La Lune et le Roi-Soleil – Vonda McIntyre : Féminisme et éthique animale sous Louis XIV

Quand j’ai lu le résumé de ce livre, je dois dire qu’il a immédiatement titillé ma curiosité. Je remercie donc Préludes Editions et Le Livre de Poche de m’avoir permis de découvrir cette histoire intrigante et, aussi, très intéressante. Mais je vous laisse déjà découvrir le résumé…

Résumé : En 1693, le père jésuite Yves de La Croix, explorateur au service du roi Louis XIV, ramène à Versailles un couple de mammifères marins capturés dans les mers du Nouveau Monde. L’un d’eux succombe, tandis que l’autre, la femelle, survit et provoque l’ébahissement général. Marie-Josèphe, la jeune sœur du religieux, qui se voue à l’étude des sciences naturelles loin des intrigues de la cour, devient l’intermédiaire entre les humains et la créature aussi laide que son chant est beau. Protégé par le roi vieillissant qui espère découvrir le secret de l’immortalité, Yves cherche à percer les mystères de la voix divine de l’étrange sirène. Mais revendiquer l’intelligence de cette créature est un grave défi aux conventions aristocratiques et à l’obscurantisme chrétien. Conte tragique ou vérité historique et imaginaire se mêlent et se côtoient, « La Lune et le Roi-Soleil » est aussi un plaidoyer pour la tolérance et la liberté. » (Goodreads)

Tout d’abord, je dois dire que ce résumé de Goodreads n’est pas tout à fait exact. Il s’agit de Maris-Josèphe et non de Yves qui se charge de percer les mystères de la voix de la sirène. Je le mentionne car je pense que c’est un détail très important pour l’histoire et la lecture que j’en ai eu. Marie-Josèphe, une jeune femme qui sort à peine du couvent pour devenir Dame d’atour de Mademoiselle (nièce du roi) et ayant un don certain pour les mathématiques, les sciences et la musique, se heurte assez violemment au statut de la femme à l’époque de Louis XIV. Cette confrontation revient suffisamment souvent pour faire de Marie-Josèphe le personnage principal de l’histoire et non son frère, Yves.

Le genre fantastique et Louis XIV

Ce livre est clairement classé dans le genre fantastique puisqu’il met en avant le mythe de la sirène, monstre marin qui a fait coulé beaucoup d’encre depuis son origine. Vonda McIntyre explique dans sa postface que cette histoire lui est venue en élaborant un article construit de manière scientifique répondant à la question « Pourquoi est-on persuadé que les sirènes n’existent pas alors que la mythologie affirme le contraire ? » Les scientifiques de cet article ont pris peu à peu corps pour se transformer en ce roman surprenant. Le plus surprenant pour moi étant la situation historique de l’intrigue. En effet, j’ai plus souvent vu la fantaisie dans un univers moyenâgeux pour l’heroic fantasy ou dans le monde contemporain que nous connaissons. Très rarement (jamais en fait) au temps de la monarchie absolue et de son illustre représentant, Louis XIV. Etrange. Surprenant. Rafraîchissant même. Mais surtout, très intelligent car l’époque et le genre se marient finalement très bien : « Plus j’effectuais de recherches, plus je me rendais compte que j’avais été particulièrement bien inspirée en choisissant un tel lieu et une telle époque, explique Vonda McIntyre, La résidence de l’homme le plus puissant du monde, au point d’équilibre historique entre l’alchimie ancienne et la science moderne. » Et pour le coup, je dois dire que je suis de son avis. Elle a été bien inspirée.

