5 séries coréennes historiques à regarder #1

Coucou les booklovers,

Aujourd’hui c’est un article un peu spécial que je vous propose. J’avais fait un sondage il y a quelques temps sur l’intérêt que vous aviez sur l’univers des séries asiatiques et globalement, vous ne connaissiez pas (ou pas bien) mais étiez intrigués. Je dois dire que faire un article pour expliquer le drama asiatique, je n’en ai jamais trouvé la motivation (et je m’en excuse), d’autant que cela m’amènerait à devoir expliquer l’hallyu wave (vague coréenne) qui représente en fait le développement de la culture sud-coréenne hors corée notamment (et au final cette explication simple suffit amplement). Alors certes, ce n’est pas un phénomène de mondialisation comme on a pu connaître avec les produits US par exemple, mais c’est à peu près le même principe à moindre échelle.

Le fait est que j’ai récemment regardé pas mal de drama coréens que j’ai beaucoup aimé et que j’avais envie de partager avec vous dans l’espoir d’éveiller votre curiosité parce que de mon côté, je suis totalement fan. Mais plutôt que de vous proposer 1 article = 1 drama, ce qui n’est pas forcément intéressant quand on ne connait pas bien l’univers, j’ai décidé de vous en proposer plusieurs à la fois, vous n’aurez plus qu’à piocher celui qui vous inspire le plus si vous voulez tenter l’expérience !

Pour ce premier article, j’ai décidé de vous parler de dramas historiques, car parmi la multitude que j’ai pu regarder, mes préférés sont en général de ce genre là (on ne me refera pas !). Voici donc 5 dramas coréens historiques à voir…

Jumong

Jumong c’est un peu LE grand classique en terme de drama historique. Faut dire que c’est aussi un des plus longs, donc il faut s’accrocher, qui explique la Corée avant la Corée. C’est à dire, comment Les 3 royaumes (Goguryeo, Paekche et Silla) sont devenus la Corée. Cette période s’étend à peu près du Ie siècle av. J.-C. au VIIe siècle ap. J.-C. Et c’est extrêmement intéressant. On se retrouve donc dans une série totalement épique avec des batailles, de l’amour, des trahisons…bref tout ce qui peut secouer des royaumes pendant cette période de conquêtes.

Nombre d’épisodes : 81 (c’est une exception)

Hong Gil Dong

Il s’agit d’un de mes dramas chouchous, réellement. Cela fait très longtemps que je l’ai vu mais je me souviens ne pas m’être ennuyée une seconde durant tous les épisodes. Souvent, on a quelques temps morts mais ici, absolument pas. De plus, on passe un peu par toutes les émotions : on rit, on pleure, on couine. On vit complètement avec les personnages dont il est difficile de trouver un préféré entre les deux premiers rôles… Comme dans beaucoup de drama asiatique, on retrouve l’inévitable triangle amoureux (c’est des pros dans ce domaine). Moi qui n’aime pas trop en général, on peut dire que les coréens arrivent à me surprendre très souvent là-dessus. Bien évidement, on y retrouve des intrigues de cours avec un roi légitime qui n’est pas sur le trône mais qui revient au pays…

L‘histoire de Hong Gil Dong est un peu assimilée à la version asiatique de Robin de Bois (même si à mon sens, ce n’est pas vraiment justifié) à l’époque Joseon en Corée. Cela correspond à la période de la dynastie Joseon qui y a donné son nom, elle s’étant de 1392 à 1910. La capitale de cette dynastie est Hanyang (l’actuelle Séoul).

Nombre d’épisodes : 24

Iljimae

J’ai vu ce drama à la même époque que Hong Gil Dong et même si j’ai un peu moins aimé à ce moment, je me rends compte, avec le recul, que j’aime à y repenser souvent. L’histoire se déroule à la même époque que le précédent, c’est-à-dire sous l’ère Joseon. Un jeune garçon voit son père assassiné sous ses yeux, suite à cet événement, il perd la mémoire et est adopté par une autre famille. En grandissant, ses souvenirs vont revenir et il décide de se venger. Il apprend donc à se battre, la discrétion etc… S’entremêlent toujours des histoires de politique (il me semble au niveau local pour ce drama, je ne me souviens plus des détails) et des histoires d’amour impossibles. De quoi ravir le spectateur et nous tenir en haleine jusqu’à la fin du dernier épisode !

