Throwback Thursday Livresque #18 – Relecture

throwback

Coucou les booklovers,

Ce jeudi, on se retrouve une nouvelle fois pour le Throwback Thursday Livresque de Bettie Rose Books, une habitude à présent, que j’apprécie tout particulièrement. Ce rendez-vous permet vraiment de parler d’ouvrages qui nous tiennent à coeur mais que nous avons lu dans le passé et que nous n’avons pas l’occasion d’aborder sur les blogs, il ruine également ma wishlist, mais ça c’est accessoire, je ne dois pas être la seule ! Dans tous les cas, après presque 20 semaines de TBT Livresque, je suis encore enthousiaste et reconnaissante de partager avec les blogueuses, blogueurs, lectrices et lecteurs ces moments chaque jeudi qui désormais comptent beaucoup pour moi. Des remerciements tout spécifiques à Bettie Rose qui a su faire de ce rendez-vous quelque chose de chaleureux et d’incontournable.

Mais revenons à nos moutons car, comme chaque semaine, il y a un thème. Aujourd’hui il s’agit de : Relecture ou si je devais relire un livre. Vaste sujet dans un univers littéraire où l’on n’a pas assez d’une vie pour lire tous les livres que l’on souhaiterait découvrir… Je pourrais (encore) vous parler de Lestat d’Anne Rice, un livre que j’ai du relire 5 ou 6 fois depuis le lycée, ou encore Harry Potter (les trois premiers tomes) que j’ai relus un nombre incalculable de fois au collège, ou bien des Chroniques de San Francisco d’Armistead Maupin (mais j’ai peur de trop vous en parler), ou bien, pour finir Cartographie des nuages de David Mitchel mais je vous en ai déjà parlé également. Cet exercice devient de plus en plus compliqué croyez-moi… Un coup d’oeil à ma bibliothèque… et j’ai trouvé…

La confession d’un enfant du siècle – Alfred de Musset

51zvfcke0ml

Résumé : « J’ai bien envie d’écrire notre histoire. Il me semble que cela me guérirait et m’élèverait le cœur. Je voudrais te bâtir un autel, fût-ce avec mes os… »
C’est ainsi que le 30 avril 1834, un mois après la fin du séjour mouvementé des deux écrivains-amants à Venise, Alfred de Musset faisait part à George Sand de son projet de « confession. »
Or ce roman quasi autobiographique où le badinage le cède bientôt à la tragédie intime apparaît aujourd’hui comme un des livres phares du dix-neuvième siècle français. Non qu’il constitue comme Le Génie du Christianisme un quelconque acte de naissance du mouvement romantique, mais parce qu’il situe le Romantisme à la croisée des chemins, à un moment où celui-ci tend à délaisser l’idéalisme pour s’adonner à la « curiosité du mal ». (Babelio)

Mon avis : Vous connaissez sans aucun doute tout l’amour que je porte au XIXe siècle et l’art foisonnant qui y a grandi. C’est un siècle qui me fascine totalement, d’abord en Angleterre, pour la société duale, l’attrait de l’aristocratie et des beaux vêtements mais souvent pervertie par un cadre éthique trop rigide. En France, à la même époque, c’est un peu pareil, le milieu artistique foisonne, les artistes sont souvent très pauvres et les riches très riches (tiens, ça me rappelle quelque chose cette situation sociale…). Ce qui me fascine encore plus c’est ce que l’on appelle « le mal du siècle », ce spleen dont les artistes ne se sortent pas car ils ne le peuvent (ou veulent) pas. Un état d’esprit sombre, de malaise, de malêtre, qui les poussent vers toutes les dérives dites non-éthiques. La confession d’un enfant du siècle représente pour moi tout ce malêtre dont Huysmans parlait également dans A rebours. Une époque noire mais qui pourtant a produit de magnifiques oeuvres.
C’est un des rares classiques français que j’adore et je dois dire que je me ferai une joie de le relire si ma PAL n’était pas en train de déborder. Je pense me poser un jour, peut-être cet été ? pour relire ces deux ou trois livres qui me tiennent à coeur.

Et vous, quel livre aimeriez-vous relire ? Vous avez une période historique préférée ? Laquelle, dites moi tout ! Et n’oubliez pas de passer une bonne journée !

Publicités

15 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque #18 – Relecture

  1. J’ai toujours eu envie de lire ce livre et la tu me donnes particulièrement envie de me plonger dedans 😉 Et en effet le TBT est très dangereux pour les wishlist et aussi pour les PAL malheureusement 😂

    J'aime

  2. Oh ! Je n’ai jamais lu ce classique et cela me donne très très envie ! Allez, j’ajoute ! Merci beaucoup pour cette belle idée.

    J'aime

    • Derien ! Je suis assez difficile en classique, j’ai mis beaucoup de temps à m’y mettre à cause du lycée mais celui-ci passe vraiment bien, surtout quand on apprécie le XIXe siècle 😉

      Aimé par 1 personne

      • Je suis comme toi : après mes études supérieures, j’ai fait une très longue pause avec les classiques. Et là j’ai faim de classique. Ça dépend vraiment des périodes de vie. 😊😊

        J'aime

  3. Pingback: Throwback Thursday #20 : Relecture ou si je devais relire un livre | BettieRose books

  4. Alors qu’À rebours m’a profondément ennuyé, j’ai été réellement émerveillé par ce roman. La plume de Musset est magnifique, j’aime tout autant ses pièces, et j’aimerais encore davantage lire des œuvres de cet auteur et pourquoi, relire moi aussi La Confession d’un enfant du siècle

    J'aime

    • A rebours est vraiment spécial en même temps, je peux comprendre ta réaction. Pour ma part j’ai beaucoup aimé mais je ne pense pas spécialement à le relire pour l’instant ^^ Tandis que de Musset *-* Pour le moment je n’ai lu que ça de lui, mais j’aimerai découvrir le reste de son oeuvre également ! As-tu une pièce en particulier à me conseiller ?

      J'aime

  5. Ah, Musset ! J’aime son théâtre et sa poésie. J’ai Confession d’un enfant du siècle depuis des années, mais je ne l’ai jamais lu. J’ai peur de déprimer avec lui, car son récit peut trouver une résonance encore aujourd’hui. Mais il faudrait vraiment que je me lance car j’aime beaucoup la plume de Musset !

    C’est tellement difficile de choisir des livres à re-lire. Comme tu le dis, on veut à la fois découvrir de nouveaux livres et en même temps retrouver le plaisir de lectures déjà faites. Parmi les livres que j’ai lus plusieurs fois sans me lasser, il y a aussi les HP, et Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s