Marie-Josèphe, féministe et libertaire

Le personnage de Marie-Josèphe est intéressant à plusieurs niveaux. Comme je l’ai dit, elle est une femme qui aidait son frère dans ses expériences scientifiques depuis son plus jeune âge, elle s’est tournée vers les mathématiques et elle est une grande fan de Newton. Elle compose également même si ce n’est pas son principal don, elle est suffisamment douée pour que le roi lui commande une chanson. Autant dire qu’elle n’est en rien commune à la place qu’elle devrait avoir, en tant que femme, dans une Europe chrétienne et à la cours du Roi Soleil. Pourtant, si elle veut se marier et avoir des enfants, elle ne veut pas abandonner la science pour autant et Maris-Josèphe se bat du début à la fin pour rester fidèle à elle-même et ses principes. Si au début de l’histoire, elle est vue comme rafraîchissante à la cours, dès qu’elle commence à s’opposer à certains esprits concernant la liberté de son esclave lorsqu’elle se rend compte que se statut est dégradant, et la liberté de la sirène, son statut de femme lui est reproché avec beaucoup de force.
Elle prône également la lutte contre l’esclavage lorsqu’elle se rend compte que ce statut n’a rien d’enviable. Son esclave, Odelette, le lui explique et dès lors, elle fait de son mieux pour lui rendre sa liberté et la hisse au statut de soeur adoptive. Son égale donc. Sa lutte pour la libération de la sirène ajoutée à ça fait de Marie-Josèphe une personne ayant une avance considérable sur son époque.

Liberté ou éthique animale

Finalement, est-ce que la question posée par Vonda McIntyre est-elle seulement une question de liberté ? Etant sensible à la cause animale, j’ai eu une lecture un peu différente de certains passages de l’histoire.

« Je suis attachée à la femme des mers de même que je suis attachée à vous ou à Haleed : je protège sa vie parce-que c’est un être pensant doué de raison, un être doté d’une âme, et parce-que je ne souhaite pas que mon roi devienne un cannibale… » explique Marie-Josèphe.

Je sais que c’est un avis qui n’est pas partagé par tous le monde. L’éthique animale a encore un long chemin devant elle mais la question de savoir si un animal ressent la souffrance, est un être pensant et doué de raison, pour moi, ça ne fait aucun doute et j’ai vraiment trouvé dans ce livre une résonance à mes convictions personnelles. Passer du statut de monstre marin, de démon à celui de bête et enfin à celui d’être pensant me parle énormément.

La Lune et le Roi-Soleil : le lire ou ne pas le lire ?

Je pense que c’est un livre extrêmement riche sur beaucoup de questions qui aujourd’hui font parler d’elles dans l’actualité. Alors je reconnais que les descriptions, même si elles sont bien écrites sont parfois un peu longues, toutefois, j’ai trouvé énormément d’intérêt dans le développement de cette intrigue. Ce livre m’a surprise. Et je suis vraiment ravie de l’avoir lu car ma curiosité a été satisfaite. Alors oui, j’aurais tendance à conseiller ce livre car je pense qu’il a tout intérêt à être plus connu.

Publicités

13 réflexions sur “La Lune et le Roi-Soleil – Vonda McIntyre : Féminisme et éthique animale sous Louis XIV

      • Bientôt… ça dépend de ta notion de « bientôt » ^^’ Dans l’année, j’espère !
        Comme j’essaie de vider un peu ma bibliothèque, de lire les livres que j’ai déjà avant d’en acheter encore plein d’autres…
        En tout cas, celui-ci étant au format poche, je suis assez sûre de l’acheter prochainement 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Coucou !
    Quand j’ai lu le titre du roman, j’ai déjà eu envie : l’époque de Louis XIV, que j’aime énormément puis le titre de ton article, qui mêle cela avec du féminisme et des questions sur l’éthique animale ! Que des choses que j’aime et qui m’intéressent ! Ton analyse du roman me donne vraiment envie de m’y plonger. Je te remercie ! Le roman m’a l’air original et rafraichissant, je l’ajoute à ma PAL !

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, je crois que ce roman réunit tous les ingrédients que tu aimes pour passer un bon moment. Je lirais ton retour quand tu l’auras lu, j’espère qu’il te plaira autant qu’à moi 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Ce livre m’intriguait énormément, et ton article a fini de me convaincre, il va très bientôt finir dans ma bibliothèque ^^. Un personnage féminin aussi fort à la cour du Roi Soleil, je dis banco 🙂 ! Si, en plus, on a une touche de fantastique, alors là je ne peux que lire ce livre ^^ !

    J'aime

  3. Pingback: Pause Earl Grey souffle ses premières bougies [Concours] | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s