Mes lectures prévues | Juillet 2018

lectures

Hello les Earl Grey’s !

Toujours pas de bilan sur le blog, je n’ai pas eu le temps. Mais je tiens quand même à partager avec vous mes prévisions de lecture pour le mois. J’aime bien prévoir à l’avance les univers dans lesquels je vais plonger même si, souvent, je n’arrive pas à terminer ! C’est le cas pour le mois de juin ! Bon j’avais réussi à lire quand même une bonne partie (plus que je le pensais !) Aller, c’est parti pour le mois de juillet…

Les Epées de Glace  – Olivier Gay

Lecture pour préparer la Japan Expo, je suis actuellement plongée dans le premier tome des Epées de Glace d’Olivier Gay. J’appréhendais un peu car même si j’adore l’héroic fantasy, c’est souvent une écriture assez lourde et complexe, je n’avais pas du tout la tête à ça en ce moment. A ma grande surprise, c’est fluide et ça passe tout seul ! Je comparerai volontiers la facilité d’immersion et de lecture avec Robin Hobb ! Pour être honnête, je ne suis pas sûre d’avoir le temps de lire le tome 2 ce mois-ci, mais je ne tarderai pas trop non plus à terminer cette duologie.

Résumé du tome 1 : Je ne suis pas sûr qu’un homme seul fasse la différence. On m’a déjà donné de nombreux noms. Le Faiseur de veuves. L’Épée de glace. Le Danseur Rouge. Je suis Rekk. Le Boucher. Je fais toujours la différence. Lorsque Deria, fille d’un obscur baron du Nord, est retrouvée assassinée dans la capitale, les plus puissants de l’Empire font tout pour cacher sa mort à son père. Les deux amis les plus proches de la jeune fille, Shani, sa servante, et Mahlin, un garde du palais, se retrouvent alors mêlés malgré eux à cette conspiration. N’écoutant que leur cœur, ils décident de se rendre dans le Nord annoncer eux-mêmes la nouvelle au mystérieux baron. Ils n’auraient sans doute jamais entrepris un tel voyage, s’ils avaient su qui était réellement le père de Deria. Car, désormais, l’Empire va trembler.

La maison de la falaise – Audrey Perri

513B5IGlmLL._SX319_BO1,204,203,200_Merci à Audrey et City éditions pour cette lecture. Je m’excuse de mettre un peu de temps à bien démarrer cette lecture, la Japan Expo est venue chambouler mon planning de lecture. Mais j’ai hâte de revenir et de plonger dans ce roman. J’avais adoré Une bonne âme de la même autrice.

Résumé : Dévastée par une récente rupture, Alma quitte Londres pour passer l’été chez sa grand-mère dans un petit village, au bord de la mer. C’est là, dans la bibliothèque familiale, qu’elle découvre entre les pages d’un livre une ancienne lettre.
Le courrier est adressé à l’arrière-grand-mère d’Alma, employée autrefois chez les Wilson, une famille habitant dans une grande maison battue par les embruns. Qui est cette femme noyée dont la lettre parle avec tant de douleur  ? Quel rôle a joué par sa propre famille dans ce drame  ?
Alma se lance sur les traces de Selina Wilson, une jeune femme qui a vécu dans les années 1910. Une femme éprise de liberté et refusant de se plier à un mariage arrangé. Dans les méandres d’une histoire familale dévastée, Julia va découvrir un secret bouleversant…
Une étourdissante saga familiale.

Promets-moi d’être heureux – Celestin Robaglia

41iRP2-uDGL._SX342_BO1,204,203,200_Deuxième SP du mois grâce à NetGalley et Harmonie Solar que je remercie. L’ayant sur liseuse, je pense profiter du train ce week-end pour bien avancer cette lecture. Je suis totalement dans le mood développement personnel et bien-être en ce moment alors j’ai hâte de découvrir ce roman. D’autant que l’été dernier j’avais découvert le livre d’Olivia Zeitline chez ce même éditeur, ç’avait été un gros coup de cœur !

