Stardust – Neil Gaiman : Conte de fée et poussière d’étoile

img_20161215_135349Ce n’est pas une découverte de Stardust que j’ai effectué avec cette lecture, c’est plutôt une plongée dans un univers magique, un conte de fée bien ficelé que j’ai voulu retrouver au moment des fêtes de fin d’année. J’ai vu le film, j’ai lu le livre une première fois en anglais, j’avais envie de retrouver Tristan une nouvelle fois et je crois que ce sera sans doute un rendez-vous régulier dans ma vie.

Résumé : Un paisible village niché au cœur de la forêt anglaise, non loin d’un mur mystérieux, infranchissable. Mais pas pour Tristan, qui a juré de rapporter à la belle Victoria une étoile filante tombée de l’autre côté … Il y découvre un monde fantaisiste merveilleux où fées, sorcières, licornes et princes sanguinaires se disputent le pouvoir à coups de sortilèges et d’enchantements. Mais gèrent aussi tous les soucis du quotidien en pays magique … (Babelio)

Ce que j’aime particulièrement dans ce livre, dans cette histoire (en dehors du fait qu’elle soit sortie tout droit de l’imagination géniale de Neil Gaiman) c’est que l’on retrouve tous les codes du conte de fée. Je  trouve toujours dans ce genre littéraire une certaine beauté et c’est pour ça que j’aime les réinterprétations des contes de fées, une nouvelle mode mais à laquelle j’adhère complètement. Loin de la réinterprétation de classiques du genre, Gaiman a su construire un nouvel univers magique qui suscite autant de curiosité et réveille les étoiles dans les yeux des lecteurs, et ça, c’est un don particulier qu’il possède et maîtrise totalement.

Gaiman nous entraîne dans une Angleterre victorienne avant de nous faire basculer, lentement mais sûrement, dans un nouvel univers fantastique se situant simplement derrière le Mur. Dès le début, l’auteur suscite donc de la curiosité et une envie d’aventure tout comme son héro Tristan. La présentation de l’étoile, incarnée en Yvaine,  est absolument magnifique et c’est avec beaucoup de poésie que l’étoile est décrite tout au long du récit. Poursuivie par une sorcière et les héritiers du royaume, l’étoile grandit et mûrit de plus en plus, tout comme Tristan. D’ennemi, Tristan devient un ami d’Yvaine, partageant toujours plus pendant leur voyage. Leur histoire est construite avec beaucoup de finesse. Au final, chaque détail s’imbrique dans un autre permettant de surprendre le lecteur à chaque fois.

Lire ou ne pas lire : Stardust de Neil Gaiman ?

La question ne se pose même pas. Neil Gaiman est un de mes auteurs favoris. J’adore les contes de fées. Alors oui, Stardust est évidement à lire pour avoir la tête pleine de magie et de fantastique. C’est une lecture fraîche, simple, mais qui comprend des twists au niveau de l’intrigue qui surprennent même en moins de 300 pages.

Ma note : 20/20

Publicités

18 réflexions sur “Stardust – Neil Gaiman : Conte de fée et poussière d’étoile

  1. Je suis bien d’accord avec ta note. Ce livre est une pure merveille. Je l’ai lu il y a plus de dix ans et j’en garde un excellent souvenir. Peut-être faudrait-il que je reprogramme une lecture?

    J'aime

    • J’ai un bon souvenir du film également malgré une adaptation nécessaire au format, l’esprit est tout à fait respecté. C’est avec plaisir que je rappelle ce livre au bon souvenir des lecteurs, il ne faut pas l’oublier^^

      Aimé par 1 personne

  2. ah ces lectures tellement parfaites pour Noël… est ce que tu as en tête un ou deux livres dans la même lignée?
    Merci! (et encore merci de m’avoir fait replonger dans l’univers de Gaiman 😉 )

    J'aime

    • Pas totalement identique (c’est bien le problème et ce qui me fait apprécier Gaiman d’autant plus), mais j’ai beaucoup aimé Big Fish de Daniel Wallace où on retrouve poésie et magie, Orphée de Cocteau en pièce de théâtre et côté asiatique j’ai été transporté par La prière d’Audubon de Isaka Kotaro, tout en gardant un style très japonais, il y a beaucoup de poésie et un brin d’imaginaire qui vient immiscer dans l’histoire.

      Aimé par 1 personne

  3. Pingback: L’heure du bilan : décembre 2016 | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s