5 séries coréennes historiques à regarder (ou pas) : le retour

Coucou les Earl Grey’s,

Cela fait quelques temps maintenant que j’ai remarqué que mon premier article sur les séries coréennes historiques intéressent régulièrement des visiteurs sur le blog. Et depuis, ce constat ne cesse de se confirmer. Comme je continue à regarder des séries coréennes, historiques qui plus est, je me suis dit que j’allais partager avec vous 5 nouvelles séries coréennes historiques qui m’ont plu ces derniers temps. Alors pour dénicher de bonnes séries, on passe forcément par quelques déceptions que j’ai décidé aussi de partager avec vous. Mais j’ai pu découvrir deux pépites qui j’espère vous donneront envie aussi !

The Rebel : Thief who stole the people

Rebel-_Thief_Who_Stole_the_People-p1Je vous avez parlé de la série Hong Gil Dong dans mon premier article, eh bien Hong Gil Dong est de retour ! C’est bien l’histoire de ce personnage légendaire que raconte The Rebel mais sur un registre bien différent de la précédente. Là où Hong Gil Dong donnait la priorité à l’humour sur le drame, c’est l’inverse dans The Rebel où la narration tient plus de l’aspect politique derrière cette image. Parfois même un peu trop d’ailleurs. La série a tendance à s’apitoyer sur les héros et honnêtement à en faire un peu des caisses… à tel point que j’ai regardé la série un peu en dents de scie. L’histoire et l’intrigue sont bonnes, les personnages sont attachants, mais les épreuves qu’ils ont à subir sont trop nombreuses, trop dures, trop cruelles. Quel dommage !

Ma note : 6/10

Mr. Sunshine

MrSunshine_Moment-Vertical_PRE_USEn parlant de drame, de cruauté et de dureté, avec Mr. Sunshine on se pose là. Mais pour le coup, j’ai trouvé l’ensemble bien dosé. On sent un véritable équilibre et le développement de la relation entre les deux héros est très réussi avec de vrais moments d’émotions sur fond d’intrigue politique. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et marquent les esprits. C’est souvent qui finit de me convaincre de la qualité d’un bon drama et c’est ici le cas ! J’aurais aimé une fin bien différente de celle proposée mais pour être objective, cette série est un coup de cœur. J’ai adoré les décors et les plans reculés avec les paysages qui sont d’une poésie et d’une sensibilité incroyable, on reste époustouflé devant les images !

Ma note : 10/10

The Royal Gambler

Jackpot_(Korean_Drama)-p4Voilà une série que je ne m’attendais à si peu apprécier. Des longueurs et des longueurs et des longueurs… tant est si bien que les scénaristes semblent avoir perdu de vue le levier central de la série : le jeu pour préférer une histoire de vengeance peu originale. J’ai d’ailleurs en tête les toutes premières images du drama qui, in fine, ne se retrouvent à aucun moment dans la série. Je suis incapable de dire où cette scène se situe dans la chronologie de l’histoire. Et je me demande encore si j’ai loupé quelque chose ou si c’est vraiment ça. Résultat, malgré la présence d’un acteur que j’affectionnais et qui semble avoir perdu un peu son sel, je n’ai pas été emballée par ce drama. Le spectateur s’embrouille et ne comprend plus vraiment où les scénaristes et le réalisateur a voulu en venir… Dommage. Il aurait pu être bien.

Ma note : 5/10

The Scholars who walks the night

Scholar-Who-Walks-the-Night-Poster2aJ’adore le mythe des vampires et je suis curieuse de ce qui se fait autours. Parfois j’adore. Parfois je déteste. Mais je suis curieuse et j’aime bien savoir ce qui se fait là-dessus. Alors quand j’ai lu le résumé de ce drama, je me suis dit « Ah mais oui ! Pourquoi pas ! Comment les Coréens voient-ils le mythe du vampire ? » Et je me suis donc lancée.
Je n’aurais clairement pas dû. Sans être dépourvu de qualités : l’intrigue est tout de même intéressante. Un vampire mauvais influencerait le roi de Corée et dirigerait le royaume à sa place. Tout se développe autour de cette rumeur (qui n’en est pas une, rassurez-vous ce n’est pas un spoil). Pourtant une bonne intrigue ne fait pas tout car je me suis ennuyée d’une force…
Pour tout dire, j’ai été vraiment peu convaincue par l’esthétique donnée aux vampires et aux effets spéciaux qui en découlent. Du côté du héros, on est un peu trop dans la pleurnicherie du héros maudit et j’aime bien quand le personnage finit quand même par accepter sa nature. L’histoire d’amour n’a pas beaucoup de saveur non plus, je n’ai pas trouvé d’alchimie entre les acteurs. Bref, un flop pour moi et je ne vous le conseille pas.

