5 livres à offrir aux amateurs de SFFF

Coucou les booklovers,

On est pas encore en décembre mais Noël approche à grand pas. On va bientôt ouvrir nos calendriers de l’avent (et c’est trop cool !), cette année j’ai pris un milka, et vous ? En plus de ça,  on commence déjà à faire des courses pour les cadeaux et, comme d’habitude, pour certaines personnes ce n’est pas toujours évident de trouver. Ma solution miracle ? Un livre. Sauf si la personne est vraiment allergique, mais même, je me débrouillerais pour trouver un livre qui donne envie de lire : Le vieux qui lisait des romans d’amour de Sepulveda est parfait selon moi. Il est court (très court) et il parle de passion pour la lecture. Parfait n’est-ce pas ?!

Je me suis dit que ça pouvait être sympa de vous donner quelques idées… Je pensais vous proposer quelques rendez-vous de ce type avant les fêtes par genres littéraires.

Le livre pour celui ou celle qui aime l’humour et les étoiles

Résumé : Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie? Pas de panique! Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés. (Babelio)

Impossible de passer à côté, la série du Guide du voyageur galactique d’Adam Douglas est un incontournable. H2G2 est à la SF ce que Les annales du disque-monde sont à la Fantasy. Autant vous dire que l’absurde bat son plein mais c’est ce qui en fait toute la singularité. La saga est déjantée et c’est ce qu’on aime. Le premier livre éponyme : Le guide du voyageur galactique se lit très bien en un seul volume. So don’t panic ! And grab your towel !

Le livre pour la fan de Young Adult et de Marvel

Résumé : Et vous, croyez-vous au paradis ? Faustine Mésanger ne croit pas à grand-chose, sinon au travail. Déterminée à réussir sa vie, cette étudiante a un plan. Elle a tout prévu : l’amour, ce n’est pas pour tout de suite, et autant vous dire que le paradis, elle n’y croit pas une seconde.
Build the future ! est le slogan de la Fondation du Griffon pour laquelle son chercheur de père travaille, une ONG qui œuvre pour un monde meilleur et qui dérange quelqu’un.
Le jour où le laboratoire de Richard Mésanger explose, la vie de Faustine bascule. Elle frôle la mort, se retrouve placée sous protection rapprochée et croise le chemin de Nato Braye dont le charme ne la laisse pas indifférente. Mais la folie la guette à mesure que l’étau se resserre. Et, surtout, Faustine comprend qu’il y a bien plus en jeu que son propre avenir. (Babelio)

Je viens tout juste de terminer Saving Paradise, En proie au rêve de Lise Syven (vous aurez droit à la chronique sous peu, promis) et je dois dire que c’est un gros coup de coeur. J’en ai rarement avec les romans jeunesse (ou young adult) et pour le coup, c’est une réussite totale. Les personnages ne sont pas cliché, ils sont même originaux avec un personnage masculin aux origines tahitiennes ! C’est suffisamment rare pour le souligner. Le personnage féminin, malgré une obsession pour ses exams, est forte et indépendante (pour de vrai!). L’intrigue se tient. Elle est bien développée. Le rythme est bon, on ne s’ennuie pas même s’il y a des temps de réflexion dans l’avancée. Sans aucun doute, une lecture qui plaira (à tout âge, cela dit).

Le livre pour celui ou celle qui tend à être anglophile

Résumé : Londres, un soir comme tant d’autres. Richard Mayhew découvre une jeune fille gisant sur le trottoir, l’épaule ensanglantée. Qui le supplie de ne pas l’emmener à l’hôpital… Et disparaît dès le lendemain.
Pour Richard, tout dérape alors : sa fiançée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne le voient plus… Le monde à l’envers, en quelque sorte.
Car il semblerait que Londres ait un envers, la « ville d’En Bas », cité souterraine où vit un peuple d’une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant.
Plus rien ne le retenant « là-haut », Richard rejoint les profondeurs… (Babelio)

Et pour les plus audacieux, en VO (qui ont de bien jolies éditions). L’incontournable Neil Gaiman avec Neverwhere. C’est un peu l’auteur à ne pas louper lorsqu’on aime la SFFF et l’Angleterre. En plus de ça, il a vraiment un univers riche et particulier, on reconnaît facilement sa plume et Neverwhere fait partie de ses meilleurs livres (bon ok ils sont tous supers, vous m’avez grillée!). Dans tous les cas, un livre de Gaiman plaira forcément !

