Visions de feu (Earthend #1) – Gillian Anderson & Jeff Rovin

Spoiler Alert : Il n’est absolument pas question d’hippopotames oranges dans ce livre.

Depuis sa sortie, ce livre m’intriguait. Tout d’abord le résumé et puis le nom de Gillian Anderson (l’actrice de X-Files). Au même moment (ou presque), en février quoi, on avait cette nouvelle saison reboot de X-Files. Alors quoi ? Commercial ou pas commercial ? Bien évidement, la réponse est commercial, aujourd’hui qui ne réfléchit pas ainsi. Pour autant le commercial empêche-t-il la qualité ?

Résumé : La fille du représentant indien à l’ONU se met à parler une langue inconnue et souffre de violentes visions. Une jeune Haïtienne manque de se noyer sur la terre ferme. Un étudiant iranien s’immole par le feu… À New York, Caitlin O’Hara, psychologue pour adolescents renommée, est chargée de traiter la jeune Maanik. Elle est convaincue que les crises de sa patiente ont un rapport avec la récente tentative d’assassinat qu’a subie son père et qui n’a fait qu’aggraver les tensions entre l’Inde et le Pakistan. Mais lorsque, partout dans le monde, des adolescents commencent à présenter les mêmes symptômes, Caitlin est obligée de reconnaître qu’elle a affaire à quelque chose de plus sinistre encore… (Goodreads)

Mettant tout a priori de côté, j’ai donc commencé la lecture de Visions de Feu, le premier livre de la trilogie Earthend dont on voit le nom de Gillian Anderson s’étaler en gros plan sur toutes les éditions, Jeff Rovin n’apparaissant qu’en plus petit. Je ne connais pas du tout l’écriture de Jeff Rovin, je ne pourrais donc pas juger de la qualité d’écriture de l’un ou l’autre. J’ai pris ce livre dans une globalité, deux auteurs, une intrigue et la façon dont elle est menée. Le résumé, comme vous pouvez le voir, est assez intrigant. On se retrouve avec un genre particulier que j’aurais tendance à appeler « fantastique aventure ». Un truc où les croyances païennes, les mythes et l’occulte ont une place dans notre monde contemporain (si vous connaissez le nom exact attribué à ce genre littéraire, éclairez ma lanterne). Pour moi, cela fait clairement écho aux intrigues d’Indiana Jones…et jadore ça.

Parce-que oui, l’intrigue est intéressante, effrayante et bien menée. Le mystère plane jusqu’à la fin, la menace et l’étrange montent en puissance jusqu’au dénouement final et j’ai trouvé ça intelligent. On soupçonne beaucoup de choses au fur et à mesure que le récit se déploie mais la fin nous surprend quand même car elle n’est absolument pas téléphonée. Même si le schéma narratif suivi est classique, l’histoire, elle, l’est beaucoup moins. Et je dois dire que j’ai pris plaisir à suivre les pérégrinations de Caitlin O’Hara.

Je croise assez peu souvent de personnages féminins principaux dans mes lectures (dans un contexte SF/Fantasy) et je dois avouer que ça m’a fait plaisir de suivre l’aventure de Caitlin. De plus, les auteurs évitent le cliché de la surfemme, elle a des fragilités, comme tout un chacun, et elles ne sont pas gommées sous prétexte qu’elle est le personnage principal. J’ai beaucoup apprécié.

Bon, après je me suis peut-être fait achetée pour cette critique positive. Faut dire que je n’étais JAMAIS, mais JAMAIS de la vie, tombée sur un personnage dans un roman qui porte le même prénom que moi !! La classe! Et oui, l’adolescente Haïtienne s’appelle Gaëlle. J’ai craqué. J’étais trop heureuse. Même si, je l’avoue, ça m’a fait bizarre parce-que je ne suis pas habituée.

Mention spéciale au contexte géopolitique menaçant et rudement bien introduit qui sous-tend la totalité du texte. Il fait écho aux graves tensions qui existent aujourd’hui dans le monde et cela permet de véritablement ancrer le récit dans une réalité que nous connaissons (et donc de rendre la menace encore plus effrayante).

Lire ou ne pas lire : Visions de Feu de Gillian Anderson & Jeff Rovin ?

Qu’il soit commercial ou pas, je dois avouer que j’ai particulièrement apprécié ce premier tome de la saga Earthend et je pense me procurer la suite dès que j’aurais tombé un peu ma PAL cet été. C’est un livre qui se lit très rapidement mais qui n’est pas non plus d’une écriture trop simpliste. Il convient donc à tout public. Et son côté aventure occulte mystique est très agréable. J’ai passé un agréable moment. On frôle le coup de coeur !

♛♛♛♛♕

Publicités

Une réflexion sur “Visions de feu (Earthend #1) – Gillian Anderson & Jeff Rovin

  1. Pingback: L’heure du bilan : mois de Juin | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s