TAG | Sunshine Blog Award

sunshine

Coucou les Earl Grey’s,

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas proposé de TAG sur le blog. J’ai beau avoir été nominée une paire de fois il y a quelques mois, en tardant à m’y mettre, j’ai fini par ne pas les faire du tout. Cette fois, c’est Johanna de Popcorn & Gibberish qui me propose de le faire car elle trouve Pause Earl Grey à l’abandon. Oui, c’est pas faux et je m’en excuse. Je compte bien remédier à ça dès cette semaine. D’ailleurs, si vous êtes passés à côté, j’ai chroniqué un excellent livre lundi : La maison du Bosphore de Pinar Selek.

Mais d’abord, qu’est-ce donc que le Sunshine Blog Award ?
Il ressemble trait pour trait aux Liebster Awards avec 11 questions auxquelles il faut répondre puis en poser 11 nouvelles à d’autres victimes blogs. Alors, on s’y met ?

QUESTIONS DE POPCORN & GIBBERISH

1. Quelle est l’histoire de ton blog ?
L’histoire de Pause Earl Grey est assez simple. Invitée par une amie, j’ai commencé à partager mes chroniques littéraires sur son blog. Lorsqu’elle a voulu arrêter, j’ai décidé d’ouvrir le mien et je ne regrette pas depuis.

2. Quelle est la plus grande joie que t’a apporté la blogosphère ?
J’ai découvert une communauté ouverte partageant des intérêts communs avec moi. J’y ai trouvé de véritables amitiés. J’ai pu rencontrer physiquement plusieurs d’entre vous et j’en suis vraiment contente. Merci à toutes de partager tout ça avec moi que ce soit via la blogo, facebook ou de belles conversations autour d’un thé !

giphy4
Ma friendly blogo-family ❤

3. Quels sont les articles que tu préfères écrire ?
J’éprouve toujours beaucoup de plaisir à rédiger mes chroniques littéraires mais honnêtement, je ne poste pas d’article que je n’ai pas aimé rédiger.

4. Selon toi, quel est ton plus grand défaut ?
J’ai une forte tendance à être psycho-rigide mais je travaille dessus depuis quelques années et cela m’a apporté beaucoup de bonheurs car j’angoisse beaucoup moins au quotidien. J’attends toujours beaucoup de moi-même et je me fustige assez souvent ce qui provoque un manque de confiance en moi récurrent (je travaille aussi dessus mais ce n’est pas évident).

5. Quel est le dernier concert que tu es allée voir ?
Indochine en mars 2018. Un concert vraiment magique ! Je ne suis pas une fan inconditionnelle d’Indochine mais c’est un groupe que j’ai toujours beaucoup apprécié et j’étais heureuse d’avoir l’opportunité de les voir en concert. Je ne regrette rien, Nicolas Sirkis a une présence impressionnante sur scène et tout le groupe a été super. J’ai versé ma larmichette lorsqu’il a rendu hommage à David Bowie… Tout comme j’ai pleuré quand Brian Molko de Placebo a fait de même au concert de Nîmes en juillet 2017…

6. Quels sont tes trois films favoris ?
Je n’ai droit qu’à trois films ? Je me fais juste grillée si je parle de la trilogie du Seigneur des Anneaux du coup… Il faut donc que je trouve autre chose. (Je risque de tricher…)
Si je ne devais en citer qu’un seul ce serait La Belle et la Bête de Cocteau. Ce film est définitivement une source d’inspiration pour moi. Je ne me souviens même pas de la première que je l’ai vu tant j’étais jeune, chez ma grand-mère. Le fait est que je n’ai cessé de le regarder par la suite et je le regarde toujours régulièrement.
Il me semble évident de vous parler de Cloud Atlas réalisé par les soeurs Wachowski et adapté du livre de David Mitchell. C’est un phénomène assez atypique où le livre et le film se complètent totalement et s’harmonisent pour créer une oeuvre entière à eux deux. Le film permet une réelle interprétation originale d’un roman particulier, il permet de l’éclairer, de combler des zones d’ombres (et vice versa). Le casting est réussi sans parler du graphisme et de la réalisation… Je suis totalement conquise.
Enfin, et après beaucoup de réflexion, j’ai envie de citer le Robin des Bois, Prince des voleurs avec Kevin Costner. Ce film a marqué ma jeunesse et a probablement contribué à construire l’image de mon homme idéal parce que le Robin de Kevin est quand même hyper sexy en plus d’être cool et badass (le côté brainy est venu se greffer un peu plus tard avec Daniel Jackson dans Stargate, oui le scientifique binoclard, lui-même). En tout cas, je pense que c’est un film qui a marqué une génération en plus de me marquer moi, et puis c’est le renouveau de ce personnage mythique.