Ma note : 4/10

Hymn of death

hymn-of-death-season-1-16603-1Une claque. Ce drama est un petit bijou en 3 épisodes qui aurait mérité qu’on y consacre plus de temps. Je ne suis pourtant pas une fan des drames sentimentaux mais il faut croire que les Coréens savent traiter des sentiments de ce genre puisqu’avec Mr. Sunshine, je suis sous le charme.
Prévoyez la boîte de mouchoirs pour ce drama relatant l’histoire d’amour tragique entre l’écrivain Kim U Jin et la chanteuse lyrique Yun Sim Deok au début du XXe siècle durant l’occupation de la Corée par le Japon. Déchirés entre leurs obligations filiales et leur amour impossible, les deux protagonistes tentent malgré tout de trouver comment faire survivre leur cœur et leur âme. Je me suis sentie dévastée à la fin du visionnage. Ce drama m’a bouleversée et les acteurs principaux jouent vraiment bien.
Je recommande absolument !

Ma note : 10/10

Sans vouloir forcément faire de la pub pour Netflix, je n’ai actuellement qu’un abonnement chez eux alors tout ces dramas sont disponibles sur cette plateforme. Quelques séries me font envie sur Viki, peut-être que j’y retournerais bientôt mais je vous avoue que ça ne me plaît pas beaucoup de multiplier les abonnements (et le catalogue Netflix est particulièrement bien fournis pour mes goûts curieux), donc à voir… peut-être occasionnellement !

Dans tous les cas, je vous souhaite un excellent visionnage si vous vous lancez dans l’un d’eux, notamment Mr. Sunshine et Hymn of Death que je recommande tout particulièrement ! Si vous en avez déjà vu, n’hésitez pas à me donner votre avis en commentaires !

TAG | Sunshine Blog Award

sunshine

Coucou les Earl Grey’s,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé de TAG sur le blog. J’ai beau avoir été nominée une paire de fois il y a quelques mois, en tardant à m’y mettre, j’ai fini par ne pas les faire du tout. Cette fois, c’est Johanna de Popcorn & Gibberish qui me propose de le faire car elle trouve Pause Earl Grey à l’abandon. Oui, c’est pas faux et je m’en excuse. Je compte bien remédier à ça dès cette semaine. D’ailleurs, si vous êtes passés à côté, j’ai chroniqué un excellent livre lundi : La maison du Bosphore de Pinar Selek.

Mais d’abord, qu’est-ce donc que le Sunshine Blog Award ?
Il ressemble trait pour trait aux Liebster Awards avec 11 questions auxquelles il faut répondre puis en poser 11 nouvelles à d’autres victimes blogs. Alors, on s’y met ?

QUESTIONS DE POPCORN & GIBBERISH

1. Quelle est l’histoire de ton blog ?
L’histoire de Pause Earl Grey est assez simple. Invitée par une amie, j’ai commencé à partager mes chroniques littéraires sur son blog. Lorsqu’elle a voulu arrêter, j’ai décidé d’ouvrir le mien et je ne regrette pas depuis.

2. Quelle est la plus grande joie que t’a apporté la blogosphère ?
J’ai découvert une communauté ouverte partageant des intérêts communs avec moi. J’y ai trouvé de véritables amitiés. J’ai pu rencontrer physiquement plusieurs d’entre vous et j’en suis vraiment contente. Merci à toutes de partager tout ça avec moi que ce soit via la blogo, facebook ou de belles conversations autour d’un thé !

giphy4
Ma friendly blogo-family ❤

3. Quels sont les articles que tu préfères écrire ?
J’éprouve toujours beaucoup de plaisir à rédiger mes chroniques littéraires mais honnêtement, je ne poste pas d’article que je n’ai pas aimé rédiger.

4. Selon toi, quel est ton plus grand défaut ?
J’ai une forte tendance à être psycho-rigide mais je travaille dessus depuis quelques années et cela m’a apporté beaucoup de bonheurs car j’angoisse beaucoup moins au quotidien. J’attends toujours beaucoup de moi-même et je me fustige assez souvent ce qui provoque un manque de confiance en moi récurrent (je travaille aussi dessus mais ce n’est pas évident).

