La La Land – Damien Chazelle : vivre la vie en musique

Enfin, enfin, enfin. Je suis allée voir La La Land ce week-end et malgré tous les articles qui encensaient le film et mes attentes élevées par la même occasion, je n’ai pas été déçue. C’est un coup de coeur. De la légèreté mais aussi une bonne dose de vie, tout simplement. Et comme disait la chanson « Il en faut peu…pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux… » Le scénario ne paye pas de mine. Pas d’emphase. La simplicité suffit. Et des acteurs dont le jeu a une profondeur réelle… Mais détaillons tout ça.

Synopsis : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? (Allociné)

La vie en musique

Les comédies musicales au cinéma, ça ne court plus vraiment les rues. Passé de mode ? Les compétences demandées aux acteurs ne sont plus les même ? Cela demanderait sûrement une analyse de l’évolution de ce 7e art que je me garderai bien de faire. Pourtant, c’est une constatation… Et c’est bien dommage car je verrai bien des Moulin Rouge et des La La Land tous les jours au cinéma.

Avant, je n’étais pas vraiment comédies musicales. Pourquoi ? Bonne raison. Je connaissais surtout les versions françaises qui ne m’ont jamais beaucoup accroché malgré des chansons qui restent bien trop en tête. Et puis j’ai découvert Moulin Rouge de Baz Lurhman, j’ai redécouvert Marry Poppins et toutes ces comédies musicales qui font rêver avec Fred Astaire, Gene Kelly, Audrey Hepburn et Judy Garland. J’ai toujours été une grande fan du Magicien d’Oz avec cette dernière par contre. (Semble-t-il j’avais des prédispositions à la chanson anglaise). Le fait est qu’aujourd’hui j’aime beaucoup et j’ai de suite voulu voir La La Land… d’autant que j’adore Emma Stone et Ryan Gosling.

J’avais un peu d’appréhension toutefois. Faut dire qu’ils sont de très (excellents) acteurs mais aujourd’hui on ne demande pas forcément aux acteurs de savoir chanter et danser. Danser ça s’apprend, chanter façon comédie musicale…c’est différent. Mais je leur ai fait confiance… et j’ai bien fait. Parce que même s’ils ne sont clairement pas des chanteurs, Ryan et Emma, j’ai apprécié qu’on ne modifie pas leur voix sous prétexte qu’elles sont un peu « faiblardes », les voix de ces deux acteurs en sont d’autant plus authentiques et pleines de charmes et d’émotions. J’ai adoré ! (Et ça m’a donné envie d’apprendre les claquettes. Oui!)

Le petit (énorme) + : Ryan Gosling n’a absolument pas été doublé pour jouer au piano, c’est bien lui que l’on voit durant tout le film. Il s’est entraîné avec acharnement apparemment et le résultat est stupéfiant (et totalement envoûtant!) Obligée de craquer pour lui !

Un scénario simple mais efficace et réaliste

Vous avez pu le constater vous-même, le synopsis ne paye pas de mine. C’est simple, voire complètement réchauffé et pourtant cela ne nuit en aucun cas au bonheur que l’on ressent devant les images. Le réalisateur a fait le choix de mêler sans arrêt un style rétro à l’époque moderne, à tel point qu’à des moments je me demandais en quelle année se situait l’action. Mais non, une voiture ultra moderne passait alors et pas de doute. J’ai beaucoup aimé ce va-et-vient entre les deux époques, j’y ai vu un hommage aux anciennes comédies musicales hollywoodiennes et c’était vraiment sympa de ce point de vue-là. Pourtant, un des messages du films est d’évoluer avec son temps, on peut prendre de l’ancien parce qu’on l’aime tout en l’enrichissant d’idées nouvelles et modernes. Le film en parle pour le jazz que Sebastian adore dans son style traditionnel mais au final, je trouve que cette idée peut être vue également pour ce genre de comédie musicale ayant un côté un peu has been aujourd’hui pour certain mais qui peuvent évoluer grâce à de la nouveauté.

Je ne vous spoilerai pas le final mais je dois dire qu’il m’a totalement dérouté. Je ne m’attendais absolument pas à ça mais j’ai trouvé le message tellement magnifique que je n’ai pas pu m’empêcher de verser ma larmichette (ok y’en a pas eu qu’une, j’avoue.) Le film arrive donc à nous surprendre même en reprenant des codes classiques. Un exploit.

Ce film est un véritable coup de coeur. Doux, frais, un peu naïf mais pas trop non plus, des personnages simples mais d’une profondeur extrême et un magnifique duo qui fonctionne vraiment bien à l’écran. Autant dire que La La Land mérite son succès !

Ma note : 20/20

Pour le plaisir des yeux et des oreilles, je vous laisse sur cette belle vidéo qui j’espère vous donnera envie de vous plonger dans La La Land si ce n’est pas encore fait (ou alors d’y replonger). De mon côté, je m’en vais acheter la BO immédiatement.

Publicités

20 réflexions sur “La La Land – Damien Chazelle : vivre la vie en musique

  1. Je y rejoins totalement! J’ai déjà acheté la Bo et je l’adore! (Mais comme une nouille je l’ai oublié chez mes ôtent ce weekend alors que je ne l’avais pas encore synchronisé à ma playlist numérique, je suis un boulet 😂)

    Aimé par 1 personne

    • Carrément oui !! Bon je suis pas sûre d’être objective, Gosling et son piano m’ont peut-être un peu tourné la tête… Mais bon sang que je le reverrai bien tous les jours ce film *-*
      J’ai hâte d’avoir ton retour aussi du coup !

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: L’heure du bilan : mois de Février | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s