Retour de lectures | Octobre 2018

BIlan 2017

Hello les Earl Grey’s !
Ce retour de lectures du mois d’octobre arrive un peu tard mais j’ai pris du retard à la fin du mois car je suis partie quelques jours à Paris. Mais me revoilà avec de quoi papoter un moment avec vous autour d’une bonne infusion Choco de Yogi Tea (dont je ne me passe pas dès qu’il commence à faire froid). Avant de vous annoncer mes lectures prévues pour novembre, je vous parle donc de celles d’octobre qui n’ont pas eu droit à leur chronique. Il m’en manque d’ailleurs une qui ne devrait pas tarder. Mon PC de tous les jours étant tombé en rade au moment où je devais l’écrire, je ne me mets que maintenant sur mon vieux Brontosaure pour le blog.

Aller, on est parti pour le bilan de mon mois de lecture de l’imaginaire ! Si vous cherchez les résumés des livres c’est pas loin : Lectures Prévues d’octobre.

Le Meilleur des Mondes – Aldous Huxley

51SeUgwj+2L._SX303_BO1,204,203,200_Quand j’ai commencé ce roman, je ne m’attendais vraiment pas à ce genre d’écriture. Comme souvent la SF « classique », je m’attendais à un style pas forcément évident à lire. Que nenni ! J’ai dévoré Le Meilleur des Mondes en une semaine et je me suis régalée autant que le sujet m’a effrayé. Sous couvert d’une utopie, Aldous Huxley nous propose surtout une dystopie effrayante sur une société stable dépouillée de passions, de compassions et d’amour. L’humanité est dépouillée de tout son sel, de tout ce qui fait de l’être humain un être humain. Et au final, je suis particulièrement choquée d’avoir pris conscience qu’une société sans passion, c’est une société sans art ni culture. J’en ai eu la chair de poule à plusieurs reprises !
Étrangement, j’y ai souvent vu un lien avec le transhumanisme. Cette nouvelle façon de penser que l’humain peut être amélioré scientifiquement parlant et qui me fascine autant que ça m’effraie. Ici, on est vraiment dans ce concept poussé à son extrême afin d’obtenir une société stable, sans remous social ni individuel. Les passions sont toutes jugulées par une drogue et les individus conditionnés dès l’embryon afin de ne surtout pas éprouver de besoins différents de leur condition.
Un classique de l’imaginaire à lire absolument, qui se lit facilement, et entraîne des réflexions intéressantes sur le transhumanisme et les dérives de la science.

L’école de la nuit (All Souls #2) – Deborah Harkness

51foOgDYQ2L._SX307_BO1,204,203,200_Quel bonheur de retrouver ma sorcière préférée et l’un de mes vampires favoris (personne ne détrônera Lestat, désolée Matthew), Diana et Matthew !

Après de longs mois d’attente, j’ai enfin repris la lecture de cette trilogie et j’ai été tout aussi ravie par ma lecture que lors du premier tome. Je l’avoue, j’avais tellement aimé le premier livre que je craignais un peu de ne pas retrouver ce sentiment avec le deuxième mais mon appréhension n’avait pas lieu d’être. J’ai vraiment eu l’impression de poursuivre l’histoire et l’intrigue dans une continuité fluide, logique et agréable et c’est avec tout autant de plaisir que je me plongerai dans le troisième et dernier volet durant ce mois de novembre !

La Mythologie Viking – Neil Gaiman

51RvHY8PXJL._SX297_BO1,204,203,200_Ce livre est une petite déception. Attention, je dis bien « petite » parce que le sujet me plaît, que j’ai été heureuse de retrouver les aventures de mes dieux nordiques préférés et que c’est toujours bon de s’y replonger pour ne pas oublier les détails de ces sagas. Le fait est que je n’ai pas vu un grand intérêt à ce que Neil Gaiman passe par là pour apposer son nom à côté de cette mythologie. En fait, il suffit de prendre un livre dessus pour y retrouver la même chose. Je m’attendais à plus d’appropriation de la part de l’auteur que l’on connaît si bien pour son imagination débordante. J’aurais aimé qu’il aille plus loin dans les histoires, qu’il extrapole, qu’il emphase, qu’il plante un peu plus profondément Mjollnir dans la terre de Midgard. Mais non. A peu de choses près, Neil Gaiman s’est contenté de coller au plus près aux sagas de l’Edda (c’est tout à son honneur historique, mais je ne m’attendais vraiment pas à cela).

