Phobos (#2) – Victor Dixen

Après avoir terminé de lire le tome 1, je me suis un peu ruée sur le tome 2 de Phobos. C’est le signe d’une fin à suspense, c’est clair. Et je crois c’est bien le mot qui définit le mieux ces deux premiers livres de la trilogie Phobos : suspense.

Résumé : Reprise de la chaîne Genesis dans 3 secondes… 2 secondes… 1 seconde…
Ils croyaient maîtriser leur destin. Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations. Elle croyait maîtriser ses sentiments.  Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé. Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier. (Goodreads)

Pour tout vous dire, j’ai été moins emballée par ce deuxième volet de la saga. Pourquoi ? La question demeure, je n’ai pas encore vraiment trouvé la raison même si je la cherche depuis quelques jours pour pouvoir vous en parler. Peut-être qu’il y a moins l’effet de surprise que dans le premier tome ? Peut-être que l’histoire d’amour entre Léonor et son prétendant (je ne spoile pas ceux qui n’ont pas encore lu le premier livre) est un peu trop mièvre ? Pourtant…. pas tant que ça. Non décidément, je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.

Pour autant, je n’ai pas détesté non plus. J’ai même aimé, comme la suite d’une histoire qu’on apprécie beaucoup et dont on est impatient de connaître la suite. Donc au final, je vais plutôt m’attacher à vous dire ce qui m’a plu dans le livre car là, je le sais très bien. Encore une fois, les intrigues parallèles sont extrêmement bien menées et nous laisse toujours attendre un retournement qui nous fera tomber de notre canapé. Le double-jeu de Serena prend de plus en plus en forme et nous laisse même entendre un triple-jeu ! Je soupçonne même un complot plus vaste encore de la part d’Atlas Capital ! Bref, c’est vraiment un livre qui nous tient en haleine.

Du côté des personnages, on apprend à mieux les connaître, notamment les garçons que l’on a peu vu dans le premier livre et c’est intéressant de les découvrir enfin après tout ce suspense. Au final, dans le premier livre, nous ne savons que ce qu’ils montrent aux filles et …. ils sont libres de mentir. Alors découvrir leurs secrets à eux aussi donne du piquant au développement de l’histoire. L’histoire d’amour de Léonor. Bon, au début ça m’a un peu saoulé je l’avoue. Un peu trop banale pour une histoire aussi intéressante. Mais c’était sans compter les rebondissements que Victor Dixen a su mettre en place dans le dernier tiers de ce deuxième livre. J’ai donc très bon espoir pour la suite !

Alors au final, lire ou ne pas lire Phobos ?

Je dirais que pour les curieux, tout est bon à prendre et pour le coup on tombe vraiment sur de la qualité. Alors si le thème de voyage dans l’espace à la conquête de Mars vous inspire et que les complots ça vous botte, vous pouvez vous lancer dans l’expérience spatiale qu’est Phobos. C’est frais, ça se lit vite, et en plus c’est bien écrit et bien mené. Idéal pour les beaux jours qui arrivent !

Publicités

5 réflexions sur “Phobos (#2) – Victor Dixen

  1. Pingback: Mes lectures prévues | Février | Pause Earl Grey

  2. Pingback: Origines (Phobos #0) – Victor Dixen | Pause Earl Grey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s