Suicide Squad – David Ayer : Zoom sur supers vilains

Enfin, après tant d’attente, Suicide Squad est sorti dans nos salles obscures et je m’y suis précipitée le même jour. Sachant que j’aime bien les films de super héros, quand j’ai eu vent la première fois de l’annonce de ce film, je me suis dit « Cool ! Une équipe de vilains, ça va changer un peu ! » (même si je ne me lasse pas d’Iron Man). Bon, le bémol c’est que c’est un DC et jusque là, j’ai jamais accroché à l’univers DC. Pourquoi ? Bonne question. Je n’oserais pas répondre que Robert Downey Jr. n’est pas chez eux. Mais le fait est que ce qui me plait le plus dans l’univers Marvel (après Robert), c’est l’humour. Et ça, je ne l’ai pas retrouvé chez DC, mais au fond, c’est leur marque, je ne leur reproche rien. Je me suis donc rendue au cinéma avec la seule attente d’un bon divertissement (avec aussi un peu d’espoir côté Jocker et Harley Quinn). Passons donc au film à proprement parlé.

Synopsis : Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs. Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film. C’est tellement jouissif d’être un salopard ! Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ? (Allociné)

Scénario et réalisation : un équilibre précaire

Bon, ne connaissant absolument pas l’univers DC, je me concentrerais uniquement sur le résultat du film et non sur les sous-entendus possibles parce-que du coup je ne les ai pas saisi. Je ne sais pas si c’est de ce fait là, mais je trouve le scénario plutôt léger pour un néophyte de cet univers. En fait, je me suis sentie plus frustrée qu’autre chose dès le début où cette fameuse Amanda Waller présente son équipe de super-vilains. Je comprends le choix d’avoir voulu passer assez vite sur les personnages, ils sont nombreux et ça aurait été un peu long, surtout en mode catalogue comme ils sont présentés. Cela dit, j’ai trouvé que cela rendait difficile d’avoir un réel capital sympathie pour eux (si tant est que ce soit possible avec des vilains). Pour certains personnages, les informations sur leur vie sont un peu plus distillées dans le film, c’est le cas pour Deadshot notamment et Diablo pour lesquels j’ai fini par avoir de l’affection. Mise à part eux, j’ai trouvé très léger le scénario.

La troupe d’élite (avec un peu de fous furieux)

Dommage quand on pense que le passage du rassemblement de l’équipe dans une histoire (merci Arthur expliquant les bases de la narration à Perceval dans Kaamelott) est souvent un moment clé qui peut être vraiment sympathique dans un récit. Pour le coup, c’est un peu loupé.

Je n’ai rien contre une intrigue simple et légère, notamment pour un film d’action super-héros, pas forcément besoin de grand chose pour passer un bon moment du moment que c’est bien traité et servi. Ici, j’ai un deuxième soucis, les super-vilains sont drôlement vite convaincus d’aider le gouvernement qui les a mis en cage. Je sais pas vous, mais moi à leur place, j’aurai franchement fait ma chieuse bien plus qu’eux (et encore plus que miss Quinn). Mais il faut bien faire avancer l’histoire…. non ?

En revanche, j’avoue avoir particulièrement apprécié le rythme du film alternant facilement entre les moments « discute » et les moments d’action, ça s’enchaîne assez bien, sans laisser le spectateur s’ennuyer. Faut dire que le réalisateur a choisi une sacré bonne B.O. qui colle extrêmement bien au thème des super vilain. Je me suis surprise à dansouiller dans mon fauteuil quelques fois en souriant. C’est pour dire que les détails négatifs finissent par passer à la trappe.

Retour sur les personnages et leurs acteurs

Pour le coup, le casting étant ce qu’il est, je n’ai pas grand chose à y redire même si tous ne m’ont pas convaincue à 100%. J’y ai trouvé du bon et du moins bon. Le tout s’équilibrant quand même pas trop mal.

  • Harley Quinn & le Jocker. Je l’admets, j’attendais quand même pas mal de ces personnages. Parce-que Jared Leto en Jocker c’était cool sur le papier. Parce-que la réputation d’Harley Quinn la devançait. Au final, j’ai été déçue. (Faut que j’arrête d’attendre des trucs d’un film en fait, j’apprécie toujours plus mon moment ciné comme ça). Franchement, je ne m’attendais pas à un couple des années 30 so in love qui ont finit par tourner carafe. Je ne sais pas ce qu’il en ai dans les comics mais ça m’a pas emballée du tout cette histoire là. Je m’attendais à un truc tellement plus déjanté de leur côté que je suis restée sur ma faim. Margot Robbie ne s’en sort pas trop mal de son côté mais elle est bien loin d’égaler Dark Widow la badasse dans mon ptit coeur (folie mise à part). Et Jared Leto, il m’avait habituée à des rôles tellement fous que je me suis sentie un peu flouée avec des répliques que j’ai trouvé un peu con-con des fois (alors que je m’attendais à du crazy absolu). Son visuel est réussi pour ce nouveau Jocker, mais pour le coup ça s’arrête là.

  • Deadshot & Diablo : respectivement Will Smith et Jay Hernandez, sont pour moi les personnages les mieux traités de la clique. On approfondit leurs histoires respectives et c’est vraiment sympa de voir comment ils en sont arrivés là. Will Smith joue très bien dans le rôle de Deadshot, il nous avait habitué avec ce genre là, et c’est encore réussi. Scénaristiquement, j’ai trouvé le personnage de Diablo assez original à la fois vilain et repentant, j’ai aimé ce concept.

