Les fiancés de l’hiver (La passe-miroir #1) – Christelle Dabos

IMG_20170510_133555_122Une nouvelle semaine débute qui nous rapproche un peu plus de l’été. Aujourd’hui, je vais probablement vous parler d’un livre que vous connaissez déjà : La passe-miroir #1, Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos (la J.K. Rowling française selon Popcorn & Gibberish – et je dois bien avouer que je suis totalement d’accord avec elle). A la fin de cette lecture, je me suis vraiment demandée pourquoi je n’avais pas pris le temps de le lire avant. Je le connaissais dès sa sortie en grand format et  il se trouvait depuis dans ma wishlist. Il aura fallu une occasion (énorme quand même) de voir passer Christelle Dabos en dédicace à la Comédie du Livre de Montpellier pour que je sorte enfin le livre de ma PAL. Et comme je le savais déjà, ce fut un coup de coeur total. J’ai profité de cette lecture pour la partager avec Alec à la bibliothèque et Une tortue liseuse.

Résumé : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant. (Babelio)

Je crois que j’ai rarement vu des livres faire autant l’unanimité que celui-là. La littérature est un art et comme tous les autres, certains sont plus réceptifs à telle ou telle oeuvre. Je l’ai souvent dit dans mes chroniques mais je ne cesse de le penser, l’oeuvre qui fera vibrer certains ne le fera pas pour d’autres et inversement. Sauf qu’il y a certaines de ces œuvres qui prennent un aspect quasi universel et qui font ressentir des choses et des émotions à un grand nombre de personnes en même temps. Si les autres œuvres n’ont rien à leur envier, je trouve ça toujours fascinant de voir les tableaux de Van Gogh parler à tant de gens, les livres de Rowling ou encore Tolkien. Bref, des œuvres qui dépassent le temps. Je pense (et j’espère sincèrement) qu’il se produira la même chose pour La passe-miroir de Christelle Dabos, qui, à mon sens, relève d’une universalité certaine.

J’ai aimé cet univers magique développé par l’auteure, post-apocalyptique peut-être bien. Le monde est divisé en plusieurs zones géographiques relatifs à des familles. Chaque famille développe des dons propres. Ainsi dans le monde d’Ophélie, les pouvoirs développés sont liés à la matière, au touché. Dans le monde de Thorn, les pouvoirs proviennent du psychologique. Autant vous dire que les possibilités sont multiples et variées et que l’on ne s’ennuie jamais.

La relation développée par Ophélie et Thorn est très touchante. Obligés de se côtoyer à cause d’un mariage forcé, ils apprennent à se connaître lentement en commençant par les défauts. Leur personnalité respective sont développées et loin du cliché. Ophélie est introvertie et effacée mais pas timide pour autant, maladroite mais réfléchie et raisonnée. Thorn est presque plus introverti qu’elle, maladroit dans ses paroles, froid et brusque. Mais il y a des raisons à ces comportements que l’on découvre peu à peu au fil du récit tout comme des intrigues de cours qui se déroulent dans le monde de Thorn et auxquelles Ophélie est confrontée.

Je dois vous avouer que par certains aspects, j’ai retrouvé un petit côté Fitzwilliam Darcy à Thorn… Suis-je la seule ??

J’ai passé une grande partie de ma lecture dans l’appréhension totale. Ayant vu qu’un des personnages du livre portait mon prénom (dans la carte des clans du Pôle à la fin de l’ouvrage), je dois dire que j’avais extrêmement peur qu’elle soit un personnage antipathique voire méchant. Gros soulagement, ce n’est pas le cas. Et d’ailleurs, je la soupçonne d’avoir énormément de potentiel ! J’espère la retrouver sans faute dans le tome 2 cette Gaëlle-mécanicienne !

Lire ou ne pas lire : Les fiancés de l’hiver (La passe-miroir #1) de Christelle Dabos ?

Clairement oui. C’est un gros coup de coeur, comme je m’y attendais. J’avais peur d’avoir des attentes trop élevées depuis le temps mais si c’était le cas, le livre a rempli tout son contrat. J’y ai trouvé une plume fluide et très agréable à lire, des personnages attachants avec une histoire très recherchée, une intrigue réfléchie un peu complexe mais très bien amenée. Je n’ai qu’une chose à dire si par le plus grand des hasards vous n’êtes pas encore tombé dessus, c’est une belle réussite qui n’a vraiment pas volé son prix du meilleur premier roman Gallimard ainsi que le grand prix de l’imaginaire en roman jeunesse 2016. Vite vite, le poche 2, sort vite dans les librairies !!

