Mes lectures prévues | Septembre 2018

Lectures

Hello les Earl Grey’s !

Comme je l’ai annoncé sur la page facebook du blog, celui-ci va subir quelques changements dans ses publications et contenus. Je vous explique tout ça dans la semaine mais je peux déjà vous rassurer sur le thème principal : il s’agira toujours de littérature. En attendant, je vous présente ma pile-à-lire pour le mois de septembre, parce-que j’aime bien ce rendez-vous au début de chaque mois. Voilà donc ma sélection qui me font envie et qui me font ressentir la fin de l’été et le début de l’automne. Qu’en pensez-vous ? En connaissez-vous certains ?

Mon autre famille – Armistead Maupin

51LUYI-G7DL._SX323_BO1,204,203,200_

J’ai une immense passion pour la plume d’Armistead Maupin. Légère tout en parlant de sujets importants, fraîche, dynamique, page turner… C’est donc tout naturellement que je m’attaque à son dernier paru au printemps dernier. Pour le coup, il s’agit d’une autobiographie mais on pressent la même ambiance que pour les Chroniques de San Francisco dans le résumé…

Résumé : « Tôt ou tard, où que nous vivions, il nous faut partir en diaspora, nous aventurer loin de nos parents biologiques pour découvrir notre famille logique, celle qui pour nous fera véritablement sens. Il le faut, si nous ne voulons pas gâcher nos vies. »
Cette famille dont Armistead Maupin s’est éloigné est une famille du Sud américain, volontiers conservatrice, parfois réactionnaire. Et la  » famille logique  » qu’il a longtemps cherchée, il l’a trouvée à San Francisco, au début des années 1970. Là-bas, la libération sexuelle et amoureuse se conjugue aux expérimentations narcotiques. Autant d’années folles qu’il a consignées dans ses Chroniques de San Francisco.
Mais entre le moment où il a quitté sa Caroline du Nord natale et celui où il est  » devenu ce qu’il est « , il lui aura fallu remettre en cause les idées qu’il avait reçues en héritage. Il aura dû se réinventer plusieurs fois.
Cette autobiographie n’est pas que le récit d’une lente acceptation de soi. C’est aussi l’exploration d’un demi-siècle d’histoire américaine, de la guerre du Vietnam à l’émergence des mouvements gays et lesbiens. Avec l’humour et le talent qu’on lui connait, Armistead Maupin fait revivre une ville en ébullition, et entrouvre la porte du cabinet d’écriture où sont nés le 28 Barbary Lane et Anna Madrigal. C’est une vie bigger than life, et c’est tout un roman.

Le livre du roi – Arnaldur Indridasson

5198cqHkzvL._SX301_BO1,204,203,200_

Cela fait plusieurs années que ce livre attend dans ma PAL alors que le résumé est terriblement alléchant et me fait envie chaque fois que je le lis. Des trésors cachés, des historiens, le Danemark… C’est typiquement les histoires d’aventures dont je RAFFOLE ! Je profite donc de ne pas me concentrer sur la rentrée littéraire de cette année ou encore des services presse pour jeter mon dévolu dessus !

Résumé : En 1955, un jeune étudiant islandais arrive à Copenhague pour faire ses études. Là il va se lier d’amitié avec un étrange professeur, bourru, érudit et buvant sec, spécialiste des Sagas islandaises, ce patrimoine culturel inestimable qu’ont protégé les Islandais au long des siècles comme symbole de leur nation. Il découvre le secret du professeur, l’Edda poétique, le précieux Livre du roi, dont les récits sont à l’origine des mythes fondateurs germaniques, lui a été volée pendant la guerre par des nazis avides de légitimité symbolique. Ensemble, le professeur et son disciple réticent, qui ne rêve que de tranquillité, vont traverser l’Europe à la recherche du manuscrit. Un trésor pour lequel certains sont prêts à voler et à tuer. Un trésor aussi sur lequel on peut veiller et qu’on peut aimer sans en connaître la valeur. Une histoire inhabituelle et une aventure passionnante sur ce qu’on peut sacrifier et ce qu’on doit sacrifier pour un objet aussi emblématique qu’un livre. Arnaldur Indridason met son talent et son savoir-faire de conteur au service de son amour des livres. Et de ce livre mythique en particulier.

Les loups de Sherwood – Nicolas Digard

51IfYdVGIIL._SX309_BO1,204,203,200_

Tout comme pour le livre précédent, je n’avais pas encore eu le temps de m’attaquer aux Loups de Sherwood. Et pourtant…. J’aime énormément la légende de Robin des Bois et c’était une évidence qu’il me fallait le lire dès que j’ai lu le résumé. Nicolas Digard semble s’approprier ce personnage célèbre pour en faire un être plus tangible, en adéquation avec un moyen-âge plus sombre et violent.