Apocalypse Zombie – Jonathan Maberry

61vctEO9POL._SX332_BO1,204,203,200_Résumé : Benny a grandi dans une petite ville protégée des attaques zombies par une barricade et doit trouver son premier boulot pour ses seize ans. Il rêve de se venger de la mort de ses parents en devenant exterminateur de zombies. Après tout, c’est l’entreprise familiale ! Tom, son frère, en a fait son métier. Mais le jour où Benny doit affronter son premier zombie, il se rend compte que la barricade ne le protégeait pas du véritable danger. Un sabre ne suffira peut-être pas à assurer sa survie.

LA lecture hors de ma zone de confort du mois d’octobre. En compagnie d’Alec à la bibliothèque (bien heureusement). J’ai horreur du mythe du zombie, je le crains énormément et ça me fait vraiment flipper. Alors quand j’ai vu un item de lecture sur des zombies dans le challenge Harry Potter que je fais cette année, je me suis dit « Oulala, jamais je ne te validerai, toi. » Jusqu’à ce qu’Alex vienne me sauver et me propose cette lecture commune. Et me voilà donc embarquée loin de mes sentiers habituels. Une chose est certaine, je ne renouvellerai pas l’expérience. Pour autant, cette lecture n’a pas non plus été totalement déplaisante. Alex m’a permis d’y trouver un vrai roman initiatique et malgré une fin un peu ratée, l’évolution des personnages principaux est sympathique. J’ai également pu discuter avec elle de mes attentes vis-à-vis de ce genre de sujets qui tournent plus du côté scientifique, explication et solution, plutôt qu’une adaptation à un monde post-apo zombies. Une expérience de lecture très intéressante donc. Vous pouvez retrouver la chronique d’Alex par là : Alec à la Bibliothèque.

En avez-vous déjà lu certains ? Qu’en avez-vous pensé ?

On se retrouve vite pour la suite du programme de novembre ! J’espère pouvoir faire réparer mon petit ordi bien pratique rapidement pour être plus réactive car du coup, je n’allume pas mon gros et vieux papy-pc très souvent. En attendant, je vous souhaite un bon mois de novembre !

Publicités

7 réflexions sur “Retour de lectures | Octobre 2018

  1. Le Meilleur des mondes est un tel plaisir à lire ! J’y étais allée réticente aussi car c’était une lecture imposée pour les cours et au final, quel bonheur^^

    J'aime

  2. Contrairement à toi, j’ai trouvé Le Meilleur des mondes un peu dur à lire au début mais il est à lire ! La Mythologie viking me fait très envie surtout depuis que j’ai lu American gods de l’auteur. Je ne connais pas autant la mythologie nordique que la mythologie grecque, j’ai vraiment envie d’en apprendre davantage.
    Je te souhaite un bon mois de novembre !

    J'aime

  3. J’ai lu la mythologie Vikings de Neil Gaiman durant l’année. J’avais beaucoup aimé ma lecture. Je n’en attendais pas grand chose et puisque je ne connaissais pas grand chose à cette mythologie, on va dire que ça a éveillé ma curiosité pour aller plus loin dans ce domaine ! 🙂

    J'aime

  4. Toujours aussi tentée par Le meilleur des mondes !
    Je ne m’y connais pas beaucoup en mythologie nordique donc le roman de Gaiman me tente toujours aussi :p
    Par contre les zombies non merci haha !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.