Les avis de : Alec à la bibliothèque – Une tortue liseuse (à venir)

Histoire : 5/5 – Personnages : 5/5 – Style : 5/5 – Originalité : 5/5
Total : 20/20

autres chroniques : Le Bibliocosme – Le blog de Cathoon

Publicités

50 réflexions sur “Les fiancés de l’hiver (La passe-miroir #1) – Christelle Dabos

  1. Aaah, même si j’ai également adoré ce livre (mais ça, tu le sais déjà !), je n’en ferais pas le Harry Potter français personnellement. J’ai grandi avec Harry Potter et en suis toujours aussi fan aujourd’hui alors que je suivrai sans doute avec impatience la sortie de chaque nouveau tome de la Passe-Miroir mais je ne pense pas que, dans 15 ans, la « hype » sera toujours aussi intacte autour de cette saga.
    Je ne place pas non plus Harry Potter sur un piédestal, la saga a ses défauts, et la Passe-Miroir le surpasse sur certains points ! Mais l’effet « éternel bonbon » dont on ne se lasse pas ne sera sans doute pas le même pour moi, je pense^^

    Aimé par 2 people

    • Je ne parlais pas forcément du phénomène, merchandising et cinéma autour en faisant ref à Rowling mais je ne l’ai pas précisé, autant pour moi ^^ Je pensais surtout à la richesse de l’univers créé et l’attachement que les lecteurs peuvent éprouver face aux personnages 🙂

      Aimé par 1 personne

    • J’ai d’abord hâte d’avoir le tome 2 poche ! Et le 3 ce sera ebook avant sa sortie poche (parce que je pourrais pas attendre autant) mais c’est clair que niveau impatience, je vous rejoins totalement xD

      J'aime

  2. Merci pour ce bel article auquel je souscris complètement 🙂 J’avais hésité à me lancer dans cette lecture (l’étiquette « jeunesse » me faisait un peu peur) mais j’ai beaucoup aimé aussi (j’essaie de me retenir de lire la suite jusqu’à ce que le 2 sorte en poche mais c’est dur^^)

    Aimé par 1 personne

    • Comme tu dis il est étiqueté « jeunesse » mais c’est vraiment le genre de livre que l’on peut lire et aimer à tout âge. Je me suis un peu penchée sur la litté jeunesse et autant certains sont très ciblés effectivement, autant d’autres passent vraiment bien 😀
      Comme toi, j’attends avec impatience le poche 2 !!! (le 3 je sais que je pourrais pas attendre par contre donc ebook ce sera lol)

      Aimé par 2 people

  3. Pingback: La Passe-Miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver | Le Bibliocosme

  4. Je suis totalement d’accord avec toi ! Même si j’avoue avoir trouvé le début de ce roman un peu long, j’ai fini par être totalement séduite par l’univers, les personnages et la plume de l’auteure ! Je te conseille vivement la suite qui, à mes yeux, est encore meilleure ! Pour ma part j’attends avec impatience le tome 3 !

    J'aime

  5. En ce qui me concerne, le tome 3 est déjà commandé. Je me rue dans ma librairie de quartier le 1er juin pour le récupérer! 😀 (évidemment une fois lu le tome 1, impossible d’attendre des sorties en poche… je pense même racheter le tome 1 pour qu’il soit assorti aux autres ^^ )

    Aimé par 1 personne

    • Huhu je pense que j’aurais fait comme toi si je m’y étais pris plus tôt dans ma lecture lol. De mon côté, j’arrive à attendre (quand je sais que l’attente n’est pas trop longue) le 3 je ne pourrais clairement pas attendre le poche xD

      Aimé par 1 personne

  6. Ce livre est vraiment au top ! J’ai aussi mis du temps avant de l’acheter et de le lire alors qu’il me tentait beaucoup ^^ Le deuxième est encore plus chouette et je commence le troisième cette après-midi mais j’ai un peu peur (et je ne comprends absolument pas pourquoi !).

    J'aime

  7. C’est un univers très original que Christelle Dabos nous offre avec deux personnages principaux très attachants qui se retrouve à être des anti-héros. Le deuxième tome est encore meilleur selon moi, j’espère que tu l’apprécieras tout autant 🙂

    J'aime

  8. Pingback: L’heure du bilan | Mai | Pause Earl Grey

  9. Pingback: C’est le premier, j’balance tout – MAI 2017 #5

  10. Bien vu la corrélation Darcy / Thorn !!! 😉
    Une excellente découverte pour moi aussi, avec une pensée pour l’écharpe d’Ophélie 😉
    Je me demande comment va évoluer la relation entre ces deux-là ?… et pour le savoir, il va vite falloir que je lise le tome 2 ^_^
    Merci pour cette jolie chronique, porteuse de bien bons souvenirs 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s