Le Guide Steampunk – Etienne Barillier & Arthur Morgan : un guide pour les amateurs autant que pour les novices curieux

51NpcYp41vL._SX304_BO1,204,203,200_Avant toutes choses, je remercie les éditions ActuSF et Jérôme Vincent pour la découverte du Guide Steampunk.

Je crois que vous commencez à me connaître. Il suffit d’agiter le mot « steampunk » sous mon nez pour que mon imagination frétille. C’était une assez grande évidence que je finisse par tomber en amour de ce genre littéraire quand on regarde mes goûts et mes passions depuis ma tendre enfance. Alors forcément un GUIDE steampunk ? Je suis intriguée. Certes, je suis fan du genre, mais je suis aussi loin de tout connaître. Je suis de celles qui aiment butiner leur plaisir de temps à autres et savourer les nouveautés plutôt que ne vivre que de ça. Oui, je suis comme ça. Une butineuse. (Tiens, je viens de trouver mon costume steampunk !) Mais suivez-moi, je vous en dis plus sur le Guide…

Résumé : Des machines gigantesques mues par la vapeur, des héros en hauts-de-forme et monocles, des héroïnes en crinolines et ombrelles… L’imagerie du steampunk ne cesse de fasciner depuis la création du genre dans les années 1980. Mais, quelles en sont les origines ? Quelles sont les oeuvres majeures en littérature, au cinéma ou en bande dessinée ? Comment créer son propre look steampunk ?
Rédigé par Étienne Barillier, spécialiste incontournable du genre, et Arthur Morgan, cofondateur de la communauté French Steampunk, ce guide dresse un état des lieux du steampunk aujourd’hui autour, notamment, de rencontres avec Tim Powers, K. W. Jeter, James Blaylock, Greg Broadmore ou Mathieu Gaborit.

Pour être honnête, concevoir un guide sur le steampunk en livre papier classique, c’est plutôt risqué. Et finalement, le livre pêche à l’endroit exact où il veut appuyer : le visuel, l’artistique, le style. Parce que le steampunk c’est avant tout voir. Les auteurs décrivent le genre, les éléments qui le conçoivent arguant qu’il est si difficile de qualifier ce mouvement. Alors que quand on voit, on comprend immédiatement. Mais même si pour moi, cela manquait sacrément d’illustration, c’est tout de même un bon ouvrage de référence. Pourquoi ? Parce que les auteurs en ont fait une mine d’or où aller butiner.

0fa39fa82578ea09989a6dc7a5bf34e4
Acrylique de Didier Graffet, intitulée La Tour, et datée de 2014. source : 20minutes

Pour les curieux qui ne connaissent pas bien le genre et ne savent pas par où commencer, ce guide saura vous aider et se poser en petite bible des références steampunk sur votre table de chevet. Même pour les moins néophytes telles que votre humble rédactrice, d’ailleurs. Eh oui, dans ce Guide steampunk, les auteurs répertorie une liste assez longue de romans relevant du genre : on passe par le proto-steampunk comme ils l’appellent, les romans avant l’invention du terme par Jeter, et on découvre les trois grands auteurs Powers, Jeter et Blaylock qui représentent le début du mouvement, jusqu’aux grands noms français qui laissent leur empreinte de rouage et de vapeur dans ce mouvement.

Si la littérature représente 75% de l’ouvrage, les auteurs ne se sont pas contentés de la liste de fiches de lecture (très pratique cela dit en passant). Ils s’attardent notamment sur le cinéma et la télévision, mais aussi sur la musique. Oui, oui. Le steampunk se retrouve en musique. La preuve :

Pas mal, hein ? J’ai donc découvert un genre musical et qui me parle bien, rien que pour ça, merci au Guide steampunk !

On trouve également une partie sur les costumes, les artistes… De quoi allez visiter des sites internet inspirants de créations vestimentaires et artisanales. J’avoue que la partie sur les festivals de steampunk m’ont bien donné envie, surtout celui dans le nord de l’Angleterre, mais vu le budget pour le costume puis pour le voyage… ce ne sera pas pour demain (je me contenterai d’en écrire, hihi).

Comme il s’agit d’un Guide et non d’un roman, je ne vous mets pas de résumé spécifique pour savoir si je vous recommande ou pas cette histoire ni à qui elle s’adresse (j’en ai déjà parlé en plus).

Mais pour conclure cette présentation de l’ouvrage, je dirais que c’est une mine d’informations à aller piocher et picorer. Après l’avoir lu une fois pour en avoir la globalité, on y retourne forcément, quand une envie de vapeur nous prend, pour aller dénicher la nouvelle pépite qui entrera dans notre collection qu’elle soit littéraire, musicale ou artistique !

Connaissez-vous le steampunk de votre côté (peut-être à force de me voir en parler) ? Lisez-vous beaucoup de livres de ce genre ? Je me suis abstenue de donner une définition tant le Guide démontre à quel point il y en a une multitude et que tout le monde a finalement sa conception du genre, le mot qui revient le plus souvent cependant est : rétrofuturisme 😉

75b0fc810a700f2ce1f3aa808f47d812
Sur Pinterest : illustration de Benjamin Carré (merci Victor pour l’information !)
Publicités

8 réflexions sur “Le Guide Steampunk – Etienne Barillier & Arthur Morgan : un guide pour les amateurs autant que pour les novices curieux

  1. Je trouve qu’un guide c’est plutôt une bonne idée. Les premières fois où j’entendais le mot Steampunk, je me demandais sans cesse « hum qu’est ce que c’est ? ». Finalement lorsque j’ai commencé à lire des blogs et suivre des chaînes booktubes, j’ai fini par comprendre de quel genre il s’agit mais c’est encore vague. D’ailleurs pour pas mal d’autres genres également. Des guides sont les bienvenues 😂

    Aimé par 1 personne

    • Lol pour le coup, ce guide te sera utile. Même si les auteurs donnent une définition (ou plus un cadre avec des éléments pouvant se retrouver dans le genre) et que chaque interviewé a également sa propre définition, il permet d’éclaircir les choses. Et l’avantage de cette édition poche sans illustration c’est qu’elle n’est pas chère. Donc guide vraiment sympa pour les curieux qui n’osent pas investir dans d’autres ouvrages du genre qui peuvent vite être chers à cause des illustrations, du graphisme et tout ça ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Perso je suis également une butineuse mais justement ce qui est génial dans ce livre c’est d’apprendre pour ensuite aller voir ce que l’on veut de ses propres yeux. Je reproche juste le format et la qualité de la couverture. Bisous et bonne lecture

    Aimé par 1 personne

    • J’ai exactement le même ressenti que toi ! Ce guide est génial pour aller piocher de nouvelles découvertes steampunk ! Mais format et couverture moyens… Après comme je le dis dans un autre commentaire, le format est particulièrement idéal pour les curieux qui ne connaissent pas encore et veulent découvrir ! Mais j’avoue que les amateurs de steampunk aiment les beaux livres en plus d’un contenu intéressant. Donc, il est peut-être à prendre vraiment comme son titre l’indique : un guide, au sens propre 😀

      J'aime

  3. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis là ! J’ai beaucoup aimé ce guide qui m’a donné envie de découvrir plein de titres ! J’espère y revenir au cours des prochaines années. C’est vrai que l’absence d’illustrations est regrettable, mais je l’ai trouvé suffisamment intéressant pour que ce petit défaut se fasse vite oublier.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.