K-Drama | Gobelin

photo790314Cela faisait bien longtemps que l’on avait pas parlé séries sur le blog. Encore plus s’agissant de série coréenne. Et pour tout dire, je ne pensais pas faire un article dessus à la base comme pour tout autre série asiatique que je regarde. Je sais que ce n’est pas trop votre centre d’intérêt mais… J’ai tellement aimé Gobelin que tant pis, je vous en parle quand même parce que franchement ce serait vraiment dommage de passer à côté. Cette série arrive directement dans mon Top 3 et pourtant il en faut. J’en regarde beaucoup, je les apprécie souvent toutes mais mon Top est particulièrement difficile à atteindre. Globalement, c’est celle qui ont les meilleurs rythmes sur la totalité des épisodes.

Synopsis : Durant l’ère de Goryeo, Kim Sin était un général de guerre invincible et jalousé du jeune roi. Poignardé par celui-ci, il survit mais devient alors un gobelin immortel.
900 années ont passé et Kim Sin est toujours à la recherche d’une prêtresse humaine qui l’aidera à mettre fin à son immortalité. Celui-ci vit désormais aux côtés d’un sinistre faucheur souffrant d’amnésie et ayant pour mission de conduire les âmes récemment décédées dans l’autre monde. Un soir, Sin sauve la vie d’une jeune femme enceinte se trouvant au seuil de la mort. Cette dernière donnera naissance à une petite fille nommée Ji Eun Tak et 9 années plus tard, Eun Tak qui vit toujours avec sa mère acquiert la faculté particulière de voir les esprits. Une nuit, sa mère décède soudainement et c’est à ce moment-là qu’elle fera la rencontre du faucheur d’âmes.
Aujourd’hui, Eun Tak est une étudiante vivant aux côtés de la famille de sa tante mais constamment abusée par ceux-ci. Un jour, alors qu’elle célèbre son anniversaire en bord de mer, Kim Sin apparaît soudainement devant elle et sans en connaître la raison, il se voit capable d’entendre la voix de la jeune fille. C’est ainsi que celle-ci lui révélera qu’il est en réalité un Dokkaebi (gobelin), clamant également être sa fiancée.
D’autre part, Kim Seon est une femme brillante et séduisante propriétaire d’un restaurant de poulet, tandis que Yu Deok Hwa, lui est le neveu de Sin et héritier rebelle d’un chaebol dont la famille a été gardienne du gobelin durant des générations.(Nautiljon)

Nombre d’épisodes : 16

fullsizephoto788141

Je vous rassure de suite, si le synopsis a l’air complexe, chaque personnage et leur situation sont très bien expliqué et amené dans le déroulement de l’histoire. Mieux que ça, ce ne sont pas des situations pensées séparément car tous les éléments, tous les personnages ont leur place et leur importance au sein de l’intrigue. Car le Gobelin erre sur Terre depuis 900 ans à la recherche de sa fiancée, seule capable de lui apporter enfin la paix (la fin de sa malédiction) en retirant l’épée avec laquelle son roi l’a assassiné.

Rarement, j’ai trouvé un aussi bon rythme dans le développement des séries coréennes. On se retrouve souvent avec une série dont le nombre d’épisodes est compris entre 16 et 20 et si les débuts et fins sont très réussies, on a régulièrement un petit coup de mou au milieu avec une intrigue qui stagne un peu. Y’avait-il besoin d’autant d’épisodes ? Pas forcément. Pour le coup, avec Gobelin, ce n’est absolument pas le cas. La complexité des liens et situations font que par moment on s’intéresse plus à un personnage, d’autres fois à un autre et l’on découvre des twists bien sympa qui relance encore l’histoire. Mention spéciale au personnage du Faucheur qui donne énormément de sel à une base de scénario déjà très bonne.

Un scénario qui comportent tous les ingrédients que j’aime :

  • du surnaturel : puisque le Gobelin est un être immortel, ainsi que la présence des Faucheurs dont la fonction est bien développée
  • de l’historique : vous le savez, j’adore ça et pour le coup même si l’intrigue principale se déroule à notre époque, on a une bonne partie de la série qui raconte et explique ce qu’il s’est réellement passé entre le jeune roi et Kim Shin, 900 ans plus tôt.
  • de la mythologie : car le Gobelin fait partie de la mythologie coréenne. Le Dokkaebi est un être espiègle qui aime jouer de mauvais tours mais qui récompense parfois les gens honnêtes (détails qui apparaissent dans la série).
  • de la romance, de l’humour, du drame et des larmes !
  • un acteur que je connais et que j’apprécie : Gong Yoo (vous l’avez peut-être croisé dans Dernier train pour Busan) et la découverte de nouveaux acteurs que je vais m’empresser de suivre (regarder leurs séries).

Alors bien évidement, je vous conseille réellement cette série. Même si vous n’êtes pas fan des séries asiatiques, je pense qu’on peut y trouver quelques pépites et honnêtement Gobelin en fait partie. Cette série allie autant de notions profondes que plus légères et je l’avoue, je rêverai de l’avoir en DVD mais ça… c’est une autre paire de manche. En attendant, vous pouvez le regarder sur la plateforme de séries coréennes VIKI, gratuit en acceptant quelques pubs ou 5€ par mois.

fullsizephoto790344

Publicités

7 réflexions sur “K-Drama | Gobelin

  1. Je suis en train de le regarder. Quel magnifique drama ! Le ton est juste. Les personnages attachants. Une histoire originale. La bande musicale est aussi à tomber. Je vous conseille !

    J'aime

    • Je te rejoins totalement aussi sur la bande musicale ! Bon en fait, j’aime vraiment tout dans ce drama ! Je rêverai de l’avoir en DVD pour le revoir souvent xD

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.