Throwback Thursday Livresque #15 – Livre invisible

throwback

Coucou les booklovers,

Aujourd’hui, c’est le retour du jeudi (ne me jugez pas sur cette blague pourrie) et du Throwback Thursday Livresque de Bettie Rose Books. Et pour cette première semaine de février, le thème est tout particulier : Livre invisible, à savoir un livre dont personne ne parle ou trop peu. J’ai mis un peu de temps pour trouver le livre dont j’allais vous parler car beaucoup de livres mériteraient que l’on parle d’eux. Mais il faut faire une choix et je me suis tournée vers un auteur que j’adore d’amour mais qui, il me semble, n’est pas très connu.

Un homme au singulier – Christopher Isherwood

Résumé : Dans ce roman brillant, pénétrant, à la fois drôle et douloureux, Isherwood explore le sujet qui lui tient le plus à cœur. Son personnage principal est un Anglais vieillissant qui vit en Californie, un professeur que séparent de ses élèves l’âge et la nationalité, et du reste de la société son homosexualité assumée, lucide. Cet autoportrait légèrement transposé, sarcastique et amer, peinture sans fard de la condition d’un homosexuel individualiste dans un monde conformiste et grégaire, est aussi une âpre méditation sur la solitude humaine. On retrouve dans ce livre la vivacité, l’humour, mais aussi le goût des ambiguïtés sexuelles et des personnages marginaux propres à l’œuvre d’Isherwood. (Babelio)

Mon avis : J’ai du lire ce livre il y a 3 ou 4 ans mais si l’histoire et ses détails se sont estompés dans ma mémoire, j’ai le souvenir encore vivace des sentiments que j’ai pu éprouver durant ma lecture. Des sourires, légers, mais surtout une véritable mélancolie et une empathie déployée envers ce personnage principal, seul, l’assumant bien qu’il ne l’ait pas choisi.
Comme toutes les oeuvres d’Isherwood, ce roman a une tonalité légèrement autobiographique, ce qui donne, à mon sens, encore plus de sens aux sentiments et aux états d’esprit que ses personnages traversent. J’ai adoré Christopher and his kind (totalement autobiographique) pourtant, Un homme au singulier est un roman fort qui laisse une empreinte indélébile dans la mémoire des sentiments.

Est-ce que vous connaissez les romans de Christopher Isherwood ? Si les romans ne vous emballent pas suffisemment vous pouvez toujours vous rabattre sur les très bonnes adaptation ciné de Christopher and his kind (avec Matt Smith et Imogen Poots) et Un homme au singulier (avec Colin Firth plus excellent que jamais).

Publicités

25 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque #15 – Livre invisible

    • Oui il fait partie de ces films dont on ne connait pas forcément le livre dont il est inspiré et je trouve ça bien dommage, surtout dans ce cas là car la plume d’Isherwood est vraiment émouvante 🙂

      J'aime

  1. Je connaissais le film de nom, mais je ne savais pas qu’il était tiré d’un livre. Je le lirai sûrement avant de visionner le film, merci pour l’information 🙂

    J'aime

  2. Pingback: Throwback Thursday Livresque #17 : Livre invisible | BettieRose books

    • Derien, comme le film est bien fait, je ne peux pas te le déconseiller. On ressent bien la solitude du personnage et l’ambiguïté qui sous-tend le récit ^^

      J'aime

  3. Pingback: Le Throwback Thursday de Bettie Rose #3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s