A la découverte de l’Inde du sud | Tiruvannamalai

Coucou les Earl Grey’s,

On poursuit le périple à travers le Tamil Nadu avec Tiruvannamalai, une ville exceptionnelle dans laquelle on ressent une grande puissance spirituelle. Il faut dire que la ville est située au pied d’une montagne sacrée : Arunachala qui a abrité la retraite méditative de 12 ans d’un saint shavaïte célébré là-bas, Ramana Maharshi. Tiruvannamalai est le centre religieux de la province du Tamil Nadu et le siège du shivaïsme tamoul.

Après être arrivés dans notre guesthouse, nous avons visité l’ashram de Ramana Maharshi, le temple sacré (totalement grandiose) puis nous avons eu la chance d’être accueillis pour un déjeuner dans la famille de notre guide indien, Ashok. Un moment vraiment touchant. Le soir, nous avons fêté la shivaratrie dans un village non loin où l’on a pu assister de très près à tous le cérémoniel. C’était impressionnant ! Et je chérirais se souvenir toute ma vie ! Quelle chance d’avoir pu être présente durant cette fête (la deuxième plus importante de l’année)  !

Comme vous le savez déjà si vous avez lu les précédentes étapes de mon voyage, je n’ai pas beaucoup de photos à l’intérieur des lieux sacrés : ashram, temples, cérémonies. Les photos étaient interdites et j’ai tenu à respecter la foi des indiens. Alors certes, je ne peux pas vous montrer toutes les merveilles que j’ai vues, mais finalement, c’est aussi ce qui fait le charme de l’Inde car pour en saisir plus, il faut se rendre sur place. Les indiens sont particulièrement accueillants et bienveillants, heureux et fier de partager leur culture et leur culte.

Je termine cet article avec une dernière photo. Il s’agit d’un dessin de sable. On en trouve énormément en Inde devant l’entrée des maisons, c’est une sorte de bénédiction pour le foyer. Les femmes des villages (surtout) les dessinent dans la journée avec du sable de couleur et le rendu est vraiment très réussi souvent. Sur celui-ci, on trouve le lingam (symbole sacré du Shivaïsme) puisqu’il a été fait le jour de la shivaratrie.

20190304_192554.jpg

Prochaine escale : Madras/Chennai

4 réflexions sur “A la découverte de l’Inde du sud | Tiruvannamalai

    • Quelle chance de savoir dessiner ! Si j’avais cette compétence, c’est exactement ce que je ferai aussi. Je trouve merveilleux les carnets de croquis qui étaient monnaie courante des voyageurs avant la démocratisation de la photo ! Je garde quand même de bons souvenirs des endroits que je n’ai pas pu prendre en photo, j’essaie de raviver les images dans ma tête régulièrement pour ne pas oublier !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.