5. Quel est le dernier concert que tu es allée voir ?
Indochine en mars 2018. Un concert vraiment magique ! Je ne suis pas une fan inconditionnelle d’Indochine mais c’est un groupe que j’ai toujours beaucoup apprécié et j’étais heureuse d’avoir l’opportunité de les voir en concert. Je ne regrette rien, Nicolas Sirkis a une présence impressionnante sur scène et tout le groupe a été super. J’ai versé ma larmichette lorsqu’il a rendu hommage à David Bowie… Tout comme j’ai pleuré quand Brian Molko de Placebo a fait de même au concert de Nîmes en juillet 2017…

6. Quels sont tes trois films favoris ?
Je n’ai droit qu’à trois films ? Je me fais juste grillée si je parle de la trilogie du Seigneur des Anneaux du coup… Il faut donc que je trouve autre chose. (Je risque de tricher…)
Si je ne devais en citer qu’un seul ce serait La Belle et la Bête de Cocteau. Ce film est définitivement une source d’inspiration pour moi. Je ne me souviens même pas de la première que je l’ai vu tant j’étais jeune, chez ma grand-mère. Le fait est que je n’ai cessé de le regarder par la suite et je le regarde toujours régulièrement.
Il me semble évident de vous parler de Cloud Atlas réalisé par les soeurs Wachowski et adapté du livre de David Mitchell. C’est un phénomène assez atypique où le livre et le film se complètent totalement et s’harmonisent pour créer une oeuvre entière à eux deux. Le film permet une réelle interprétation originale d’un roman particulier, il permet de l’éclairer, de combler des zones d’ombres (et vice versa). Le casting est réussi sans parler du graphisme et de la réalisation… Je suis totalement conquise.
Enfin, et après beaucoup de réflexion, j’ai envie de citer le Robin des Bois, Prince des voleurs avec Kevin Costner. Ce film a marqué ma jeunesse et a probablement contribué à construire l’image de mon homme idéal parce que le Robin de Kevin est quand même hyper sexy en plus d’être cool et badass (le côté brainy est venu se greffer un peu plus tard avec Daniel Jackson dans Stargate, oui le scientifique binoclard, lui-même). En tout cas, je pense que c’est un film qui a marqué une génération en plus de me marquer moi, et puis c’est le renouveau de ce personnage mythique.

giphy2
Hot, hot, hot ! (ok, j’ai des goûts étranges, j’admets)

7. Quel est le roman que tout le monde déteste mais que toi tu adores ? (Oui, l’inverse aurait été franchement plus facile.)
Quelle question difficile ! Je suis moi-même assez difficile et comme Johanna le dit, trouver un livre qu’on déteste et que tout le monde adore c’est bien plus facile. D’autant plus que je lis souvent des livres sortis de nulle part que peu de monde a lu.
Bon, je vais ressortir mon Délire d’Amour de Ian McEwan. Je n’ai pas lu beaucoup de retour dessus (en fait aucun) mais je sais que ce livre m’avait tellement surprise, je l’avais tellement aimé dans son originalité que je l’ai fait lire à plusieurs personnes autour de moi. Verdict : personne n’a aimé. Rassurez-moi si vous l’avez lu, please !

8. Quelle est la série que tu ne conseillerai pas ? Pourquoi ?
Encore une question difficile parce que en général je ne regarde pas les séries que je n’aime pas (ah bon ?) Si le premier épisode ne m’accroche pas, je laisse tomber. Et les séries sont tellement une affaire de goûts que c’est compliqué de déconseiller.
J’adore les séries historiques, mais je n’ai jamais accroché à Marco Polo par exemple qui d’après les retours est pourtant bonne. Je n’ai pas accroché à la réalisation de Shadowhunters ni à celle des Chroniques de Shannara.

9. Parlons peu, parlons nourriture : si tu étais à Koh-Lanta, ferais-tu l’épreuve de dégustation ? Tu sais avec les vers de coco, les cafards et autres joyeusetés de ce monde.
HORS DE QUESTION.
Je suis insectophobe (entemophobie). Jamais de la vie je ne mettrais un truc pareil dans ma bouche. Imaginez qu’ils se démerdent pour pondre des œufs dans mon estomac et qu’ils me bouffent de l’intérieur !!

10. C’est la fin du monde et tout ce que tu dois garder doit tenir dans un sac à dos. Qu’emportes-tu ? (PS. Si un inventeur de liseuse passe par là, qu’il n’hésite pas à inventer une liseuse à énergie solaire (ou à énergie qu’il veut) au cas où la fin du monde approche. Merci.)
Popcorn, tu as trop regardé The Rain même si t’as pas aimé !!
Bon alors mon sac-à-dos de fin du monde, avant toute chose, je glisse dedans un briquet et une boîte d’allumette (le feu c’est méga grave important en cas de survie!), une gourde remplie d’eau (même si ça risque de ne pas couvrir beaucoup mes besoins d’assoiffée), une serviette (celle de décat’ qui ne prend pas beaucoup de place), une lampe torche (avec des piles de rechange), un exemplaire poche du Hobbit (moins gros que Le Seigneur des anneaux) et un poche de Lestat le vampire, un taser (si j’en trouve un), un jean et un t-shirt de rechange (j’ai ma parka sur moi), un lot de sous-vêtements de rechange.
Je crois que mon sac est déjà bien plein…

