Phobos #3 – Victor Dixen : décidément une saga qui bouge

Il était temps, me direz-vous, de terminer enfin la saga Phobos ! Quoique… Quoique parce qu’un nouveau et dernier (normalement) devrait voir encore le jours, un séquel à cette trilogie + préquel. C’était dans l’ordre des choses semblait-il… Et encore quoique car au final, cela ne fait pas un an que j’ai découvert Phobos. Alors au final… mon introduction est bien longue pour pas grand chose. Le fait est que je tente depuis un an de terminer assez rapidement les sagas que j’ai en court même si j’ai tendance à en commencer de nouvelles régulièrement… Hum. Mais revenons-en à Phobos de Victor Dixen, une saga page-turner comme on dit et sacrément bien ficelée jusqu’à la fin.

Résumé : FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS…
1 JOUR…
1 HEURE…
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU
Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER. (Livraddict)

Une saga qui tient la route

Pour faire un topo général sur la saga, je trouve qu’elle est faite de manière intelligente. Une trilogie de base racontant les tribulations dramatiques de 12 jeunes gens partis pour la planète Mars. Je vous le disais déjà dans le premier tome, j’adore l’idée de faire une télé-réalité de la colonisation de la planète rouge. Sous couvert d’un premier tome plutôt porté vers la romance, on évolue au fil des tomes, laissant peu à peu les coeurs pour se focaliser sur la dystopie qui se développe, les complots, intrigues et mensonges. Une évolution vraiment bien menée.

Je me suis donc particulièrement régalée tout au long de ces 4 livres. Bien que Phobos Origines soit un préquel centré sur les personnages masculins et que la dynamique du livre est complètement différente, il passe quand même très bien si on le lit comme une annexe à la trilogie. La trilogie, elle, monte vraiment crescendo dans les mensonges et les complots. Ce tome 3 est peut-être parfois un peu too much à mon goût mais quand on a apprécié les tomes précédents, on pardonne assez facilement à Victor Dixen d’être parti dans un délire total de machiavélisme. Et pour le coup, la méchante est une vraie méchante dont on sent la folie s’accentuer au fur et à mesure pour être à son paroxysme dans le tome 3. Elle a carrément tourné la carte pour vous dire.

Léonor, l’héroïne, reste fidèle à elle-même dans ce 3e tome. Elle fait de son mieux au sein d’un groupe influençable sur une planète inconnue. Autant dire, un huis-clos. Parce qu’au final, c’est bien ce qu’est Phobos, un huis-clos sur une autre planète d’un côté, des complots et manigances sur Terre. De quoi faire bouillir les sangs. Gros twist d’ailleurs dans ce tome que je ne soupçonnais pas (à vrai dire je m’attendais à totalement autre chose et j’en ai été d’autant plus agréablement surprise parce que quand même c’était pas bête du tout).

Un bon moment de lecture jeunesse que je ne regrette pas. D’autant qu’il s’agissait, à l’époque, d’une totale découverte de la littérature jeunesse. Je n’ai vraiment pas été déçue.

Lire ou ne pas lire : Phobos de Victor Dixen ?

Je ne pourrais que vous recommander cette saga jeunesse. Si vous souhaitez vous lancer dans ce genre littéraire, si vous aimez les dystopies, la romance et la science-fiction, il y a là de quoi satisfaire un grand nombre de lecteurs curieux. En plus de ça, la plume de Victor Dixen est efficace, totalement au service de sa construction narrative et ça rend vraiment le tout plaisant à lire. Pour tout dire, ça se lit tout seul. En plus de ça ? Impossible de poser le livre, toujours envie de découvrir la suite, lire 10 pages de plus. Autant dire qu’on arrive vite à la fin des livres. Plus qu’un dernier tome à attendre avant de connaître le fin mot de l’histoire !

Histoire : 4/5 – Personnages : 5/5 – Style : 5/5 – Originalité : 5/5
Total : 19/20

Publicités

9 réflexions sur “Phobos #3 – Victor Dixen : décidément une saga qui bouge

  1. J’ai été un chouia déçu par le troisième tome (surtout par la fin en fait), j’attends de voir ce que donne le prochain opus (prequel, sequel, je sais quoi ^^) Mais c’est clair que c’est vraiment une bonne série ! Et très originale en plus 😀

    Aimé par 1 personne

    • En fait le 3e part carrément en bad trip mais au final, quand on aime déjà la saga avec les précédents livres ça passe très bien lol comme tu dis c’est très original et ça change de ce qu’on voit habituellement 🙂

      Aimé par 1 personne

    • Merci 🙂 Il me satisfait mieux aussi parce qu’en tant que lectrice, j’aime bien savoir où le livre est un peu plus faible. Au moins là c’est clair (même si ça reste une notation totalement subjective)

      Aimé par 1 personne

  2. Normalement, je ne suis guère conquise par les romans jeunesse. Mais, il faut dire qu’avec cette critique et quelques autres articles sur les 2 premiers tomes, il est temps de se laisser tenter!
    Merci!

    Aimé par 1 personne

    • Je lis pas mal de littérature jeunesse/young adult depuis quelques mois… Je pense que Phobos fait parti des meilleurs que j’ai pu lire jusque là. Il y a vraiment de l’originalité, je n’ai pas eu l’impression de lire de la littérature jeunesse (à part un peu dans le premier tome mais cette sensation disparaît assez vite au profit de mise en place de plusieurs mystères)

      Aimé par 1 personne

  3. Ton introduction m’a bien fait rire, merci ! ^^
    Chaque fois que je vais en salon, je me dis que je vais me prendre le premier Phobos et le faire dédicacer par l’auteur au passage mais, chaque fois, le monde me décourage (et mon porte-monnaie, aussi). Je crois qu’il va finir par falloir que je craque car toute la blogosphère semble d’accord sur la réussite de cette saga et ton avis est de ceux auxquels je fais le plus confiance.

    Aimé par 1 personne

    • xD Pourtant c’était une intro assez moche, je m’en suis rendue compte qu’après, j’ai bien fait d’ajouter un peu d’humour !
      Rhooo en plus c’est trop une bonne idée de te le prendre en salon et le faire dédicacer !!
      ça me touche beaucoup que tu fasses confiance à mon avis pourtant subjectif mais du moment qu’on a beaucoup de goûts communs ça peut jouer ^^ Je pense sincèrement que c’est une des meilleures saga jeunesse que j’ai lu depuis les quelques mois où je me suis lancée dans ce genre littéraire.

      J'aime

  4. Pingback: L’heure du bilan | Avril | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s