giphy2
Hot, hot, hot ! (ok, j’ai des goûts étranges, j’admets)

7. Quel est le roman que tout le monde déteste mais que toi tu adores ? (Oui, l’inverse aurait été franchement plus facile.)
Quelle question difficile ! Je suis moi-même assez difficile et comme Johanna le dit, trouver un livre qu’on déteste et que tout le monde adore c’est bien plus facile. D’autant plus que je lis souvent des livres sortis de nulle part que peu de monde a lu.
Bon, je vais ressortir mon Délire d’Amour de Ian McEwan. Je n’ai pas lu beaucoup de retour dessus (en fait aucun) mais je sais que ce livre m’avait tellement surprise, je l’avais tellement aimé dans son originalité que je l’ai fait lire à plusieurs personnes autour de moi. Verdict : personne n’a aimé. Rassurez-moi si vous l’avez lu, please !

8. Quelle est la série que tu ne conseillerai pas ? Pourquoi ?
Encore une question difficile parce que en général je ne regarde pas les séries que je n’aime pas (ah bon ?) Si le premier épisode ne m’accroche pas, je laisse tomber. Et les séries sont tellement une affaire de goûts que c’est compliqué de déconseiller.
J’adore les séries historiques, mais je n’ai jamais accroché à Marco Polo par exemple qui d’après les retours est pourtant bonne. Je n’ai pas accroché à la réalisation de Shadowhunters ni à celle des Chroniques de Shannara.

9. Parlons peu, parlons nourriture : si tu étais à Koh-Lanta, ferais-tu l’épreuve de dégustation ? Tu sais avec les vers de coco, les cafards et autres joyeusetés de ce monde.
HORS DE QUESTION.
Je suis insectophobe (entemophobie). Jamais de la vie je ne mettrais un truc pareil dans ma bouche. Imaginez qu’ils se démerdent pour pondre des œufs dans mon estomac et qu’ils me bouffent de l’intérieur !!

10. C’est la fin du monde et tout ce que tu dois garder doit tenir dans un sac à dos. Qu’emportes-tu ? (PS. Si un inventeur de liseuse passe par là, qu’il n’hésite pas à inventer une liseuse à énergie solaire (ou à énergie qu’il veut) au cas où la fin du monde approche. Merci.)
Popcorn, tu as trop regardé The Rain même si t’as pas aimé !!
Bon alors mon sac-à-dos de fin du monde, avant toute chose, je glisse dedans un briquet et une boîte d’allumette (le feu c’est méga grave important en cas de survie!), une gourde remplie d’eau (même si ça risque de ne pas couvrir beaucoup mes besoins d’assoiffée), une serviette (celle de décat’ qui ne prend pas beaucoup de place), une lampe torche (avec des piles de rechange), un exemplaire poche du Hobbit (moins gros que Le Seigneur des anneaux) et un poche de Lestat le vampire, un taser (si j’en trouve un), un jean et un t-shirt de rechange (j’ai ma parka sur moi), un lot de sous-vêtements de rechange.
Je crois que mon sac est déjà bien plein…

11. Marry, Kiss or Kill : Donald Trump – Kim Jong Un – Vladimir Poutine
Pfff sérieusement, mon âme de libertaire socialiste environnementale saigne.
Mais je joue le jeu. Ok…
J’épouse Poutine (honnêtement, il est pas sex mais il l’est quand même plus que les deux autres).
Je…. kill les deux autres ? Non ? j’ai pas le droit ? Rha ! Bon alors je kiss Trump (parce que c’est juste un enfant pourri gâté qui a obtenu le meilleur jeu du monde et qui fait mumuse avec). Et je kill Kim Jong Un parce que lui est très intelligent (quand même moins que Poutine mais lui je l’épouse), suffisamment pour créer un empire mondial de sa mafia.

giphy3
Faut pas déconner non plus, oh ! Merci Taylor !