Will Smith sort de ce corps ! (non en fait, il restera plus rien sinon)

  • Amanda Waller : aka Viola Davis est un personnage un peu beaucoup génial. Je ne m’attendais absolument pas à cette personnalité là mais au final, ce n’est pas du tout idiot d’avoir quelqu’un d’aussi fort et avec aussi peu d’état d’âme qu’elle à la tête d’un groupe de super vilains. Viola Davis campe d’ailleurs excellemment bien ce personnage, gros gros plus pour le film donc. D’ailleurs, elle nous réserve quelques surprises dans le film qui relance la bonne dynamique.

Elle a pas l’air comme ça, mais elle claque quand même. Surprise !

  • L’enchanteresse : incarné par la célèbre Cara Delevingne. Je suis assez sceptique de son côté car mon impression est aussi duale que le personnage. Autant j’ai été scotché par son interprétation de l’enchanteresse (qui au passage a un visuel de fou ! c’est absolument magnifique), autant son jeu pour Jane…. je l’ai trouvé totalement insipide.

L’enchanteresse

Je m’arrête ici pour les personnages car ce sont ceux qui ont le plus retenus mon attention durant le film.

Voir ou ne pas voir : Suicide Squad réalisé par David Ayer ?

Je vous ai peut-être un peu perdu avec ma chronique. Il y a des points négatifs. Il y a des points positifs. Mais au final, est-ce que ça vaut le coup de dépenser 10€ ou presque pour aller le voir, ce film ? Je dirai quand même oui. Ce n’est clairement pas le film du siècle, il a des défauts mais qui sont quand même compensés par les points positifs et j’ai passé un bon moment de divertissement. Evidemment, si vous n’êtes pas fan des films de super-héros mieux vaut passer votre route, mais si c’est votre truc, alors ne passez pas à côté. Faut dire que le visuel est bon, le son dolby atmos l’embelli encore plus (merci la B.O. de fou !). Avec un peu de recul, si Harley Quinn n’est pas celle que j’attendais, je l’aime bien quand même…

En attendant, j’attends quand même vos avis avec impatience pour savoir si mon sentiment est général ou non.

Ma note : 15/20

Aller sans rancune ! T’es cool meuf !

Publicités

9 réflexions sur “Suicide Squad – David Ayer : Zoom sur supers vilains

  1. Pingback: Suicide Squad | Le Bibliocosme

  2. J’avoue, je ne pariais pas sur cette note-ci en lisant ta critique. ^^
    Dans tous les cas, même si tu dis ne pas connaître les comics Suicide Squad, tu pointes très bien ce qui manque à ce film pour tutoyer l’esprit du matériau d’origine.
    Moi aussi, il faut que j’arrête d’attendre quelque chose des films que j’attends (suis-je clair ? pas sûr). 😉

    Aimé par 1 personne

    • Jusqu’à 15 si j’ai passé un bon moment c’est facile, c’est au delà que les points sont plus durs à grappiller 😉
      Tu es très clair et au final je trouve qu’on apprécie plus un film que qd on attend des choses (j’étais ds ce cas pour le dernier Captain America et sans attendre je me suis régalée lol)

      Aimé par 1 personne

  3. Moi non plus, je pensais que tu aurais mis 12 ou quelque chose comme ça! Bon, j’ai lu tellement d’avis mitigés que je crois que je vais aller le voir moi-même pour me faire ma propre opinion!

    J'aime

  4. Je suis complètement d’accord avec ta critique. Le scénario est vraiment très mince, même décevant. Proposer un tel projet pour en faire ça… Apparemment il y a eu plein de problèmes avec les studios, qui ont paniqué et finis par complètement charcuter le film (il manque plein de plans qui sont dans les trailers, le Joker aurait dû apparaître beaucoup plus…) Comme tu as lu ma critique, je ne vais pas en dire plus, à part que c’est la plus grosse déception de ma vie, haha. J’espère que DC vont réussir à se rattraper avec Wonder Woman et Justice League.

    J'aime

    • J’ai pas trop suivi la promo et les problèmes qu’ils ont eu, c’est pour ça que du coup je me suis dit que j’allais uniquement donner mon avis sur le résultat final, mais bon s’ils ont eu des problèmes de conscience/lobby/budget/autre/rayelamentioninutile le résultat est compréhensible. Le Joker m’a tellement déçue….moi qui suis fan de Leto pour le coup je suis tombée de ma chaise, j’arrivais même pas à savoir si c’était du lard ou du cochon ce qu’on voyait à l’écran. (Mais dans le clip de ton article, il est super cool…. du coup ils ont vraiment merdouillé au montage ><)

      Aimé par 1 personne

      • Ah, mais je ne savais pas que tu étais une fan de Jared Leto ! 🙂 Le film ne lui rend pas justice, c’est clair. Le rôle n’est à la hauteur ni de l’ampleur du personnage, ni du potentiel de Leto (en tout cas de ce qu’on a vu et de ce que ça rend dans l’ensemble du film). Oui, je pense qu’il y a eu un problème entre ce qu’à fait Jared et ce qu’ils en ont fait après. J’aimerais vraiment le revoir en VO, mais je suis pas prêtre à le faire tout de suite, j’ai besoin d’oublier un peu ce que j’ai vu avant, haha.

        Aimé par 1 personne

        • Disons que j’ai fait plusieurs concerts de son groupe et que ce n’est pas fini 😄
          Oui tu as raison ptet qu’en vo…. Mais comme tu dis pour le moment y’a mieux à faire lol on verra bien sur la suite 🙂

          Aimé par 1 personne

  5. Pingback: L’heure du bilan : mois d’août | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s