Ma PAL provisoire d’Octobre

Coucou les booklovers,

On se retrouve en ce début de semaine pour faire un petit point sur ma PAL provisoire du mois d’Octobre. Elle s’annonce chargée et je ne sais pas si j’arriverais à en venir à bout, toutefois deux d’entre eux sont très courts : Les pêcheurs d’étoiles et Vittorio. Donc j’ai plutôt bon espoir. Comme vous allez le constater, à l’exception du Delfino que je vais recevoir sous peu dans le cadre de la dernière Masse Critique de Babelio, tous les autres livres que j’ai choisi pour ce mois d’automne sont sous le signe du mystère et/ou des monstres. J’ai hâte de terminer Emma de Jane Austen pour attaquer La Louve et la Croix que je compte prendre avec moi pour mon voyage milanais.

Même principe que pour le mois dernier, si un des livres vous tente pour une lecture commune, n’hésitez surtout pas à m’en faire part ! En septembre, j’ai partagé deux lectures communes, même si les livres se sont avérés en dessous de nos attentes, l’expérience d’échange qui en a résulté avec Alec à la bibliothèque et June&cie ont été très enrichissantes !

  • Les pêcheurs d’étoiles – Jean-Paul Delfino

Je vous en avais parlé fin août, ce livre fait partie de ceux de la rentrée littéraire que je ne voulais pas rater. Le résumé m’inspire énormément, tant par le contexte historique que par les noms qui sont cités dedans. J’attends beaucoup de poésie de ce livre et je suis plus qu’heureuse de le recevoir dans le cadre des Masses Critiques de Babelio.

Résumé : L’histoire d’une nuit épique dans le Paris des années 1920, en compagnie de Blaise Cendrars, de retour du Brésil, et d’Erik Satie, qui commence tout juste à être connu mais vit encore dans la misère à Arcueil. Les deux hommes se lancent à la poursuite d’une mystérieuse femme aimée et de Jean Cocteau, qui leur a volé l’argument d’un opéra.

  • Vittorio, le vampire – Anne Rice

C’est le deuxième livre que j’ai reçu dans le swap de printemps avec Adlyn du blog Livres & petits papiers. Le dernier de la Chronique des vampires d’Anne Rice qui me manquait à lire ! Autant dire que j’étais très heureuse et que je l’ai conservé exprès au chaud pour ce beau mois d’octobre.

Résumé : Vittorio est un jeune noble qui partage son temps entre la Florence des Médicis et les terres de son père, dont le château domine la Toscane. Une existence dorée qui lui permet de bénéficier de tous les attraits de la renaissance italienne, jusqu’au jour où sa famille est massacrée par une confrérie démoniaque. Vittorio lui-même ne devra sa survie qu’à l’intervention d’Ursula, un vampire d’une stupéfiante beauté. Dès lors, il n’aura de cesse de venger les siens. Parti à la recherche des démons pour les exterminer, il rencontre sur son chemin la guerre, les intrigues de cour et toutes sortes de mystères aussi bien sacrés que profanes. Mais attention : celui qui nous raconte cette étonnante histoire est aujourd’hui… un vampire. Que s’est-il donc passé ? comment l’amateur d’art qui dialoguait avec les anges, l’adolescent assoiffé de vengeance a-t-il succombé à la séduction de la nuit ?

  • Moriarty, Le chien des d’Urberville – Kim Newman

J’ai connu Kim Newman avec son Dracula et même si je n’ai lu que le premier tome encore, j’en garde un excellent souvenir. J’aime beaucoup la plume de l’auteur et on sent qu’il connaît la période historique. J’attends donc pas mal de ce livre puisqu’il reprend le mythe de Sherlock Holmes cette fois.

Résumé : Imaginez les jumeaux maléfiques de Sherlock Holmes et du docteur Watson, et vous obtiendrez le redoutable duo formé par le professeur James Moriarty, serpent rusé d’une intelligence remarquable, aussi cruel qu’imprévisible, et le colonel Moran, violent et libertin. Ensemble, ils règnent sur Londres en maîtres du crime, défiant police et hors-la-loi. Quelle que soit leur mission, du meurtre au cambriolage de haut vol, Moriarty et Moran accueillent un flot de visiteurs malfaisants, dont une certaine Irène Adler…

  • Prince Lestat – Anne Rice

J’ai déjà lu Prince Lestat, mais je l’ai lu en anglais. Même si j’ai bien saisi, c’est un plaisir de le relire cette fois dans sa traduction française. En plus ça me permet de comparer un peu et de toucher de plus près le travail de traduction. Bref. Il sort mercredi 5 octobre et j’ai hâte de le voir dans ma boîte aux lettres croyez-moi !