LES NOMINES

MES QUESTIONS

  1. Comment en es-tu arrivé à créer ton blog ?
  2. Que recherches-tu sur la blogosphère (et par opposition que fuis-tu) ?
  3. Un.e auteur.rice t’a-t-il.elle particulièrement marqué durant ta vie de lecteur (en bien et/ou en mal) ?
  4. Quelle BD/manga recommanderais-tu à tes lecteurs ?
  5. Quels sont les trois livres de ta pile-à-lire qui te font le plus envie, là tout de suite ?
  6. Quel film le plus improbable as-tu regardé ?
  7. Tant qu’à faire, as-tu déjà lu un livre improbable ?
  8. Quel CD écoutes-tu en boucle (ou presque) ?
  9. Quel est le meilleur concert de ta vie ? Un souvenir particulier de ce moment ?
  10. Pour allumer tes bougies, tu es plutôt allumettes ou briquet ? (ceci n’est pas un débat dont l’Assemblée Nationale doit s’occuper)
  11. Pour finir, je reprends l’idée du Popcorn que j’ai adoré ! Marry, kiss or kill : Voldemort, Sauron, Palpatine.

J’espère que ce tag vous a plu. De mon côté, j’ai adoré répondre aux questions de Johanna ! Si l’envie vous en dit, n’hésitez pas à participer et me laisser le lien de votre article en commentaire. Passez une belle journée !

Publicités

L’heure du bilan : mois de Février

lheure-du-bilan-octobre-4

Coucou les booklovers,

Encore un mois passé et je ne vois toujours pas le temps passer. Il faut dire que j’étais pas très en forme à cause de mon anniversaire. Oui, ça me fait toujours un choc d’ajouter un an de plus à mon âge. Mais cette année, cette journée d’anniversaire a eu une saveur toute particulière et j’espère pouvoir vous en parler bientôt. Le mois se termine donc beaucoup mieux que ce qu’il avait commencé. Passons aux choses sérieuses, à savoir : que s’est-il passé sur Pause Earl Grey pendant ce mois de février ? Et bien, il y a eu pas mal de chroniques dont je vais faire un petit récapitulatif :

Mes lectures de ce mois de février ont été particulièrement enthousiasmantes avec d’excellentes surprises. Si je devais retenir deux livres de cette sélection, je garderai The Paper Magician et L’héritage des Rois-Passeurs dont je me souviendrai probablement longtemps !

Cela faisait longtemps que je n’étais pas allée au cinéma, mais pour La La Land, j’y suis retournée et je n’ai aucun regret. Ce film est un vrai coup de coeur ! Le genre de films feel good dont on ne se lasse pas. Enfin, je vous ai proposé un article sur les séries historiques coréennes que j’ai beaucoup aimé et que je voulais partager avec vous. D’ailleurs autant vous dire que le mois de mars s’annonce plus light en livres mais beaucoup plus chargé en cinéma. Il y a le festival du cinéma d’Alès, Itinérances, et j’ai pris mon pass donc je vais y passer la semaine entière ! Dès que le programme sort, je vous ferai un petit article de présentation.

Je vous souhaite à tous un très bon mois de mars en tout cas, en espérant que le soleil revienne pour de bon car je m’y étais habituée ! Mais il semblerait que les giboulées de mars commencent déjà…

L’heure du bilan – Novembre

lheure-du-bilan-octobre-1

Les mois s’enchaînent mais ne se ressemblent pas. Ils passent pourtant drôlement vite et je ne vois pas le temps passer. Pire, j’ai l’impression d’en manquer et c’est une sensation vraiment désagréable. J’espère que ça va disparaître en décembre, histoire d’être au calme pour préparer Noël.

