Outlander : Le chardon et le tartan #1 – Diana Gabaldon

Outlander est une série que je suis en train de lire, il me semble donc logique de vous proposer ici mon avis sur les trois premiers tomes que j’ai déjà lu.

Je vous l’avais dit dans mon article à propos de la série Outlander, j’allais sans aucun doute lire le livre. Cela n’a pas raté. Ma mère les ayant tous, en plus en format poche (que je préfère car je peux le traîner partout avec moi), je m’y suis enfin attelée. Atteler parce-qu’il y a énormément de tomes parus déjà et que je ne commence qu’à peine. Encore une saga entamée !

Résumé : 1945. Claire Randall, jeune infirmière, retrouve son mari Frank dans un village écossais pour leur lune de miel. Alors qu’elle se promène dans la lande, elle découvre un site mégalithique où les villageoises se réunissent en secret pour célébrer d’étranges rites. Fascinée, elle s’approche d’un grand menhir fendu… et se volatilise ! Quand elle reprend conscience, elle est entourée de combattants en pleine action. Et, curieusement, l’un d’entre eux est le sosie de son époux. À sa grande stupeur, elle comprend aussitôt qu’elle a été propulsée… en l’an de grâce 1743 ! Période troublée s’il en fut : l’Écosse, occupée par les félons anglais, est à feu et à sang… Ainsi commence une épopée sauvage et baroque où se mêlent fantastique et histoire, action, amour et humour. (Goodreads)

Donc déjà, je connaissais l’histoire, pas de surprise là-dessus. Mon envie ? Replonger dans l’univers de Diana Gabaldon, l’Ecosse du XVIIIe siècle et Jamie, personnage que j’avais particulièrement aimé dans la série. Curiosité aussi. Celle de découvrir un style d’écriture, un nouvel auteur. Et je n’ai pas été déçue. Même si je suis plus mitigée sur la fin, j’ai trouvé son style très agréable à lire : il est fluide mais pas simpliste, on sent nettement les recherches historiques qu’elle a faites derrière (et là je tire toujours mon chapeau quand c’est bien fait).

Le plus du livre, c’est que jusqu’au trois quarts du roman, j’ai beaucoup aimé le personnage de Claire (que je n’avais pas du tout apprécié dans la série). Le moins, certaines choses sont moins développées, notamment la relation de Claire avec Colum McKenzie, le Laird de Castle Leoch. Du coup, j’ai trouvé les deux éléments assez complémentaires et j’avoue que j’étais assez satisfaite d’imaginer Sam Heughan en Jamie.

Ma grosse déception réside dans le dernier quarts du livre. Sans vous spoiler, puisqu’il est de notoriété courante qu’il s’agit d’une histoire d’amour sur fond historique, après les scènes d’amour entre Jamie et Claire m’ont un peu gêné. En soi, elles sont plutôt bien écrite, sans description graveleuse, de la sensualité bien dosée, cela dit, on a l’impression que le caractère des personnages posé au début du roman change du tout au tout. Je trouve les réactions de Claire assez peu en adéquation avec son caractère de femme libérée que l’auteure développe tout le long du livre et ça m’a vraiment déçue. Toutefois, cela ne représente que le dernier quart du livre et sur la totalité de la saga… au final, c’est infime.

Cela ne m’empêchera pas de vous le conseiller, car l’environnement autour de l’histoire d’amour en vaut vraiment la peine. C’est un voyage en Ecosse, au milieu de pratiques et de coutumes que nous ne connaissons pas forcément. Il y a de la brutalité, de la violence, mais aussi de la joie de vivre et des vies qui ne sont pas faciles. En bref, tout un tas d’émotions que l’on découvre avec une envie grandissante au fil des pages.

Publicités

2 réflexions sur “Outlander : Le chardon et le tartan #1 – Diana Gabaldon

  1. Là encore, un coup de coeur pour ce livre!! J’ai aimé l’aspect historique, autant que l’histoire d’amour et ces différence entre Jamie et Claire du fait de leurs différentes époques … J’ai hâte de découvrir la suite même si la taille les tomes fait un peu peur quand même ^^

    J'aime

    • J’ai l’avantage de l’avoir en poche et tomes divisés donc ils ne sont pas si longs que ça pour moi ^^ mais je reconnais que les semi-poches sont impressionnants. A côté de ça, l’histoire est tellement addictive que ce n’est pas si dérangeant que ça !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s