[Série] GLOW – Les début du catch féminin : women empowerment ?

050081.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxOui oui les Earl Grey’s, je regarde toujours des séries même si ça fait un moment que je ne vous en avais pas parler. Sans doute parce que je regarde des suites de séries et que je ne vois pas l’intérêt de faire une chronique sur une saison, mais aussi parce que les quelques nouvelles séries que j’ai regardé, même si elles m’ont plu, ne m’ont pas motivées pour écrire dessus. Mais ça, c’était jusqu’à ce que je regarde GLOW, la nouvelle série de Netflix (avec qui je suis fâchée puisqu’ils arrêtent Sense8 mais que je ne peux pas ne plus regarder surtout lorsqu’ils proposent une série avec Alison Brie aka Annie Edison dans Community que j’adorais). Mais GLOW, c’est quoi en fait ? Gorgeous Ladies of Wrestling (Les superbes dames du catch) dans les années 80. GLOW est une série sur le catch féminin. Etonnant !?

Synopsis : Ruth est une actrice qui n’arrive pas à percer. Dans les années 80, Los Angeles, Hollywood, c’est déjà un endroit où il y a beaucoup d’actrices pour peu de rôles, encore moins des rôles de composition et intéressant pour les femmes. Dépitée, Ruth accepte une énième audition et se retrouve propulsée dans un univers bien différent de celui du théâtre. Elle auditionne pour un rôle de catcheuse dans une nouvelle émission TV et se retrouve avec un groupe de femmes pas plus expertes qu’elle dans le domaine du catch.

Vous allez peut-être rire, mais j’adore le catch. Bon, je ne suis pas spécialement les matchs, d’autant que je ne regarde plus la télévision, mais à une période, je regardai régulièrement et j’adorai. Pourquoi ? Justement pour le côté théâtral et joué. J’avais mes petits chouchous et je sifflai devant ma télé quand il se prenait une raclée. Alors quand j’ai vu une série sur le catch féminin avec une actrice que j’appréciais, je me suis dit « pourquoi pas ? »

018973.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Et j’ai bien fait de la regarder. Cette série véhicule énormément de messages qui soulèvent un débat concret : le catch féminin est-il une exploitation du corps de la femme ? ou bien une appropriation de son corps par elle-même ? Et pour tout vous dire, si le débat reste ouvert, pour ma part, j’ai totalement ressenti le côté empowerment. Alors oui, ce sont des hommes qui produisent et réalisent le show, oui l’émission est clairement destinée à un public masculin à l’époque, mais les vies de ses femmes, notamment celles que l’on suit de prés comme Ruth et Debbie, prennent réellement part à cet empowerment. Ruth, parce qu’au début renfermée, timide, se cherchant encore, la preuve en est le temps qu’elle passe à trouver son personnage. Le catch lui permet de se trouver elle-même également, de tester ses limites, faire le point sur sa vie et savoir ce qu’elle voulait. Rien que ça, je trouve le message intéressant. Debbie parce que jeune mère, trompée par son mari, une lutte se fait en elle sur le conservatisme : élever son enfant au foyer en retournant chez son mari, ou bien choisir d’être une mère mais aussi d’être une catcheuse et donc de travailler.

018036.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai apprécié tout particulièrement que le groupe de femmes reflète la totalité (ou en tout cas une grande partie) des morphologies féminines. Toutes ne sont pas d’une taille mannequin et c’est agréable de se dire pour une fois que peu importe le physique on peut faire du catch (autrement dit ce qu’on veut). La mode des années 80 ne met clairement pas les femmes à leur avantage également, ça peut jouer aussi !

Enfin les clichés. Oui mais des clichés intelligents. De ce que montre la série, le catch repose beaucoup sur ce concept de personnage cliché à l’extrême. Pour le coup, on n’y échappe pas, de la Reine des allocs noire, la rapeuse noire, la viking grande, carrée et blonde, et la miss america blonde forte poitrine et formes généreuses, la miss russia à la mode stakhanoviste… Mais c’est aussi le parti pris de la série d’insister sur le fait qu’il s’agisse de cliché et que le spectacle tournera autour de leurs affrontements dans le but de faire passer un message. Et c’est tout l’intérêt que propose GLOW.

525977.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Voir ou ne pas voir : GLOW ?

C’est vraiment une série que je vous recommande. C’est un coup de coeur ! On ne se prend pas la tête avec, on sourit même souvent, mais c’est également une série qui mène à la réflexion et qui amène une image positive du corps de la femme. Et c’est vers ça que devrait tendre les mentalités aujourd’hui : un corps de femme, quel qu’il soit, n’est pas négatif. Beaucoup de mannequin en prenne conscience et d’influenceuses et je trouve qu’on est en bonne voie même s’il y a encore du chemin à parcourir. En plus de ça, on trouve dans ce sport un réel besoin d’entente et de soutien entre les « opposantes » devant la caméra afin de faire les mouvements en sécurité. Bref, body empowerment, soutien entre les femmes, dénonciation des clichés…. Que du bon !!! Vivement la saison 2, en espérant que Netflix ne l’arrête pas ! Je croise les doigts !

giphy3

(source photos : allociné)

Publicités

12 réflexions sur “[Série] GLOW – Les début du catch féminin : women empowerment ?

  1. J’ai eu un gros coup de coeur pour cette série ! Comme je disais sur twitter, je ne me suis jamais intéressée au catch, et pourtant je me suis vite prise au jeu dans Glow. J’ai beaucoup aimé les personnages et je te rejoins sur ce que tu dis sur les stéréotypes : ils sont là, mais je les ai trouvés bien amenés. L’opposition entre Ruth et Debbie se décline bien sur le ring, j’ai trouvé ça bien fait, et j’ai trouvé le développement de leur relation très intéressante ! (et le dernier épisode est GENIAL, mais je n’en dirai pas plus).

    J'aime

  2. Pingback: L’heure du bilan | Juin | Pause Earl Grey

  3. Je n’ai jamais trop regarder de catch, encore moins de catch féminin, mais cette série me fait très envie pour son côté théâtral et pour les différents caractères forts qui semblent peupler la série. Je compte bientôt m’y mettre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s