Nombre d’épisodes : 20

Hwang Jin Yi

Changeons un peu des héros masculins car dans celui-ci, l’héroïne est bien une femme. Celle-ci est née d’un noble et d’une gisaeng (équivalent des geishas japonaises). Hwang Jin Yi va devenir célèbre (elle a vraiment existé) à cause de sa volonté de perfection de l’art de la danse. On découvre alors comment se déroule la formation des gisaeng puis leur consécration. Hwang Jin Yi se retrouve tiraillée entre 4 hommes et doit faire face à la jalousie des autres gisaeng.

L’histoire se déroule toujours à l’époque Joseon au XVIe siècle. J’ai un très bon souvenir de ce drama qui nous plonge dans un côté extrêmement culturel et artistique de la Corée. Je me souviens de scènes de danse magnifique au son d’une musique traditionnelle envoûtante. Que de bons souvenirs donc…

Nombre d’épisodes : 24

Hwarang

Pour terminer, je voulais vous parler du drama que je regarde en ce moment même et dont j’avais très envie de vous parler. Un drama fait pour fangirliser mais dont l’histoire tient quand même la route (excepté pour la création du groupe des Hwarang, pour l’instant c’est encore obscur après une douzaine d’épisodes visionnés, mais franchement…OSEF.) Dans ce drama, on retrouve la période des 3 royaumes, à mon plus grand bonheur car je suis totalement fanatique des costumes traditionnels de cette époque.

Le principe de Hwarang ? Réunir les jeunes hommes des nobles du royaume pour éviter qu’ils ne s’étripent mais surtout pour essayer de prévenir les dissensions entre les partisans de la Reine (et de sa régence) et les partisans du premier ministre (l’équivalent). Bien sûr, ce n’est pas aussi simple, le roi (jeune homme) fait surface et décide d’intégrer les Hwarang (personne ne connaît son visage). Non content de l’opposition entre la Reinge régente et le roi non couronné, il y a également ce paysan qui se retrouve propulsé chez les Hwarang en tant que fils du père de son meilleur ami mort pour avoir vu le roi (vous suivez ?). Ajoutons à cela la soeur de son meilleur ami (auprès de qui il se fait aussi passer pour son frère donc) qui commence à avoir des sentiments pour lui et lui pour elle…

Bon comme vous le voyez, l’histoire est très riche et promet de très nombreux rebondissements que j’ai hâte de découvrir ! Je vous rassure, tous les éléments ne vous sont pas jetés à la tête comme ça, dans les deux premiers épisodes, on prend le temps de tout amener tranquillement et on se retrouve rapidement complètement scotché à l’écran enchaînant les épisodes. Je fangirlise totalement sur le roi caché, je dois le dire même si j’adore également le paysan-hwarang… Vous l’avez compris, je suis déjà addicte.

Nombre d’épisodes : 20

> Après quelques recherches voici quelques liens que j’utilise moi-même où vous pouvez retrouver ces dramas : Viki (sous-titres français disponibles), Dramapassion (sous-titres français), et drama.net (sous-titres anglais)

J’espère vous avoir convaincu que l’on peut passer un très bon moment avec des séries coréennes ! Curieux sur un en particulier ?

Publicités

9 réflexions sur “5 séries coréennes historiques à regarder #1

  1. Tu donnes envie de regarder toutes ces séries ! Elles m’intéressent toutes mais je pense que je vais commencer par la première. Tu m’as convaincue avec « batailles, trahisons », ahah. Et puis si ça permet de se cultiver en même temps, c’est parfait !

    J'aime

  2. Pingback: L’heure du bilan : mois de Février | Pause Earl Grey

    • Tout dépend à l’époque où j’ai vu certaines, il n’existait que les sta mais depuis qu’il y les 2 sites qui font la stf mtnt je regarde que comme ça. Cela dit les sta sont compréhensibles j’avais un moins bon niveau et ça allait 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s