Résumé : Le monde des vampires traverse une crise – leur espèce a proliféré sans limite et, grâce aux nouvelles technologies dépassant toutes les prévisions des siècles passés, ils peuvent communiquer entre eux comme jamais. Tirés de leur sommeil, des Anciens se retrouvent asservis par la Voix, qui leur ordonne de brûler leurs jeunes semblables, de Paris à Bombay, Hong Kong, Kyoto et San Francisco. Immolations et massacres se répandent de part le monde. Qui est (ou qu’est) la Voix ? Que veut-elle, et pourquoi ? Il n’y a qu’un vampire, qu’un buveur de sang, dont tous les Immortels connaissent le nom. Lestat, le flamboyant héros vagabond, le dangereux rebelle hors-la-loi, va-t-il se résoudre à unir les Enfants des Ténèbres contre le danger d’une aube nouvelle ?

  • La louve et la croix – S.A. Swann

J’ai découvert ce livre cet été et je dois dire que le résumé m’a de suite accroché. Les carpates, des loups-garous, une ambiance un peu sombre. C’était évident pour moi de le garder pour les mois d’automne et tellement que ce sera ma première lecture automnale !

Résumé : Au coeur des sombres forêts des Carpates, frère Semyon von Kassel, chevalier de l’ordre de l’Hôpital Sainte-Marie-des-Allemands de Jérusalem, court comme s’il avait le diable aux trousses. Une bête monstrueuse, mi-homme mi-loup, a décimé ses compagnons. Grâce à lui, l’Église va en faire une arme à son service : les chevaliers Teutoniques recueillent et dressent clandestinement ces terrifiantes créatures pour terroriser les païens. Or l’un de ces loups-garous, une fille nommée Lilly, réussit à s’échapper et trouve refuge auprès d’un jeune paysan qui fera tout pour la protéger des Templiers. mais aussi d’elle-même. Car la sauvagerie du meurtre est la seule vie que Lilly ait jamais connue et si le jeune homme ne parvient pas à percer les ténèbres de son âme, il sera sa prochaine victime.

  • Le feu de la sorcière – James Clemens

Beaucoup de lecteurs m’ont parlé de ce livre sur la Japan Expo, du coup ça a éveillé ma curiosité. Je n’ai plus qu’à la satisfaire en découvrant ce premier tome des Bannis et des Proscrits. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre mais vous savez que j’aime tenter de nouvelles choses aussi.

Résumé : « Le Feu de la Sor’cière vous attrape le cœur et y pénètre inexorablement. Une chevauchée brutale et superbe. Je n’arrive pas à refermer ce bouquin ! » R.A. Salvatore (auteur de la trilogie de l’Elfe noir). Par une nuit fatale, dans le merveilleux pays d’Alasea, frappé par une malédiction, trois mages firent un ultime acte de résistance, sacrifiant tout dans l’espoir de préserver le bien. Cinq cents plus tard, au jour anniversaire de cette nuit sinistre, une petite fille hérite d’un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu’elle puisse comprendre son terrible don, le Seigneur Noir lance ses monstres ailés pour la capturer et lui rapporter la magie embryonnaire qu’elle détient. Fuyant les hordes des ténèbres, Elena est précipitée vers une issue terrible… et vers la compagnie d’alliés inattendus. Formant avec eux une bande de parias et de hors-la-loi, elle va tenter de combattre les forces inexorables du mal et de secourir un empire autrefois glorieux…

 

Publicités

25 réflexions sur “Ma PAL provisoire d’Octobre

  1. Avec 2 livres courts cela devrait passer. Une thématique en adéquation avec la fin du mois. J’espère que tu vas te régaler. Lors de ma dernière visite en librarie j’étais à deux doigts de revenir avec le Kim Newman… Peut-être le ferais-je après avoir lu ta chronique.

    Aimé par 1 personne

  2. J’espère que Vittorio te plaira (même si il faut avouer qu’avec cette saga, le risque pris était moindre^^) et j’ai hâte de savoir ce que tu penses de Moriarty !
    J’ai aussi Le Feu de la Sorcière dans ma PAL, on peut s’essayer une lecture commune dans la deuxième partie du mois, si ça te dit 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu il y a longtemps Vittorio le vampire et j’avais été surprise par le rythme lent du roman, presque nostalgique! Si tu aimes les romans de vampires avec beaucoup d’action tu seras déçue. Mais j’avais tout de même aimé, surtout pour la vrai recherche psychologique du personnage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s