Décembre | Mes lectures prévues

lectures

Coucou les booklovers,

C’est avec un peu de retard que je vous propose ma petite pile à lire du mois de décembre. N’ayant pas eu le temps de préparer cet article plus tôt, j’espère que vous ne m’en voulez pas. J’ai d’ailleurs déjà lu le premier livre qui a été une vraie surprise et dont je posterai la chronique lundi prochain. En attendant, je vous laisse découvrir ma sélection (pas encore celle de Kiera Cass) qui sent bon Noël et toute la magie autour de ces merveilleuses fêtes de fin d’année. Bonnes Lectures à tous.

  • La bibliothèque des coeurs cabossés – Katarina Bivald

En lecture commune avec Alec à la bibliothèque

Résumé : Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel… (Babelio)

  • Une nouvelle chance – Debbie Macomber

Résumé : Times Square, le soir du Nouvel An. Lucie et Aren se rencontrent par hasard. Le coup de foudre est immédiat ! Mais très vite, un coup du sort les sépare, les laissant sans aucun moyen de reprendre contact. Un an plus tard, Lucie est chef d’un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n’ont jamais oublié cette belle soirée, et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d’espièglerie. Un roman romantique et plein d’espoir digne des plus beaux miracle de Noël ! (Babelio)

  • Surprises de Noël – Andreï Kourkov

Résumé : Y a-t-il plus chouette cadeau de Noël qu’une nuit dans une isba au milieu des bois enneigés, ou bien un tour en ville sur un tank immaculé ? Cela semble parfait, féérique, tout à fait charmant. Mais dans l’Ukraine un peu folle d’Andreï Kourkov, les choses peuvent vite dégénérer, votre promise se retrouver nue sur scène, votre tour opérateur s’avérer un adepte du tourisme extrême et la Révolution orange contrecarrer vos projets pour les fêtes… Avec ces nouvelles inédites, Kourkov se joue du genre avec brio pour offrir trois fables de Noël empreintes de bizarrerie et d’optimisme. (Babelio)

  • Lettres du Père Noël – J.R.R. Tolkien

Club de Lecture du Petit Pingouin Vert

Résumé : Plus connu pour ses travaux universitaires et pour l’invention de la Terre du Milieu, J.R.R. Tolkien est aussi un formidable auteur de contes pour enfants. Comme Bilbo le Hobbit et Roverandom, les Lettres du Père Noël ont d’abord été destinées à ses trois fils et à sa fille, auxquels, chaque année, entre 1920 et 1943, Tolkien a écrit une lettre (parfois deux) prétendument envoyée du Pôle Nord par le Père Noël ou l’Ours Polaire. Ces trente lettres (dont quinze traduites pour la première fois, dans cette édition revue et augmentée) forment un récit très prenant des aventures du Père Noël et de l’Ours du Pôle Nord, et de leurs démêlés avec les gobelins, qui plaira aux enfants, à leurs parents, et surprendra plus d’un amoureux de Tolkien. (Babelio)

  • Stardust – Neil Gaiman

Pas de Noël dans ce livre mais beaucoup de magie, un conte de fée contemporain que je me ferai un plaisir de relire et de partager avec vous.

Résumé : Un paisible village niché au cœur de la forêt anglaise, non loin d’un mur mystérieux, infranchissable. Mais pas pour Tristan, qui a juré de rapporter à la belle Victoria une étoile filante tombée de l’autre côté … Il y découvre un monde fantaisiste merveilleux où fées, sorcières, licornes et princes sanguinaires se disputent le pouvoir à coups de sortilèges et d’enchantements. Mais gèrent aussi tous les soucis du quotidien en pays magique … (Babelio)

  • Peter Pan – James Matthew Barrie

On reste sur le thème de la magie pour ce dernier livre sélectionné pour ma PAL de décembre. Un classique dont je n’ai pas encore lu la version originale !

