L’ambre du diable (Lucifer Box #2) – Mark Gatiss

DSC_0973_20160301130405919Voilà un très long moment maintenant que j’attendais ce tome 2 des Aventures de Lucifer Box. J’avais craqué l’an dernier sur le premier tome, à cause de l’auteur, à cause de la sublime collection de Bragelonne et à cause de la période de l’histoire dans laquelle on se situe. C’était Le Club Vesuvius et il était même mon coup de coeur de l’année 2015. Bref. Quand j’ai connu la date de parution de ce tome 2, L’Ambre du Diable, j’ai immédiatement noté une croix rouge sur mon agenda. Pour le déguster aussi rapidement que possible tout en faisant aussi un peu durer le plaisir.

Résumé : Une vingtaine d’année se sont écoulées depuis les événements scandaleux relatés dans Le Club Vesuvius.
Lucifer Box, le plus sulfureux des agents secrets de Sa Majesté, est en mission à New York, où sévit un messie fasciste aux desseins diaboliques. Que se cache derrière ce mystérieux « agneau » recherché par le despote Desmond Olympe, et quelles créatures infernales s’apprête-t-il à invoquer à l’aide d’une incantation médiévale ?
Du Manhattan Art déco des années 1920 aux inquiétantes brumes de la côte du Norfolk, Lucifer Box s’embarque dans un périple décoiffant, sans jamais se défaire de sa décontraction et de son charme légendaires… (Goodreads)

Pour ce deuxième opus, Mark Gatiss nous entraîne dans l’Amérique des années 20 avant de nous débarquer en Angleterre puis nous rapatrier en Suisse. Une histoire digne d’un bon James Bond avec une touche d’Indiana Jones sur les bords. Comment dire… C’est une recette parfaite ? Parce-que oui, l’intrigue est importante, mais dans ces Aventures de Lucifer Box, c’est bien Lucifer Box le plus important. Mark Gatiss a créé un personnage au charme typiquement britannique, un dandy à l’allure désinvolte, à l’égo surdimensionné et avec sa part d’obscurité puisque son métier est avant tout celui d’assassin. Même si c’est au service de Sa Majesté. Lucifer Box est séduisant et menaçant à la fois. Mais il n’est pas vraiment méchant. Et c’est peut-être ce qui me dérange le plus dans L’Ambre du Diable.

Certes, Lucifer nous montre une facette plus sombre. Mais pas encore assez. Mark Gatiss aurait pu pousser plus loin son côté dangereux, sans pour autant perdre la légèreté qu’il semble vouloir à cette série. Je pinaille. Oui, je l’admets, je pinaille. Parce-qu’à côté de ça, on ne s’ennuie pas une seconde, Lucifer Box a la quarantaine dans ce tome et j’ai interprété cette petite insistance par l’angoisse de vieillir et de ne plus être à la hauteur de ce qu’il était capable de faire par le passé. Le corps s’use, des douleurs apparaissent là où elles n’existaient pas. Pourtant, cela n’empêche pas Lucifer Box de sauver le monde une fois de plus et de relever les défis qui s’imposent à lui haut la main. Finalement, Lucifer n’est pas si fini que ça. Et j’ai bien hâte de le retrouver dans le prochain tome. Ainsi que les prochainx Box-Boy et Box-Girl, parce-que dans L’Ambre du Diable, je trouve les deux personnages supers !

Si vous aimez James Bond, Indiana Jones, les rôles d’Harrisson Ford de manière générale, et Oscar Wilde avec son très fameux Dorian Gray, les Aventures de Lucifer Box sont faites pour vous. L’écriture est légère et très fluide. Encore une fois, Mark Gatiss nous prouve qu’il est un excellent scénariste doublé d’un talentueux écrivain. Pourquoi s’en passer ?

Publicités

6 réflexions sur “L’ambre du diable (Lucifer Box #2) – Mark Gatiss

    • Le premier tome est Le Club Vesuvius que j’ai également chroniqué. En effet, l’objet est superbe ** et l’histoire…et bien je suis fan de Lucifer Box lol. Donc si ça peut être ton genre, il ne faut plus hésiter ! 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s