Résumé : Et si tout ce qu’on croyait savoir de Robin des Bois était faux ? Voici l’histoire de Robin de Loxley et de Marianne de Beaumont, bien loin de la version romantique que nous connaissons.
 » – Quel est ton nom, messire ?
– Robin.
– Robin d’où ?
– Robin de nulle part. Je ne veux plus dépendre d’aucune terre. La vieille caresse la capuche de loup de ses doigts minces.
– Robin Hood…, dit-elle en appuyant le mot. Que Dieu te garde. « 
1189 : le royaume Plantagenêt, qui s’étend de l’Écosse à l’Aquitaine, est ruiné par la croisade d’un roi Richard élevé en Poitou qui ne parle pas un mot d’anglais et déteste l’Angleterre. Le quotidien est sombre et violent, pour les modestes paysans qui s’efforcent de survivre aux hivers rigoureux comme pour les noblions qui tentent d’assouvir leur ambition au prix des plus viles bassesses.
Dans ce contexte troublé, Robin de Loxley, homme révolté, dévoré par la vengeance et l’ambition, fin stratège, chef de bande violent et tyrannique, construit sa légende. Lorsqu’il s’empare lors d’un pillage de la jeune Marianne de Beaumont, le Loup de Sherwood est loin d’imaginer le destin qui les attend.
Voici leur histoire, bien loin de la version romantique que nous connaissions.

A fleur de peau – Saverio Tomasella

416sremT2IL._SX303_BO1,204,203,200_

Je mène toujours ma petite enquête sur l’hypersensibilité depuis quelques mois. Je ne pouvais donc pas passer à côté de ce roman de développement personnel. Je doute un peu sur son efficacité avec moi car je ne pense pas pouvoir m’identifier au personnage principal… à voir donc !

Résumé : Flora a tout pour elle : un fils drôle et adorable, un mari brillant, des amis sincères, un jardin qu’elle aime et un beau cerisier. Pourtant, elle a l’impression que son extrême sensibilité la rend difficile à comprendre, perturbe sa confiance et la pousse parfois à se replier sur elle-même. Un soir, elle rencontre Marc, professeur de yoga… Comment l’aidera-t-il à surmonter son hypersensibilité ?

La mare au diable – George Sand

51ZZQDzjayL._SX315_BO1,204,203,200_

Un classique que je n’ai pas encore lu. C’est pas mal de me faire ma propre opinion là-dessus non ?

Résumé :  » … c’était un brouillard qui s’élevait avec la nuit, un de ces brouillards des soirs d’automne que la blancheur du clair de lune rend plus vagues et plus trompeurs encore « . Trompé, Germain l’est. Ensorcelé, même. La forêt l’emprisonne. Dieu ou diable, un sortilège le tient. Il ne retrouvera son chemin qu’au lever du jour. Mais la nuit est longue. Le charme puissant. Et Marie, la petite bergère qui l’accompagne, la douce, la si belle et si jeune Marie n’est tout à coup plus l’enfant qu’il connaissait. Et sous la lune blafarde miroite la mare au diable. Qui les y a conduits ? Qui les a envoûtés, au point que, dans ces ténèbres, le jeune homme perd ses esprits et la raison de son voyage ? Le démon de la forêt ? Lucifer lui-même ? Ou l’âme aimante d’une disparue ?…

Rose Soie – Camille Adler

517ou4zR0YL._SX307_BO1,204,203,200_

Ma première lecture commune de cette rentrée se fera avec Alec à la bibliothèque. Comme lecture simple, gentille et sans prise de tête, je pense qu’on risque de passer un bon petit moment avec cette romance historique dont l’intrigue se déroule en France dans le domaine de la couture et des beaux tissus.

Résumé : Paris, 1884. Rose de Saulnay est une jeune femme en avance sur son temps et a un goût immodéré pour la mode, ce que ne manque pas de lui reprocher son mari violent. C’est grâce à sa rencontre avec Alexander Wright, le couturier le plus en vue de la capitale, que Rose trouve le courage de réaliser son rêve : elle ouvre une boutique de confection. C’est le début d’une période à la fois difficile et grisante. Mais la passion qui lie Rose et Alexander se transforme peu à peu en un amour qui ne peut s’exposer au grand jour…

Je vous souhaite de belles découvertes littéraires pour ce mois de septembre ! Rentrée littéraire pour vous ou pas du tout ?

Publicités

23 réflexions sur “Mes lectures prévues | Septembre 2018

  1. Je n’ai lu que le George Sand dont je ne me rappelle pas grand chose, mais je suis impatiente de lire ton avis sur les Loups de Sherwood aimant beaucoup, comme toi, la légende de Robin des Bois.

    Aimé par 1 personne

    • Ah une joyeuse compagne 💚 j’aimerais faire un article sur Robin des bois ! Il faudrait que je retrouve le super documentaire que j’avais vu sur Arte l’an dernier….

      J'aime

  2. Quel plaisir de commencer la journée avec un de tes articles ; ça faisait longtemps ! ^-^
    Je ne connais strictement aucune de tes lectures prévues pour septembre, ce coup-ci, mais les deux premières et le George Sand me rendent bien curieuse… Je me fierai à tes impressions pour les ajouter ou non à ma wishlist 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. J’attends de tes nouvelles concernant Indridason. J’en étais une inconditionnelle, avant de me perdre en cours de route. Erlendur me manque bien trop !

    J'aime

  4. Coucou Gaëlle !
    Une chouette PAL que celle-ci 🙂 J’ai hâte de découvrir tes avis sur ces différents romans ! Passe une belle fin de journée, bisous ❤

    Sue-Ricette

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.