Hollow City (Miss Peregrine et les enfants particuliers #2) – Ransom Riggs

IMG_20160811_092021Entre deux lectures de la rentrée littéraire dont vous aurez les articles bientôt, je me suis dit que j’allais un peu continuer les séries que j’avais en cours (et j’en ai beaucoup trop). J’ai donc commencé mon challenge perso avec le deuxième tome des aventures de Miss Peregrine et les enfants particuliers, ou pour faire plus rapide Hollow City. Ransom Riggs nous offre une belle trilogie et il me manquera encore à lire le troisième tome que je n’ai pas encore acheté mais que j’ai prévu au programme à la fin de ma lecture du tome 2.

Résumé : Jacob et les enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l’attaque des Estres, des âmes damnées, sur l’île Cairnholm. Les voilà donc livrés à eux-mêmes ! Après avoir essuyé une tempête entre Cairnholm et le continent, Jacob et ses amis s’échouent sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre Mondiale fait rage. Entre fuir des Estres déguisés en soldats, des rencontres avec des animaux singuliers, et la recherche de la dernière Ombrune en liberté afin de redonner à la directrice de l’orphelinat sa forme humaine, cette deuxième aventure de la série s’annonce palpitante et pleine de frissons ! (Goodreads)

Ce deuxième tome suit le premier à la seconde près. Nous avions laissé les enfants particuliers abandonnés à leur triste sort en partance de leur île, nous les retrouvons sur de petits bateaux tentant de rejoindre l’Angleterre. J’ai mis un peu de temps à me souvenir des dernières pages du tome 1 mais une fois l’adaptation faite, je me suis vite laissée porter par l’histoire.

Le lecteur est plongé parmi le groupe des enfants particuliers durant toute la narration. Je m’en suis clairement aperçue dans Hollow City. Souvent, je me suis fait la réflexion comme quoi j’avais l’impression qu’il n’y avait pas de réelle intrigue et qu’on ne savait pas où on allait vraiment. Mais fond, tout comme les enfants qui sont laissés à leur sort et qui doivent pourtant bien s’en sortir. Leur seule motivation est de sauver Miss Peregrine, peu importe les obstacles qui viendront se mettre sur leur route, pour ça, ils font preuve d’une obstination parfois un peu trop téméraire. Mais ce sont des enfants. Ils pensent à l’objectif, pas à ce qu’il se passe à côté.

J’ai préféré ce deuxième tome au premier. On s’attache un peu plus aux particuliers car on cerne mieux leur caractère et c’est appréciable durant la lecture. Je n’avais pas eu ce sentiment d’attachement dans le premier tome et cela m’avait manqué. Ici, les enfants particuliers font face à des épreuves difficiles et chacun réagit à sa façon en fonction de son histoire et de son caractère.

J’ai adoré découvrir une nouvelle ombrune, j’ai trouvé son personnage mystèrieux et vraiment très réussi. On découvre un peu de son passé sans le vouloir dans le déroulement de l’histoire avant de finalement faire sa connaissance. Pour tout dire, je la préfère à Miss Peregrine. Poursuivant que son nom est dans le titre de la saga, je trouve ce personnage beaucoup trop en retrait par rapport aux enfants et je crois que c’est ce qui me dérange le plus dans ces deux premiers livres. Je vais attendre de voir si le troisième répond enfin à mes attentes la concernant.

Malgré tout, cela reste une excellente saga jeunesse qui montre bien, dans ce tome, le contexte de la seconde guerre mondiale pour les civils. Si certains paragraphes sont un peu durs, ils montrent vraiment l’ambiance, l’angoisse et l’horreur que les gens vivaient au quotidien à Londres au moment des bombardements de la ville.

Je ne peux donc que vous conseiller de vous pencher sur cette trilogie si vous ne l’avez pas encore fait. Bizarrement, le deuxième est meilleur que le premier, en général c’est plutôt l’inverse donc il n’y a pas de risque d’être déçu avec cette suite bien au contraire. Affaire à suivre avec le troisième tome. Pour ceux qui l’ont lu, vous l’avez trouvé bien le troisième ?

Ma note :  18/20

Publicités

5 réflexions sur “Hollow City (Miss Peregrine et les enfants particuliers #2) – Ransom Riggs

  1. Moi qui craignais un deuxième tome en-dessous du premier, je vois que c’est le contraire et c’est assez rare pour être noté ! A la façon dont tu en parles, c’est vrai que cette saga donne de plus en plus envie^^

    Aimé par 1 personne

    • C’est pas un chef-d’oeuvre mais sincèrement, elle vaut qu’on s’y arrête dessus car l’histoire est vraiment intéressante. Comme tu dis, c’est plutôt rare un 2e tome aussi bon voire meilleure que le premier, c’est pour ça que j’insiste dessus ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: L’heure du bilan : mois d’août | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s