Résumé : Peter Pan est un petit garçon bien étrange. Il est vêtu de feuilles, ne connaît pas son âge, et ignore ce qu’est un baiser. Wendy est intriguée par ce petit bonhomme qui lui rend visite la nuit, accompagné d’une lumière tintinnabulante nommée Clochette. D’où vient-il donc ? « Je me suis enfui le jour de ma naissance », répond Peter Pan. « Je ne veux pas devenir un adulte, alors depuis, je vis au pays des fées. Sais-tu d’où viennent les fées ? Lorsque le premier de tous les bébés se mit à rire pour la première fois, son rire se brisa en milliers de morceaux, et chaque morceau devint une fée. » Wendy et ses deux frères, John et Michael, n’hésiteront pas bien longtemps à suivre Peter Pan et Clochette sur l’Île merveilleuse, au pays de l’Imaginaire… (Babelio)

Et vous quelles sont vos lectures prévues pour ce mois de décembre ?

5 livres à offrir aux amateurs de SFFF

Coucou les booklovers,

On est pas encore en décembre mais Noël approche à grand pas. On va bientôt ouvrir nos calendriers de l’avent (et c’est trop cool !), cette année j’ai pris un milka, et vous ? En plus de ça,  on commence déjà à faire des courses pour les cadeaux et, comme d’habitude, pour certaines personnes ce n’est pas toujours évident de trouver. Ma solution miracle ? Un livre. Sauf si la personne est vraiment allergique, mais même, je me débrouillerais pour trouver un livre qui donne envie de lire : Le vieux qui lisait des romans d’amour de Sepulveda est parfait selon moi. Il est court (très court) et il parle de passion pour la lecture. Parfait n’est-ce pas ?!

Je me suis dit que ça pouvait être sympa de vous donner quelques idées… Je pensais vous proposer quelques rendez-vous de ce type avant les fêtes par genres littéraires.

Le livre pour celui ou celle qui aime l’humour et les étoiles

Résumé : Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie? Pas de panique! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés. (Babelio)

Impossible de passer à côté, la série du Guide du voyageur galactique d’Adam Douglas est un incontournable. H2G2 est à la SF ce que Les annales du disque-monde sont à la Fantasy. Autant vous dire que l’absurde bat son plein mais c’est ce qui en fait toute la singularité. La saga est déjantée et c’est ce qu’on aime. Le premier livre éponyme : Le guide du voyageur galactique se lit très bien en un seul volume. So don’t panic ! And grab your towel !

Le livre pour la fan de Young Adult et de Marvel

Résumé : Et vous, croyez-vous au paradis ? Faustine Mésanger ne croit pas à grand-chose, sinon au travail. Déterminée à réussir sa vie, cette étudiante a un plan. Elle a tout prévu : l’amour, ce n’est pas pour tout de suite, et autant vous dire que le paradis, elle n’y croit pas une seconde.
Build the future ! est le slogan de la Fondation du Griffon pour laquelle son chercheur de père travaille, une ONG qui œuvre pour un monde meilleur et qui dérange quelqu’un.
Le jour où le laboratoire de Richard Mésanger explose, la vie de Faustine bascule. Elle frôle la mort, se retrouve placée sous protection rapprochée et croise le chemin de Nato Braye dont le charme ne la laisse pas indifférente. Mais la folie la guette à mesure que l’étau se resserre. Et, surtout, Faustine comprend qu’il y a bien plus en jeu que son propre avenir. (Babelio)

Je viens tout juste de terminer Saving Paradise, En proie au rêve de Lise Syven (vous aurez droit à la chronique sous peu, promis) et je dois dire que c’est un gros coup de coeur. J’en ai rarement avec les romans jeunesse (ou young adult) et pour le coup, c’est une réussite totale. Les personnages ne sont pas cliché, ils sont même originaux avec un personnage masculin aux origines tahitiennes ! C’est suffisamment rare pour le souligner. Le personnage féminin, malgré une obsession pour ses exams, est forte et indépendante (pour de vrai!). L’intrigue se tient. Elle est bien développée. Le rythme est bon, on ne s’ennuie pas même s’il y a des temps de réflexion dans l’avancée. Sans aucun doute, une lecture qui plaira (à tout âge, cela dit).