Mais revenons sur le mois de Novembre. Beaucoup de lectures ce mois-ci même si je n’ai pas vraiment respecté ma pile prévue dont un abandon. J’ai également posté des chroniques de lectures en retard que j’avais lu en octobre. Récapitulons donc :

Les chroniques à venir en décembre porteront sur Sorcière malgré elle de Méropée Malo, une lecture difficile pour moi, et le premier tome de Saving Paradise de Lise Syven qui, là, est un véritable coup de coeur ! J’ai hâte de vous en parler !

Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié ma première participation au Club de lecture du Pingouin Vert et je remets le couvert en décembre avec les Lettres du Père Noël de J.R.R. Tolkien. Rien de tel pour ce mois de l’Avent !

Du côté des écrans, je suis assez fière de me tenir à peu près à ma résolution de vous proposer une chronique par semaine. Ce n’est pas toujours évident, mais ça me force à rattraper mon retard cinématographique assez conséquent. Ce mois-ci, je vous ai donc parlé de :

  • Doctor Strange – Scott Derrickson (difficile de passer à côté entre le fait que ce soit un marvel + la présence de Benedict Cumberbatch et d’un casting de folie)
  • Valmont – Milos Forman (bien contente d’avoir enfin vu cette autre adaptation du livre, cette fois avec Colin Firth)
  • Snowden – Oliver Stone (un film très instructif bien que particulièrement flippant, il m’a ouvert les yeux)
  • Zootopie (un dessin animé que j’aurais du regarder depuis longtemps ! un coup de coeur !)

Du côté des achats, je vous avouerais que je perds le fil. Il faudrait que je commence à me les noter dans un carnet. Cependant, je n’ai pas fait d’excès. J’ai succombé à Arcadia, aussitôt acheté, aussitôt lu (voir plus haut), au moins il ne traînera pas dans ma PAL. J’ai également acheté Stardust de Neil Gaiman. C’est un livre que j’ai déjà lu en anglais mais je voulais le relire en décembre en français, j’ai donc prévu le coup. Enfin, j’ai acheté Une nouvelle chance de Debbie Macomber, tout spécialement pour lire en décembre également.

Pour terminer ce petit bilan, je vous mets le lien vers la première « liste » conseils de Noël pour vos achats de cadeaux, je prévois de vous en faire d’autre durant le mois de décembre. Pour le moment c’est des livres à offrir aux amateurs de SFFF.

Je vous souhaite un très bon mois de décembre qui, je l’espère, sera féerique pour tous.

Valmont – Miloš Forman (1989)

Le film de la semaine n’est clairement pas un film d’actualité puisqu’il date de 1989. J’aime bien de temps en temps et beaucoup de mes films préférés sont même en noir & blanc. Autant dire que vous risquez de voir passer une chronique sur Casablanca un de ces jours. Mais revenons-en plutôt à Valmont de Miloš Forman. Le film n’est ni plus ni moins qu’une adaptation du roman de Choderlos de Laclos, Les liaisons dangereuses. Oui, oui, vous ne vous trompez pas, il y a un autre film…datant aussi de 1989 avec John Malkovitch. Sauf que chez Forman, c’est Colin Firth qui prend le rôle du vicomte de Valmont. Difficile de passer à côté d’une petite comparaison…

Synopsis : Rien ne résiste aux entreprises de séduction de la Marquise de Merteuil et du Vicomte de Valmont. Ni la jeune vertu de Cécile de Volanges, ni la pruderie de la présidente de Tourvel, ni les purs sentiments du Chevalier Danceny. Sous les lustres de l’Opéra et sous les frondaisons des parcs, dans le secret des alcôves et dans les lettres remises en cachette, la comédie de l’amour déploie ses jeux, ses masques et ses pièges. Mais au-delà de l’échiquier des stratégies libertines se tisse un réseau de tendresses et de désirs plus profonds.
Unis par leurs complots et leurs secrets, Merteuil et Valmont règnent sur les salons et les boudoirs de cette aristocratie qui ignore que sa fin approche. Tels deux seigneurs sur le même territoire, ces virtuoses de l’intrigue amoureuse finiront par s’affronter. Et dans ce duel sans merci, un sentiment sincère est une faille mortelle. (Allociné)

