Premières Lignes #3

premièreslignes

Pour ce troisième rendez-vous des Premières Lignes de Ma Lecturothèque, je voulais vous proposer un roman étranger. Un de mes préférés, si ce n’est mon préféré, est La prière d’Audubon de Kôtarô Isaka. Ce roman m’a énormément surpris en mêlant surnaturel et réalité d’une façon très subtile et intelligente. On se demande souvent de quel côté on se situe d’ailleurs et surtout à quel moment on est passé de la réalité au merveilleux. Je vous laisse donc découvrir les premières lignes de ce superbe roman.

La prière d’Audubon – Kôtarô ISAKA

Un briquet enserré entre les deux globes de sa poitrine, une Playmate courait devant moi. Lancé à sa poursuite, je finissais par me retrouver dans un pays inconnu : voilà ce que j’étais en train de rêver quand je me suis réveillé.

Ce n’était pas un cauchemar. Et surtout, Shiroyama n’apparaissait à aucun moment, ce qui rendait déjà le rêve plutôt agréable.

Je soulève la tête de l’oreiller, le tourne sur le côté. Le soleil perce entre les rideaux bleu marine, un rai de lumière blanc s’allonge sur la moquette, bleue elle aussi. Je redresse le torse, m’appuie contre le montant de bois du lit. Un léger grincement s’élève.

Je ne suis pas chez moi. Chez moi, il n’y a pas de fenêtre orientée à l’est, et donc pas de soleil pénétrant à flots le matin. Sans compter qu’il n’y a pas de lit non plus.

Je me tâte la joue de la main droite : elle est lisse mais tout enflée, comme si je faisais une crise d’urticaire. C’est la marque du coup que m’a flanqué Shiroyama. J’appuie prudemment dessus du bout des doigts : ça reste sensible, une douleur sourde. C’est bien une marque de coup donné par un flic.

L’esprit encore brumeux, j’essaie d’analyser la situation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s