Le livre pour celles et ceux qui aiment les bulles

Résumé : Un jour, la bombe a fini par éclater. Et toute la Terre s’est brutalement retrouvée plongée dans un éternel hiver gelé, hostile à toute forme de vie. Toute ? Pas tout à fait. Miraculeusement, une toute petite portion d’humanité a trouvé refuge in extremis dans un train révolutionnaire, le Transperceneige, mû par une fantastique machine à mouvement perpétuel que les miraculés de la catastrophe ont vite surnommé Sainte Loco. Mais à bord du convoi, désormais dépositaire de l’ultime échantillon de l’espèce humaine sur cette planète morte, il a vite fallu apprendre à survivre. Et les hommes, comme de bien entendu, n’ont rien eu de plus pressé que d’y reproduire les bons vieux mécanismes de la stratification sociale, de l’oppression politique et du mensonge religieux… (Babelio)

Si vous avez un-e fan de BD dans votre entourage, je vous conseille sincèrement Le Transperceneige de Jean-Marc Rochette, Jacques Lob et Benjamin Legrand. Il s’agit de la BD dont le film est tiré si vous connaissez et autant dire que l’univers est très spécial mais terriblement intéressant. Ce qui m’a le plus plu dans cette BD, c’est le fait qu’elle soit en noir et blanc, c’est un vrai choix esthétique car cela permet un fort contraste avec la neige et le reste du paysage. J’adore!

 Le livre pour celui ou celle qui aime les réalités décalées

Résumé : Michael Young est convaincu que sa thèse d’histoire va lui rapporter un doctorat, un tranquille poste académique, un vénérable éditeur universitaire et le retour de sa difficile petite amie Jane. Mais un historien devrait savoir que l’on ne peut prédire l’avenir…. Sa rencontre avec Leo Zuckermann, vieux physicien obsédé par le génocide juif va les amener à semer aux quatre vents les pages de la thèse, mais aussi à tourner celles de l’histoire… Et après leur expérience rien – primé, présent ou futur – ne sera plus jamais pareil. (Babelio)

Je n’ai pas encore lu beaucoup de dystopies, pourtant il y en a une qui reste gravée dans ma mémoire c’est Le faiseur d’histoire de Stephen Fry. Sans être une dystopie à l’état pur : à savoir une vraie réalité déjà différente de la notre de base, je l’entends comme telle dans le sens où Stephen Fry part de notre réalité pour la transformer (et en créer une au final). Avec lui, pas besoin de doloréane trafiquée mais c’est sûr : le passé changé, change également le présent connu. Bref, une histoire rondement menée par le très british Stephen Fry, pas assez connu pour ses livres !

Voilà qui termine ma petite liste d’idées cadeaux pour ceux qui aiment la SFFF. J’espère avoir pu vous aider (ça peut être des auto-cadeaux, ça compte aussi). En tout cas, n’hésitez pas à me proposer vos idées aussi pour les catégories choisies !

Bonne journée à toutes et tous !

Publicités

12 réflexions sur “5 livres à offrir aux amateurs de SFFF

  1. Quelle super idée!
    Ayant lu 3 des 5 bouquins (et BD) que tu présentes, ce sont des cadeaux qi devraient faire mouche- même si H2G2 nécessite un lectorat ouvert au loufoque et à l’absurde à chaque page (pas mon cas). Le Gaiman, j’ai tellement aimé que je cherche une belle édition pour le relire.

    J’attends donc ta critique sur le pseudo-marvel, et je vais regarder le Fry de plus près car j’aime beaucoup l’uchronie.

    Merci

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai qu’il faut aimer l’absurde pour pouvoir lire H2G2, un peu comme pour Terry Pratchett selon moi. Effectivement ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde ^^
      Gaiman, ils font de superbes éditions en anglais, j’ai celle de la photo que j’ai mise, le marron plus clair est en fait brillant : c’est sobre et très esthétique !
      Le Fry te plaira sans aucun doute ! 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Ohlala, et dire que je n’en ai lu aucun ! *-*
    H2G2 et Neverwhere étaient déjà dans mon viseur mais Saving Paradise et Le Faiseur d’histoires, que je ne connaissais pas, viennent tout juste d’y entrer grâce à toi !

    J'aime

  3. Super cet article !! Je suis une adepte de fantasy, de steampunk et de plein d’autres genres de l’imaginaire, mais j’ai de grosses lacunes en SF et j’aime toujours découvrir des romans de SFFF. Du coup, je note cette liste, non pas pour offrir des romans à un ami, mais plutôt pour m’en offrir à moi ahah
    Victoire

    J'aime

    • J’espère qu’ils te plairont alors ! H2G2 est très particulier, mais si tu connais Pratchett c’est dans le même style de folie mais en SF 🙂 Je te souhaite de bonnes lectures du coup et j’espère bien avoir tes retours dessus ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Pingback: L’heure du bilan – Novembre | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s