Les disparus du Clairdelune (La Passe-miroir #2) – Christelle Dabos : un envol vers les sommets

IMG_20170720_204608_495Avec Alec à la Bibliothèque, on s’était données rendez-vous en juillet pour découvrir ensemble le tome 2 de La Passe-miroir de Christelle Dabos. On avait totalement craqué sur le premier avec un coup de cœur pour elle comme pour moi. C’est avec un énorme plaisir qu’on a replongé dans les aventures de Thorn et Ophélie. Et pour n’étonner personne : on a adoré. Voilà pourquoi…

Résumé : Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Sont-elles liées aux secrets qui entourent l’esprit de famille Farouk et son Livre ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Un tome 2. Oui. J’avais l’appréhension du tome 2. Comme toute série où l’on a adoré le premier, à tel point qu’on en a parlé à tout le monde autour de soi. Et là. La grande question de tous les passionnés de lecture : Est-ce que le tome 2 sera aussi bon ? Serai-je forcément déçue ?

Exploit de Christelle Dabos. Le tome 2 est tout aussi génial que le premier, si ce n’est plus. Dans ce deuxième volet, pas besoin de mettre en place le décor et les personnages. On en entre dans le vif dès le début et l’auteure nous dévoile toujours un peu plus de ses deux personnages principaux dont on ne se lasse pas : Ophélie et Thorn. On découvre une Ophélie de moins en moins timide, de plus en plus sûre d’elle. On découvre un Thorn de moins en moins rigide, de plus en plus touchant. Si les personnages secondaires auxquels on s’est attaché dans le premier livre sont toujours présents, je les trouve bien plus en retrait. J’aurai bien aimé les voir tous un peu plus, je l’avoue. Mais l’intrigue de ce tome 2 reposait sur l’apparition d’un nouveau personnage (et pas des moindres) : l’esprit de famille du Pôle, Farouk. Autant vous dire qu’il prend autant de place dans l’histoire qu’il semble être grand en taille.

Pour tout vous dire, je suis un peu embêtée avec cette chronique. Il est plus facile d’écrire sur un livre que l’on a simplement aimé car on en tire le bon du mauvais : on garde une objectivité et une lucidité. Pour le coup, La Passe-miroir est un véritable coup de cœur, comme on en a peu souvent… Et je n’ai rien d’objectif dans la tête pour vous en parler.

Le style de Christelle Dabos ? Souple, frais, fluide. L’action ? Tout se déroule en douceur avec de beaux moments de tension dramatique. Des switchs quand il le faut. Les personnages ? J’ai aimé en découvrir plus sur les principaux et mon seul regret et de ne pas avoir vu plus les secondaires que j’apprécie beaucoup : Berenilde, Archibald, la tante Roseline, Renard et Gaëlle…

Lire ou ne pas lire : Les disparus du Clairdelune (La Passe-miroir #2) de Christelle Dabos ?

La question ne se pose même pas. Si vous avez déjà lu le premier tome, je suppose que le deux vous attend déjà au chaud dans votre pile-à-lire. Si vous ne connaissez pas encore la saga, je vous la conseille chaudement. Classée en livre jeunesse, c’est surtout une superbe histoire fantastique que l’on peut lire à tout âge et en éprouver le même plaisir. Encore une fois, c’est un coup de cœur pour Christelle Dabos. Sachez d’ores et déjà que la chronique du tome 3 arrivera très rapidement sur le blog. Je devrais peut-être prendre mon temps pour savourer ce prochain tome mais…. Non. Impossible d’en rester là !

La chronique d’Alec à la bibliothèque : Les disparus du Clairdelune (La Passe-miroir #2)

Histoire : 5/5 – Personnages : 5/5 – Style : 5/5 – Originalité : 5/5
Total : 20/20

 

Publicités

8 réflexions sur “Les disparus du Clairdelune (La Passe-miroir #2) – Christelle Dabos : un envol vers les sommets

  1. Comme toi, j’ai eu un peu de mal à écrire ma chronique car il n’y a que du positif et de l’enthousiasme, ce qui lui donne un petit côté fangirl. Mais au final, j’assume totalement, j’adore cette série !! Vivement la lecture du tome 3 😉

    J'aime

    • Ahhh je te dirai après le 3 si j’ai préféré le 2 mais à priori, j’ai plutôt tendance à apprécier la série dans sa globalité … rdv dans 15 jours lol

      J'aime

  2. C’est vrai qu’il est toujours plus facile d’écrire au sujet d’un livre qu’on a modérément ou pas du tout apprécié qu’au sujet d’un coup de coeur absolu. Difficile de trouver les mots quand c’est si personnel =)

    J'aime

  3. Pingback: L’heure du bilan | Juillet | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s