Romans de la Table Ronde – Chrétien de Troyes

Depuis quelques temps déjà, je me revendique grande fan du roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde. J’ai commencé ma conversion avec le film Lancelot (interprété par Richard Geere) quand j’étais toute petite et j’ai continué avec la série Kaamelott d’Astier, Merlin de la BBC et tout ça. En bonne fan de l’écran aussi. Pourtant le mythe Arthurien est surtout et avant-tout écrit et je me suis dit que je ne pourrais me dire fan qu’en ayant lu l’oeuvre de Chrétien de Troyes, source incontournable sur ce mythe.

Résumé : Premier romancier, premier poète national, admirable maître d’œuvre tant des romans de courtoisie que du roman mystique de Perceval, Chrétien trouve chez le lecteur d’aujourd’hui la même complicité que chez son auditeur des assemblées médiévales. C’est tout le symbolisme des vieux contes de Celtie ou de Rome qui revit à travers les mille péripéties et mystères du cycle courtois. L’amour y est valeur suprême. De lui procèdent les aventures dans lesquelles s’éprouvent les chevaliers qui hantent la cour d’Arthur, les forêts, les fontaines, les landes, rivages et châteaux enchantés : Erec et Gauvain, Cligès, Lancelot et Yvain. (Goodreads).

Bon, je ne vais pas m’amuser à analyser ce livre. Les docteurs en littérature et en histoire ont fait un travail formidable et de longue haleine depuis le temps. Et sans recherches approfondies, je me vois mal apporter une pierre de plus à l’édifice. Pourtant, il me fallait lire cette oeuvre, comme je vous l’ai dit. Je pense que si je devais établir une liste de 100 livres (français) à avoir lus, celui-ci en ferait partie.

Pour autant, ce n’est pas une lecture facile. Même si le texte a été traduit de l’ancien français, il reste quand même très difficile à aborder malgré la poésie que le style dégage. Avec du recul, j’aurais peut-être dû lire les différentes histoires avec des temps de pauses entre chaque. Lire un autre livre puis le reprendre. Car lorsque je suis arrivée à la dernière partie : Yvain, le chevalier au lion, décrit comme la meilleure rythmiquement parlant par le traducteur, je ne l’ai pas apprécié à sa juste mesure. J’avais juste envie de finir le livre. Dommage pour moi.

Je pense que je ferais des pauses lorsque j’attaquerai à lire Perceval. Ce deuxième tome est plus spirituel que le premier, Les Romans de la Table Ronde. Dans celui-ci, Chrétien de Troyes fait l’éloge de l’Amour Courtois dans chacune de ses histoires. C’est l’Amour qui guide le héros et qui fait faire au héros de grandes choses. Evidemment, le rôle de la femme est en adéquation avec son temps, elle parle assez peu, voire elle est parfois un peu garce (notamment dans Yvain lorsqu’à la fin deux soeurs s’affrontent car l’une d’entre elle veut spolier l’autre de tout son héritage, charmant.)

Cela reste tout de même un livre incontournable et qui a marqué son temps en mettant en place les codes de l’amour courtois et de la chevalerie dans son aspect le plus romanesque. Au final, je suis vraiment contente de l’avoir lu et je le garderai sous la main pour relire des passages de temps en temps.

J’attire votre attention sur une exposition de la BNF à propos de la légende du Roi Arthur que je trouve particulièrement bien faite et intelligente. Vous pouvez retrouver le contenu sur internet : BNF – La légende du Roi Arthur. On y trouve une analyse de l’amour courtois incarné par Gauvain et de l’amour passion incarné par Lancelot.

Vous avez déjà lu les romans de Chrétien de Troyes ? Vous en avez pensé quoi ?

Lancelot, le chevalier à la charrette – Exposition BNF

Publicités

3 réflexions sur “Romans de la Table Ronde – Chrétien de Troyes

  1. Je l’ai lu, et je pense comme toi que j’aurais du faire des pauses entre chaque histoires pour les apprécier à leur juste valeur. Surtout qu’avant cette lecture, j’avais lu deux ou trois livres sur le même thème comme Le conte du Graal et La Quête du Saint Graal ^^ Je pense que je le relirais car j’en garde quand même un sympathique souvenir.

    J'aime

    • Oui c’est quand même un livre à avoir dans sa bibliothèque je pense et à relire de temps en temps (mais cette fois en lisant seulement une histoire par-ci, une histoire par-là lol). Effectivement, tu devais encore plus saturer du sujet après toutes ces lectures, par contre tu dois être incollable dessus 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s