L’heure du bilan : mois d’Octobre

lheure-du-bilan-octobre

Voilà déjà la fin du mois d’Octobre qui arrive et il est temps de faire un petit bilan. Un bilan pas franchement super car je n’ai pas réussi à lire tous les livres que j’avais prévu. Je crois bien que j’ai eu les yeux bien plus gros que le ventre ! C’est vrai que je ne lis pas très vite, j’aime prendre mon temps mais c’est vrai aussi que fin septembre j’avais commencé Emma de Jane Austen, qu’il est assez épais et que je l’ai terminé au début du mois, je n’avais pas pensé qu’il me faudrait un peu de temps, quand même, pour sa lecture.

Commençons par les livres lus durant ce mois d’octobre :

  • Emma – Jane Austen
  • La franc-maçonnerie – Jak Chaboud : de quoi faire tomber quelques idées reçues
  • Les pêcheurs d’étoiles – Jean-Paul Delfino : dans le cadre de la masse critique Babelio (éditions Le Passage). Un livre qui frôle le coup de coeur!
  • Moriarty, Le chien des d’Urberville – Kim Newman : en lecture commune avec Alec et Isa. Un excellent livre qui aurait du s’appeler « Moran ».
  • Le feu de la Sor’cière (Les bannis et les proscrits #1) – James Clemens (à venir) : en lecture commune avec Adlyn. Je le termine dans la journée et sans vous spoiler, je me suis régalée.
  • La louve et la croix – S.A. Swann (à venir)

Du côté des acquisitions, bizarrement j’ai moins lu ce mois-ci, mais j’ai totalement craqué (merci Gibert Joseph et ses livres d’occasion qui font mal à ma PAL) :

  • Arcadia – Fabrice Collin
  • Le chevalier (Haut-Royaume #1) – Pierre Pevel
  • L’héritier (Haut-Royaume #2) – Pierre Pevel
  • Prince Lestat – Anne Rice (ça compte à moitié, je l’ai déjà lu en VO…mais je vais le relire quand même)
  • Illuminae (Dossier Alexander #01) – Jay Kristoff & Amie Kaufman

On file maintenant du côté des écrans où j’ai tenu ma promesse de vous proposer un film par semaine :

Je pense toujours à vous faire quelques articles sur les dramas coréens d’ailleurs mais je n’ai pas encore eu le temps de me pencher dessus. Ce mois-ci, j’ai vraiment eu l’impression de n’avoir le temps de rien, c’est dingue.

Ma mission du mois prochain : mieux gérer mon temps et ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! Je participe également au prochain club de lecture du Petit Pingouin Vert et je m’en fais une joie !

Je vous souhaite un bon mois de Novembre plein de chocolats chauds, de vêtements fluffy et de bonnes lectures.

Mission Marathon Harry Potter : Error 404

Hello les booklovers,

J’ai un peu de mal à reprendre un rythme normal en ce moment, mais j’ai bon espoir que cela s’arrange et que je parvienne à mieux organiser mes prochaines semaines. Le peu de temps que j’avais je l’ai passé à dormir, ma lecture commune avec Isa et Alec quie je devrais vous proposer sous peu et… terminer de regarder l’intégrale d’Harry Potter, trois bonnes semaines après avoir commencé.

Je vous remets d’abord le contexte. Vous n’êtes pas sans savoir que le dernier livre d’Harry Potter, ou plutôt la pièce de théâtre, a fait beaucoup d’émules. Tout le monde ne parlait que de ça, en même temps, une suite à une saga adorée par des milliers de gens à travers le monde : normal. Moi, bonne pomme, je n’ai jamais réussi à terminer le livre 7 ni les films correspondants. Honte sur moi me direz-vous. Peut-être. Cela dit, c’est comme ça. J’ai plusieurs suppositions quant au pourquoi de mon « abandon » de l’univers : trop grandie entre mon début de lecture et la sortie du dernier tome ? trop d’effervescence autours des films qui me plaisaient sans plus ? Peut-être bien les deux aussi. Le fait est qu’il aura fallu attendre 2016 pour que je connaisse le fin mot de l’histoire en détails (le livre sera pour plus tard). Bref. Voilà qu’une suite sort et moi qui ne connaît même pas la fin du 7 ? En septembre, j’ai eu cette subite envie de me faire un marathon des films Harry Potter. Croyez-le ou non, j’ai beau ne pas apprécier la réalisation des films, c’est plus fort que moi, je dois les voir de temps en temps. (Cherchez pas docteur, c’est la tête).