Le livre pour celui ou celle qui tend à être anglophile

Résumé : Londres, un soir comme tant d’autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l’épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital… Et disparaît dès le lendemain.
Pour Richard, tout dérape alors : sa fiançée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus… Le monde à l’envers, en quelque sorte.
Car il semblerait que Londres ait un envers, la « ville d’En Bas », cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant.
Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs… (Babelio)

Et pour les plus audacieux, en VO (qui ont de bien jolies éditions). L’incontournable Neil Gaiman avec Neverwhere. C’est un peu l’auteur à ne pas louper lorsqu’on aime la SFFF et l’Angleterre. En plus de ça, il a vraiment un univers riche et particulier, on reconnaît facilement sa plume et Neverwhere fait partie de ses meilleurs livres (bon ok ils sont tous supers, vous m’avez grillée!). Dans tous les cas, un livre de Gaiman plaira forcément !

Le livre pour celles et ceux qui aiment les bulles

Résumé : Un jour, la bombe a fini par éclater. Et toute la Terre s’est brutalement retrouvée plongée dans un éternel hiver gelé, hostile à toute forme de vie. Toute ? Pas tout à fait. Miraculeusement, une toute petite portion d’humanité a trouvé refuge in extremis dans un train révolutionnaire, le Transperceneige, mû par une fantastique machine à mouvement perpétuel que les miraculés de la catastrophe ont vite surnommé Sainte Loco. Mais à bord du convoi, désormais dépositaire de l’ultime échantillon de l’espèce humaine sur cette planète morte, il a vite fallu apprendre à survivre. Et les hommes, comme de bien entendu, n’ont rien eu de plus pressé que d’y reproduire les bons vieux mécanismes de la stratification sociale, de l’oppression politique et du mensonge religieux… (Babelio)

Si vous avez un-e fan de BD dans votre entourage, je vous conseille sincèrement Le Transperceneige de Jean-Marc Rochette, Jacques Lob et Benjamin Legrand. Il s’agit de la BD dont le film est tiré si vous connaissez et autant dire que l’univers est très spécial mais terriblement intéressant. Ce qui m’a le plus plu dans cette BD, c’est le fait qu’elle soit en noir et blanc, c’est un vrai choix esthétique car cela permet un fort contraste avec la neige et le reste du paysage. J’adore!

 Le livre pour celui ou celle qui aime les réalités décalées

Résumé : Michael Young est convaincu que sa thèse d’histoire va lui rapporter un doctorat, un tranquille poste académique, un vénérable éditeur universitaire et le retour de sa difficile petite amie Jane. Mais un historien devrait savoir que l’on ne peut prédire l’avenir…. Sa rencontre avec Leo Zuckermann, vieux physicien obsédé par le génocide juif va les amener à semer aux quatre vents les pages de la thèse, mais aussi à tourner celles de l’histoire… Et après leur expérience rien – primé, présent ou futur – ne sera plus jamais pareil. (Babelio)

Je n’ai pas encore lu beaucoup de dystopies, pourtant il y en a une qui reste gravée dans ma mémoire c’est Le faiseur d’histoire de Stephen Fry. Sans être une dystopie à l’état pur : à savoir une vraie réalité déjà différente de la notre de base, je l’entends comme telle dans le sens où Stephen Fry part de notre réalité pour la transformer (et en créer une au final). Avec lui, pas besoin de doloréane trafiquée mais c’est sûr : le passé changé, change également le présent connu. Bref, une histoire rondement menée par le très british Stephen Fry, pas assez connu pour ses livres !

Voilà qui termine ma petite liste d’idées cadeaux pour ceux qui aiment la SFFF. J’espère avoir pu vous aider (ça peut être des auto-cadeaux, ça compte aussi). En tout cas, n’hésitez pas à me proposer vos idées aussi pour les catégories choisies !

Bonne journée à toutes et tous !