Résumé : Désabusé par la vie, Gabriel a renoncé à ses rêves de changer le monde. À 27 ans, il est enlisé dans sa routine parisienne et partage son quotidien avec son cousin Noé, un rêveur asocial. La vie de Gabriel bascule lorsqu’il se retrouve sans préavis tuteur d’Aziliz, sa nièce de dix ans. Avec une sagesse déconcertante, Aziliz remet en cause le simulacre de vie qu’il mène avec Noé et le pousse à écouter ses désirs enfouis. Gabriel se rappelle alors la promesse qu’il a faite à sa sœur, Clara, lors d’un rêve étrange. Poussé par cet engagement, il décide de tout plaquer. Sans projet ni point de chute, il part avec Aziliz et Noé direction la Bretagne, avec un seul rêve : trouver un lieu où ils pourront vivre en symbiose avec la nature. Pour Gabriel, c’est le début d’un cheminement personnel. Au contact de l’essence vibratoire de la forêt, il se reconnecte à sa propre nature et apprend à cultiver les bonheurs simples de la vie.
Cette histoire poignante, au cœur de la forêt bretonne, promet de vous relier à la nature. Toute la magie de la sobriété heureuse pour vivre en harmonie avec soi…

Les délices de Tokyo – Durian Sukegawa

51WqOD474uL._SX307_BO1,204,203,200_Oui, oui, vous ne rêvez pas, ce livre faisait déjà parti de ma PAL de juin. Comme je n’ai pas pu le lire, ce sera pour la semaine à 1.000 du Pingouin Vert et j’embarque Popcorn & Gibberish dans l’opération !

Résumé : «  Écouter la voix des haricots  »  : tel est le secret de Tokue, une vieille dame aux doigts mystérieusement déformés, pour réussir le an, la pâte de haricots rouges qui accompagne les dorayaki, des pâtisseries japonaises. Sentarô, qui a accepté d’embaucher Tokue dans son échoppe, voit sa clientèle doubler du jour au lendemain, conquise par ses talents de pâtissière. Mais la vieille dame cache un secret moins avouable et disparaît comme elle était apparue, laissant Sentarô interpréter à sa façon la leçon qu’elle lui a fait partager.
Magnifiquement adapté à l’écran par la cinéaste Naomi Kawase, primée à Cannes, le roman de Durian Sukegawa est une ode à la cuisine et à la vie. Poignant, poétique, sensuel  : un régal.

Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique – Balli Kaur Jaswal

51bOwp8G5HL._SX309_BO1,204,203,200_Et comme le Popcorn m’a super bien vendu ce livre, j’ai décidé de le découvrir également ce mois-ci. Des tranches de vie et du féminisme, ça me parle totalement ! Le roman me paraît être parfait à lire en été !

Résumé : Généreux, émouvant et épicé, un roman qui questionne avec originalité et force la place des femmes orientales en Occident, leurs tiraillements entre traditions ancestrales et désir de liberté.  » Association sikhe recherche animatrice pour atelier d’écriture réservé aux femmes.  » La bonne aubaine pour Nikki, Londonienne de vingt-deux ans, en quête désespérée d’un petit boulot.
Mais alors qu’elle pensait former des apprenties romancières, Nikki se retrouve face à un public inattendu : une dizaine d’Indiennes, de tous âges, majoritairement veuves, souvent analphabètes et dotées d’une imagination très, très fertile. Écrire ? Pensez-vous ! Elles, ce qu’elles veulent, c’est raconter : le choc culturel, la vie de famille, l’éducation des enfants. Raconter encore l’amour, le sexe et tous ces fantasmes enfiévrés qui leur traversent si souvent l’esprit. Raconter aussi la solitude, la soumission aux hommes, la violence, parfois.
Alors que la fréquentation de ce club débridé augmente de semaine en semaine, Nikki s’interroge : comment porter ces histoires au-delà des murs de la maison de quartier ? La jeune étudiante a une idée. Mais libérer la parole des femmes n’est jamais sans danger…

Avez-vous lu certains de ces livres ? Qu’en avez-vous pensé ? Avez-vous déjà prévu votre PAL pour le mois de juillet ? Voire pour les vacances d’été ?

Publicités

5 réflexions sur “Mes lectures prévues | Juillet 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.