11. Marry, Kiss or Kill : Donald Trump – Kim Jong Un – Vladimir Poutine
Pfff sérieusement, mon âme de libertaire socialiste environnementale saigne.
Mais je joue le jeu. Ok…
J’épouse Poutine (honnêtement, il est pas sex mais il l’est quand même plus que les deux autres).
Je…. kill les deux autres ? Non ? j’ai pas le droit ? Rha ! Bon alors je kiss Trump (parce que c’est juste un enfant pourri gâté qui a obtenu le meilleur jeu du monde et qui fait mumuse avec). Et je kill Kim Jong Un parce que lui est très intelligent (quand même moins que Poutine mais lui je l’épouse), suffisamment pour créer un empire mondial de sa mafia.

giphy3
Faut pas déconner non plus, oh ! Merci Taylor !

LES NOMINES

MES QUESTIONS

  1. Comment en es-tu arrivé à créer ton blog ?
  2. Que recherches-tu sur la blogosphère (et par opposition que fuis-tu) ?
  3. Un.e auteur.rice t’a-t-il.elle particulièrement marqué durant ta vie de lecteur (en bien et/ou en mal) ?
  4. Quelle BD/manga recommanderais-tu à tes lecteurs ?
  5. Quels sont les trois livres de ta pile-à-lire qui te font le plus envie, là tout de suite ?
  6. Quel film le plus improbable as-tu regardé ?
  7. Tant qu’à faire, as-tu déjà lu un livre improbable ?
  8. Quel CD écoutes-tu en boucle (ou presque) ?
  9. Quel est le meilleur concert de ta vie ? Un souvenir particulier de ce moment ?
  10. Pour allumer tes bougies, tu es plutôt allumettes ou briquet ? (ceci n’est pas un débat dont l’Assemblée Nationale doit s’occuper)
  11. Pour finir, je reprends l’idée du Popcorn que j’ai adoré ! Marry, kiss or kill : Voldemort, Sauron, Palpatine.

J’espère que ce tag vous a plu. De mon côté, j’ai adoré répondre aux questions de Johanna ! Si l’envie vous en dit, n’hésitez pas à participer et me laisser le lien de votre article en commentaire. Passez une belle journée !

[Sondage] Les séries asiatiques : tout un univers

Hello les booklovers !

L’article d’aujourd’hui est un peu particulier. J’ai besoin de votre avis pour pouvoir vous présenter des articles qui vous intéressent aussi.

J’avais dans l’idée de faire un article sur le drama coréen que je regarde en ce moment et que je trouve très original. Mais je ne sais pas si vous aimez ça, et surtout si vous connaissez. Certes, je reste dans ma branche en chroniquant une série, mais si mon avis ne vous intéresse pas (car c’est quand même un univers à part), je ne vois pas non plus l’intérêt car j’aime surtout échanger avec vous.Lire la suite »

De Stars Hollow à Rosewood : mes deux séries de l’été

Pour terminer la semaine avec un peu de légèreté, je me suis dit que j’allais vous parler un peu des deux séries qui accompagnent mon quotidien depuis le début du mois de juillet. En juin, j’avais terminé de regarder la saison 6 de Game of Thrones, il fallait donc que je passe à autre chose (même s’il me reste encore beaucoup de séries à rattraper…). Et voici que Netflix annonce l’arrivée de Gilmore Girls en intégralité ! Comme je ne l’avais pas regardé durant mon adolescence, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais. D’un autre côté, j’avais commencé le premier épisode de Pretty Little Liars par pure curiosité un jour, sans parvenir à le terminer, et la série abandonnée à son triste sort me narguait dans ma barre personnelle de visionnage sur Netflix. J’ai donc fait un deuxième essai : terminé le premier épisode et regardé le deuxième. C’était parti !Lire la suite »

Mes séries du mois de Juin – Rattrapage & découverte

Coucou les booklovers,

Aujourd’hui on ne parle pas de livres mais de séries. Je me suis tâtée un moment pour savoir si je vous proposais un film ou une série, finalement, j’ai opté pour partager avec vous les deux séries qui m’ont accompagnées durant ce mois de juin qui a beaucoup oscillé entre mauvais temps et plein soleil.

Dans la famille « phénomène » : SENSE 8

Synospsis : Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s’entendre et de se parler comme s’ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s’adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d’eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l’humanité. (Allociné)Lire la suite »