trentenaire, quitte son job dans le marketing et tire un trait sur son ancienne vie. Elle retourne à ce qui la fait vibrer depuis toujours, la danse. Mais rien ne se passe comme elle le voudrait : les factures s’accumulent, sa relation amoureuse s’étiole, son rêve s’éloigne. Stella, une amie musicienne, lui conseille alors d’écouter sa voix intérieure et lui ouvre le chemin de l’intuition. De rencontre en rencontre, pas à pas, Charlotte apprendra à apprivoiser cette voix mystérieuse, à se fier aux signes du hasard et à suivre les mouvements de son corps.
Cette belle histoire vous entraîne dans son sillage magique et vous donne envie de suivre votre intuition. Vous ne lirez pas ce livre par hasard.
Comprendre les mécanismes de l’intuition, savoir l’accueillir, développer cette énergie du coeur pour s’accepter et faire les meilleurs choix de vie, c’est ce que nous apprend ce roman, à travers les nombreux conseils pratiques et pistes de réflexion distillés dans le récit. Une belle histoire qui donne envie de suivre son intuition : une histoire inspirante, des clés pour s’initier à la magie de l’intuition, une invitation à vivre en accord avec soi. (Babelio)

La lecture, c’est garder l’esprit ouvert

Quand j’ai commencé ma lecture de Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête, je n’attendais rien de spécial. J’étais curieuse, le titre poétique, et d’après le résumé, je m’attendais à un roman léger. J’étais intriguée par cet aspect « développement personnel » instillé entre les lignes d’un roman mais je n’attendais rien, ou j’attendais tout. Bref, j’avais gardé l’esprit ouvert.

Dès le début, j’ai été surprise par la plume fluide, simple et légère d’Olivia Zeitline. Une écriture qui ne se prend pas la tête, qui est là, tout simplement, qui raconte une histoire efficacement. C’est bien ce qui m’a poussé à continuer ma lecture car j’ai trouvé une légèreté rare dans l’écriture.

Distillés au fil du roman et de l’évolution de l’héroïne, les conseils se succèdent. Charlotte aime la danse, c’est sa passion, elle veut pouvoir vivre grâce à elle, mais dans cette société ce n’est pas évident. Elle découvre peu à peu son intuition, pas toujours de mauvais conseil, bien au contraire. Elle apprend au fil du roman à la décrypter, à l’écouter. Si au début elle y est réticente, elle finit par s’y abandonner.

Faire du développement personnel un roman : bonne idée ?

Je dois bien dire que cette formule me parle complètement. Je n’ai pas cessé au fil du roman de me comparer à Charlotte car s’il y a des aspects similaires dans ma vie et la sienne, il y a aussi beaucoup de différences. J’ai pu constater des conseils que j’appliquais déjà dans mes choix de vie, ceux que je pourrais appliquer mais que je ne fais pas encore et ceux qui ne parlent pas du tout et que je n’ai pas l’intention d’appliquer.

Charlotte part de zéro en terme de réflexion sur sa propre personne pour arriver à un degré assez élevé de spiritualité (si je peux appeler ça comme ça). Mais si la fin du parcours de Charlotte ne m’a pas attiré, ce personnage effectue un cheminement complet et c’est au lecteur de savoir où il se situe déjà sur ce chemin et jusqu’où il voudrait aller. On ne ressent aucune obligation dans ce roman, seulement notre cerveau (notre intuition ?) qui fait le travail tout simplement.

Pourquoi ça marche ? Je ne sais pas pour vous, mais le fait qu’il s’agisse d’un roman m’a permis de m’identifier, en quelque sorte, à la jeune femme. Le burn-out, tout le monde connaît ou presque, en tout cas, beaucoup de monde connaît cette sensation d’effectuer un travail qui n’a aucun sens. Je lisais d’ailleurs un article récemment sur les cadres et haut-diplômés qui quittent leur métier pour effectuer un travail plus manuel, qui a plus de sens, au final. Le thème, les sujets qu’abordent le roman parleront donc forcément à beaucoup de lecteurs.

Lire ou ne pas lire : Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête d’Olivia Zeitline ?

Je recommande totalement ce livre. Les yeux fermés. Rares sont les personnes à qui ce roman ne parlera pas du tout selon moi. La fraîcheur qui s’en dégage est très agréable, ce qui rend le livre idéal à lire pendant les vacances ! La plume d’Olivia Zeitline est douce, fluide et nous amène inévitablement à se demander si ça marche de suivre notre intuition. Sur le chemin de Charlotte, on peut commencer de rien, comme elle, si vous n’avez pas encore pris le temps de réfléchir à ces signes qui parfois vous paraissent étranges, une coïncidence… Si vous avez déjà commencé cette réflexion, vous vous y retrouverez tout autant car l’expérience de Charlotte nous amène à faire un bilan sur nous-même.
C’est un véritable coup de coeur pour moi en tout cas, je pense déjà à l’offrir autours de moi !

Histoire : 4/5 – Style : 5/5 – Personnage : 5/5 – Originalité : 5/5
Total : 19/20

Publicités

12 réflexions sur “Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête – Olivia Zeitline : roman de développement personnel, une bonne idée ?

  1. Le principe me fait penser au livre Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. Je ne l’ai pas lu mais j’en ai beaucoup entendu parler. Je ne m’étais jusque là jamais pensé sur ce genre de romans mais tu donnes envie de le découvrir. Le fait de trouver sa voie, savoir ce que l’on veut faire, ça me parle carrément en ce moment ^^ Et j’ai lu aussi des articles sur des cadres qui se lancent dans les commerces de proximité et l’artisanat. Du coup je note le titre, si jamais je le croise, pourquoi pas 🙂

    J'aime

    • Tu sais quoi, je vais noter le titre de celui que tu me dis parce que je crois qu’il n’y a pas encore beaucoup de livre de ce genre et j’aimerai beaucoup retenter l’expérience ! J’en ai entendu parler également mais je ne me suis jamais lancé. Pour celui-là le titre m’a convaincu de tenter et je n’ai pas regretté ! C’est vraiment une lecture reposante j’ai trouvé 😀

      Aimé par 1 personne

  2. J’avoue que le côté roman me laisse perplexe… Je ne sais pas si j’arriverais à m’identifier au personnage principal pour en tirer réellement des leçons en fait
    En tout cas c’est chouette que ce format existe car il devrait toucher un public laissé de côté par les manuels de dév personnel ^^

    J'aime

    • Pour tout te dire…je n’ai rien cherché à faire avec ce roman, c’est venu tout seul. Je m’identifie assez peu au personnage des histoires en général, du coup ma propre réaction m’a beaucoup surprise ! Mais comme tu dis, quand on a du mal à lire (finir pour ma part) les manuels de dev perso car souvent rébarbatif, c’est idéal !

      J'aime

  3. Pingback: 5 livres courts à emporter dans sa valise cet été | Pause Earl Grey

  4. Pingback: L’heure du bilan | Juin | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s