Je l’avoue totalement, la seule raison qui m’a poussée à voir cette adaptation c’est la présence de Colin Firth dans le rôle de Valmont. Faut dire que l’autre film est excellent, que j’adore Malkovitch que je trouve excellent dans le rôle de Valmont et que je n’avais aucune curiosité pour une autre adaptation. Jusqu’à ce que je vois le casting.

Et là, inévitablement, vient la comparaison Malkovitch VS. Firth. Dur. Tellement dur. Parce-que j’ai adoré Colin Firth dans ce rôle de Valmont. Autant que John Malkovitch. Pour moi, les deux films sont extrêmement bien réalisé. Mais loin d’être des copiés-collés, ce sont des visions différentes de cette histoire tout à fait particulière du roman de Laclos. Là où le film de Stephen Frears (avec Malkovitch) fait ressortir un côté très sombre et malsain de ce jeu de séduction entre Valmont et Merteuil, le film de Miloš Forman, lui, s’attarde sur l’absurdité de ce jeu et apporte un peu de ridicule à la situation. C’est une vision assez particulière mais qui m’a paru tout aussi intéressante en tant qu’interprétation d’un récit datant de 1782.

Ce que je reproche à Valmont de Forman, c’est le casting (oui et non). Les acteurs jouent vraiment bien, sur ça, je n’ai rien à redire. Mais je les ai trouvé un peu trop jeunes pour le rôle qu’ils devaient jouer (Valmont et Merteuil). L’histoire sous-entends qu’ils ont un minimum d’expérience en la matière et… désolée Colin mais tu as l’air d’avoir 19 ans dans le film (même si ce n’était sans doute pas le cas)… Je pinaille un peu mais mine de rien, ça joue quand même sur l’aspect de la vraisemblance.

Au-delà de ce petit défaut, j’ai beaucoup apprécié la façon de jouer d’Annette Benning dont les sourires et les regards retracent très bien la femme calculatrice qu’est la marquise de Merteuil. Le gros plus, c’est la scène de la baignoire qui plante une duchesse particulièrement féministe et en avance sur son temps. Une interprétation qui ne me semble pas transparaître dans l’autre film (à moins que je ne l’ai vu trop jeune pour voir ce détail).

Mention spéciale aux costumes que j’ai trouvé vraiment superbes. Les robes semblent être faites avec des tissus de qualité et les costumes colorés de Valmont vont à ravir à Colin Firth.

Voir ou ne pas voir : Valmont de Miloš Forman ?

Eh bien oui. Même si vous avez déjà lu le livre, ou vu l’autre film (qui me semble plus connu). Ce Valmont est encore une oeuvre riche qui apporte une lecture un peu différente de ce qu’on a pu voir jusque là. Certes Miloš Forman prend quelques libertés avec l’histoire, mais l’essentiel du message y est avec une interprétation particulière : féministe du point de vue de Merteuil, et absurde-ironique concernant le jeu de séduction auto-destructeur des deux protagonistes. Bref : une adaptation qui vaut la peine d’être vue !

Ma note : 19/20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’heure du bilan : mois de Juin

Bonjour tout le monde !

L’article d’aujourd’hui est un peu en retard mais l’essentiel c’est qu’il soit là! Je suis enfin revenue de ma petite semaine de boulot parisienne et je dois dire que ç’a été une expérience vraiment concluante. Les articles que je vous avais préparé ont eu l’air de vous plaire, à l’exception du livre de Gillian Anderson, mais le tome 1 ne vous avait pas inspiré non plus. D’ailleurs, je serai bien curieuse de savoir pourquoi car ils m’ont beaucoup plu personnellement. Est-ce que c’est l’intrigue qui ne vous plaisait pas ? N’hésitez pas à me le dire parce-que du coup je suis intriguée !

Lire la suite »