J’ai donc trouvé l’intégrale en DVD pour pas cher sur la fnac et me voilà fin prête à trouver une journée de libre pour mon marathon. Avec mon manuscrit en cours, ça s’annonçait mal. Mais j’ai fini par trouver une journée. En forme, je m’installe et je lance le premier film. Peine perdue, je termine la journée avec 3 films au compteur. Il me faut chercher un autre jour : 3 films de plus. Il m’en manque encore 2. Que j’ai regardé hier et aujourd’hui. Décidément. Mon marathon est un lamentable échec puisqu’il m’aura fallut 4 jours, et même pas consécutifs, pour regarder l’intégrale. Dommage.

Je suis quand même contente d’avoir pu terminer et avoir regardé Les reliques de la mort jusqu’au bout. Ce sont quand même de bons films, même si la partie 1 est un peu longuette par moment, la partie 2, elle, monte en tension crescendo.

Maintenant, je suis prête pour The Cursed Child ! Moyen d’après les retours que j’ai pu voir pour le moment, mais ça reste une suite dans un univers riche. J’avoue ne pas trop apprécier cette surenchère constante de la part J.K. Rowling, un peu comme si elle n’arrivait pas à dire au revoir à ses propres personnages, ou bien pour faire toujours plus d’argent, je ne sais pas. Mais je trouve ça un peu too much. Le problème c’est que même si je n’adhère pas à cette politique, je ne vais pas pouvoir m’empêcher de lire ce livre tôt ou tard.

Ce que je trouve le plus drôle c’est mon sentiment de « Je-t’aime-moi-non-plus » avec cet univers. Autant, certains trucs me dérangent (autours des livres), autant je ne peux pas m’en détacher complètement parce-qu’il faut le reconnaître, l’univers d’Harry Potter est vraiment réussi.

Vous avez déjà tenté un marathon Harry Potter ? Défi réussi ?

S.O.S Fantômes – Le retour de l’ectoplasme

Le week-end dernier, je suis allée au cinéma pour voir le nouveau S.O.S. Fantômes. Ayant vu une dizaine de fois les premiers films et en grande fan de Bill Murray, je ne pouvais pas rater ce remake qui me laissait pourtant un peu sceptique sur le papier. Déjà, remake. Et puis une équipe de femmes cette fois. J’ai beau être pour l’égalité des genres, mon cerveau hurlait qu’on me rende Bill Murray. Parce-que BILL. J’ai quand même réussi à mettre mes a priori de côté, et finalement, j’ai passé un agréable moment.

Je vous épargne le synopsis de Ghostbusters, c’est le même que pour les anciens : une équipe de scientifiques s’associent dans leurs recherches sur le paranormal et grâce à leurs outils créés pour lutter contre les poltergeist et autres entités ectoplasmiques, partent à la chasse aux fantômes.Lire la suite »

L’heure du bilan : mois de Juin

Bonjour tout le monde !

L’article d’aujourd’hui est un peu en retard mais l’essentiel c’est qu’il soit là! Je suis enfin revenue de ma petite semaine de boulot parisienne et je dois dire que ç’a été une expérience vraiment concluante. Les articles que je vous avais préparé ont eu l’air de vous plaire, à l’exception du livre de Gillian Anderson, mais le tome 1 ne vous avait pas inspiré non plus. D’ailleurs, je serai bien curieuse de savoir pourquoi car ils m’ont beaucoup plu personnellement. Est-ce que c’est l’intrigue qui ne vous plaisait pas ? N’hésitez pas à me le dire parce-que du coup je suis intriguée !

Lire la suite »

Snowpiercer (Le Transperceneige) – Bong Joon Ho

Cela faisait pas mal de temps que je voulais voir ce film, mais je regarde toujours plus facilement des séries que des films. Allez savoir pourquoi. Mais j’ai regardé les Musketeers de la BBC entre temps et j’ai découvert tous les talents de Luke Pasqualino (D’Artagnan), alors quand j’ai vu qu’il jouait dans le Snowpiercer, même si c’est un rôle infime, ça m’a quand même énormément motivée.

Le Snowpiercer est film post-apocalyptique qui résonne aussi un peu comme un voyage initiatique. Les êtres humains ont utilisé un système pour limiter le réchauffement climatique qui a provoqué le début d’une nouvelle ère glacière. Evidemment, l’humanité meurt de froid, excepté ceux qui sont montés dans le Transperceneige, un train qui circule sur un réseau ferré parcourant la Terre entière et formant une boucle.Lire la suite »